Partagez | .
 

 Et si on brisait la glace ? [CAITLIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 180
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Et si on brisait la glace ? [CAITLIN]   22.05.14 20:39

Caitlin Shepperd Jayden Mason
Et si on brisait la glace ?
Participants ✦ Caitlin et Jayden.
   Statut ✦ Privé.
   Lieu ✦ Dans leur villa.
   Date ✦ Troisième semaine de Mai.
   Moment ✦ Soirée.
   Météo ✦ Ciel légèrement dégagé et il fait très froid.
   Prévention -18 ✦ Non
   PNJ ✦ Non.


Listen to your heart.
Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. - blackheart & tumblr.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 180
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Et si on brisait la glace ? [CAITLIN]   22.05.14 21:19

Listen to your heart...
Cayden ♪♫


   
Assis au centre du ring, je regardais sans vraiment le voir, l’immense photo du coach qui ornait la salle et me laissais aller dans mes pensées. Essayant de comprendre ce qui se passait autour de moi depuis plusieurs semaines maintenant. Ce manque d’envie dont je faisais l’objet, cette peur insoutenable de n’être bon à rien… Je restais là, assis au centre du ring, attendant dieu sait quoi alors que mes pensées divaguaient de part et d’autre. La mort de mon coach. De ce père. Cette disparition si brutale… Les derniers mots que j’avais pu lui dire. Je m’en voulais. Clairement. Je sentais mes yeux piquer, quelques petites larmes roulant sur mes joues. Si je n’avais pas été aussi égoïste, si j’avais écouté ses conseils peut-être serait-il encore en vie aujourd’hui. Peut-être aurais-je été présent à ce moment là et aurais empêché ses agresseurs de lui tomber dessus… Je le pensais, sincèrement et m’en voulais donc pour tout ceci. Je savais pourtant que je n’étais fautif de rien. Même Lizzie, la principale concernait, ne m’en voulait absolument pas pour tout ça. Mais je n’avais de cesse de me dire que tout était de ma faute. « Je suis désolé… » Lançais-je alors en direction du coach. De là où il était, il devait certainement me voir et juger chacun de mes actes. Je n’étais bon à rien. Encore moins à entraîner les élèves qui pourtant, continuaient de me suivre. Je faisais ça pour lui. J’essayais de maintenir son héritage. Cette salle d’entraînement. Essuyant mes larmes, soufflant, j’essayais de reprendre consistance alors que je me levais, faisant quelques pas au centre de ce ring. Celui qui m’avait vu grandir. Celui qui m’avait vu souffrir pour être ce que j’étais aujourd’hui. Des souvenirs, tous bons, faisaient alors irruption dans mes pensées, chassant ce flot de négativité.

Même mes mauvais moments avec Caitlin n’arrivaient pas à entacher cette source de bonheur qui avait pris possession de mon corps. Et pourtant, ce qui se passait avec la jeune femme me pesait énormément. J’aimais cette fille. De tout mon cœur. Mais quelque chose s’était brisé entre nous depuis peu. Je ne comprenais pas son geste. Ne voulais absolument pas le comprendre. Ceci serait alors avouer qu’elle à raison et que notre activité, notre vie, ne pouvait pour le moment accueillir un enfant. Je ne voyais pas les choses ainsi. Et elle le savait. Elle savait pertinemment que j’étais prêt à tout pour fonder une famille. Que je voyais la chose se produire avec elle. Du moins, c’était ce que je voyais avant. Maintenant… Je ne sais pas trop. Je me sens trahis, abandonné. Je ne sais plus si je peux lui faire confiance ou non. Si nous sommes toujours sur la même longueur d’onde. M’arrêtant une nouvelle fois au centre du ring, je regardais l’heure sur l’horloge centrale et me dis qu’il était grand temps de rentrer chez moi. De retourner affronter le regard de Caitlin et la tension qui régnait entre nous. Soufflant donc, je descendais de ce ring pour prendre mes affaires et ensuite quitter la salle. M’assurant que tout était bien fermé, je regardais cette dernière une toute dernière fois et tournais les talons, montant dans mon 4x4 que je mettais en route, prenant la direction de ma villa. Après quelques minutes à rouler en ville, j’atteignais enfin mon quartier et ma résidence. M’arrêtant devant le portail, j’attendais que ce dernier s’ouvre et m’engouffrais enfin dans l’allée me menant à ma somptueuse villa.

D’une belle architecture, je regardais cette dernière en souriant avant de garer mon véhicule à sa place, descendais et me dirigeais vers ma porte d’entrée que je franchissais enfin. La chaleur du lieu m’envahit. Le parfum aussi. Je fermais les yeux, oubliant le tout, respirant profondément. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Cela faisait tout de même du bien de rentrer chez sois. Posant mes affaires à l’entrée, je me baladais dans la villa pour voir s’il y avait un peu de vie. Vu l’heure, Lizzie devait certainement être entrain de dormir au vu des cours qu’elle avait le lendemain. Quand à Caitlin, elle devait se trouver je ne sais où. La chambre, le salon, la cuisine… Je me dirigeais vers cette dernière pour prendre un grand verre d’eau et de quoi grignoter. Je n’avais pas trop faim encore même si je savais que cela allait arriver bien plus tôt que je ne le pensais. Nettoyant le tout, je me dirigeais alors dans ma chambre et c’est là que je découvris, allongée sur le lit, un cahier en main, Caitlin. Je la regardais alors, lâchant un tout petit sourire avant de contourner le lit pour prendre quelques affaires. « Je… je vais prendre une douche. » Dis-je alors tout simplement. Il était où le « c’est moi chérie. Comment tu vas ? Passée une bonne journée ? » ??? Bien trop loin malheureusement… Avec un dernier regard et un petit sourire gêné, j’entrais alors dans la salle de bain attenante à notre chambre et me déshabillais complètement, entrant par la suite dans notre douche et faisant couler l’eau. Je m’engouffrais sous le jet avec joie, ce dernier me détendant totalement. Je ne pouvais cependant m’empêcher de pensé à Caitlin, dans la pièce à côté et notre situation. Je ne savais pas quoi faire, quoi dire, comment me comporter en sa présence. Je ressentais toujours de la colère, de la haine, du dégout, mais je ne pouvais m’empêcher de l’aimer encore. Je me trouvais dans une situation assez chaotique et désastreuse et ne pouvais m’en sortir. Mais qu’avais-je fait sincèrement pour mériter cela ?

   
fiche par blackheart. - image par crédit.


Listen to your heart.
Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. - blackheart & tumblr.  
Revenir en haut Aller en bas
 

Et si on brisait la glace ? [CAITLIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et si on brisait la glace ?
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Farewell District. :: Housings of Farewell.-