Partagez | .
 

 Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 34
▪ Discussions : 732
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]   04.06.14 13:35

Elizabeth Calloway Zoey A. Casey
Drôle d'endroit pour se faire des confidences...
Participants ✦ Elizabeth Calloway & Zoey A. Casey.
Statut ✦ Privé.
Lieu ✦ Wasteland.
Date ✦ Début juin.
Moment ✦ Après-midi.
Météo ✦ +11°C.
Prévention -18 ✦ Ça ne va pas non ?!.
PNJ ✦ Non merci.


Dernière édition par Zoey A. Casey le 17.06.14 21:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 34
▪ Discussions : 732
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]   04.06.14 14:20

Elizabeth Calloway & Zoey A. Casey
Drôle d'endroit pour se faire des confidences. ♪♫


Enfin un jour de repos bien mérité ! Non je ne déteste pas mon travail, mais comme tout le monde j'aime avoir une journée rien que pour moi et en profiter pour voir mes amis, ma famille ou alors même rester chez moi à ne rien faire. Après tout ce n’est pas parce que je bosse dans la police, que je me dois constamment de travailler ou d’enquêter sur quelques affaires que ce soit, en dehors de mes horaires de travail. Bref, ce jour-là, après avoir profité d’une bonne grâce matinée, j’avais pris un petit déjeuner bien consistant, avant de filer sous la douche, m’habiller et m’attacher les cheveux. Une fois apprêtée correctement, j’avais ensuite quitté mon domicile pour aller me balader dans Fairbanks et après plusieurs dizaines de minutes, je ne sais pas comment, mis à part en marchant, j’étais arrivée aux terrains vagues de Wasteland. Allons bon, même quand je ne travaillais pas, au final mes pieds m’amenaient tout de même dans les lieux quelques peu fréquentable de Fairbanks. A croire qu’eux, ils ne voulaient pas que je puisse profiter de ma journée de repos correctement. Qu’importe ! Maintenant que j’étais là, autant faire un tour et vérifié que rien de bizarre ne se tramait par ici. Et oui, comme vous pouvez le constater, je ne peux pas m’empêcher de travailler, même durant mon jour de repos, ceci malgré toute la bonne volonté que j’y mettais. Marchant alors tranquillement dans le terrain vague, mes yeux balayait les lieux de droite à gauche, mais rien de bien intéressant n’avait attiré mon attention, alors plutôt que de continuer ma ronde improvisée j’avais décidé de me poser un peu, afin de profiter de l’endroit, même s’il n’était pas vraiment le lieu approprié pour se changer les idées. M’asseyant alors sur un tas de pierre, j’avais fermé les yeux un court instant, juste le temps de me perdre dans mes pensées, quand un bruit m’avait tiré de celle-ci. Qui pouvait bien venir se balader ici, alors que le temps n’était pas vraiment propice aux balades ce jour-là ? Un membre de mon équipe ? Des petits trafiquants de bas étage ? Tournant alors la tête pour voir qui avait osé me sortir de mes pensées, qu’elle n’avait pas été ma surprise de voir une jeune fille que je connaissais. Que je connaissais d’ailleurs même très bien. « Elizabeth ? Je ne m’attendais pas à te voir ici. Est-ce que tout va bien ? » Eli, je l’avais rencontré quand j’étais plus jeune. A l’âge de dix ans plus exactement. Et oui, je connais celle-ci depuis sa naissance et pour cause, cette jeune fille n’est autre que la filleule de mon meilleur ami de toujours, Jayden. Nous avons grandi ensemble tous les trois et j’ai toujours été là pour Elizabeth. D’ailleurs, je la considère depuis toujours comme ma petite sœur et il n’y a rien que je ne ferai pas pour elle. Alors évidemment, la voir débarquer ici, dans cet endroit plutôt froid et vide de toutes choses intéressantes, cela n’avait fait qu’attiser ma curiosité. Attendant une réponse de sa part, j’avais passé une main dans mes cheveux, avant de reprendre en souriant « Même si ce n’est pas l’endroit rêvé pour une rencontre entre amies, je suis tout de même contente de te voir ma belle. »

fiche par blackheart. - image par crédit.


ZOEY ANNALYNNE CASEY.
« Je préfère avoir des yeux qui ne voient pas, des oreilles qui n'entendent pas, des lèvres qui ne peuvent pas parler, qu'un cœur qui ne peut pas aimer. » - blackheart & fyeahshippers & fuckyeahmissbush.
   

 :pingu1:  :) Vote pour SF  :**:  :coeur1::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 141
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]   13.06.14 21:45

Elizabeth Calloway & Zoey A. Casey
Drôle d'endroit pour se faire des confidences. ♪♫


Le soleil était enfin de retour. C’était l’été. Oui, en Alaska, l’été il y avait du soleil, et il faisait une dizaine de degré. Ca n’en avait pas l’air, mais quand on vivait dans le froid et dans la neige toute l’année, quand il faisait cette température, c’était presque les Bahamas. Bon, j’exagérais un peu parce que je n’avais aucune idée de la chaleur qu’il faisait sur les îles. Pourtant, ces destinations me faisaient rêver. Un jour, je partirai me faire dorer la pilule aux soleils, sur une plage, avec la mer et un cocktail bien frais dans la main. En attendant je profitais de ce que j’avais et ces dix degrés étaient vraiment agréables à vivre. La neige avait fondu, si bien qu’à présent, on voyait le sol. Depuis quelques temps, j’avais troqué mes bonnes vieilles bottes de neige pour une paire de vans, et mon blouson pour un manteau. En clair, pour moi, la température était vraiment agréable !

En me levant ce matin, j’eus le plaisir de constater que c’était une journée où je n’avais cours. Non pas que je n’aimais pas ce que je faisais, mais depuis la mort de mon père, j’avais sérieusement du mal à m’y remettre. Je n’y pouvais rien… Depuis janvier, je faisais mon maximum pour m’investir de nouveau à fond comme j’avais pu m’investir ces trois dernières années, mais rien n’y faisait. Quoi que depuis ma tragique perte, ma concentration en cours s’était nettement améliorée et j’étais fière des progrès que j’avais pu faire, mais ce n’était malheureusement pas suffisant. Je doutais réussir mon année et j’étais certaine que je referais une année. A mes yeux, ce n’était pas bien grave parce que j’avais besoin de temps pour remonter la pente. J’allais profiter des vacances d’été pour me ressourcer.

Quand je me décidais à sortir de mon lit, j’étais seule à la villa. Jay était parti à la salle de sport et Caitlinn… Et bien je n’en savais trop rien en fait. Mais pour être honnête, je ne m’en préoccupais pas plus que ça. A mes yeux, qu’elle soit là ou pas, ça ne changeait pas grand-chose pour moi. En fait, quand elle n’était pas là, l’ambiance était un peu plus légère dans la villa. Et Jay était de meilleure humeur, aussi. Ce qui avait une valeur inestimable à mes yeux. Comme à mon habitude quand j’étais seule à la villa, je me versais un bol de céréales au chocolat avec du lait avant de me coller devant la télévision et de zapper jusqu’à ce que je trouve une série sympa. Il repassait certains épisodes de The Big Bang Theory et j’adorais cette série, même si je n’avais jamais réellement eu l’occasion de la regarder du début jusqu’à la fin.

Après ça, j’abandonnais mon bol vide dans l’évier avant d’aller me doucher et m’habiller. Le temps était tellement agréable que je n’avais pas du tout envie de rester enfermer à la villa. Du coup, je pris mon appareil photo ainsi que plusieurs objectifs que je glissais dans ma sacoche. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris de photos. Peut-être à cause du manque d’envie… Mais aujourd’hui, j’avais envie alors j’allais le faire ! Surtout que je n’étais pas mauvaise dans mon genre. Je refermais la porte derrière moi et me mis à marcher dans les rues de Fairbanks. Je prenais quelques photos au passage, rien de bien passionnant. Je cherchais un endroit où me poser pour faire plusieurs clichés et finalement, je me mis en route pour Wasteland. C’était simplement des terrains vagues, mais c’était le seul endroit où j’aurais une vue magnifique et parfois, cet endroit réservait de belles surprises.

Wasteland ne se trouvait pas très loin de la ville alors je ne fus pas longue avait d’y arriver. L’endroit n’était pas forcément très fréquentable et peut-être que Jay me ferait la morale en sachant que j’étais venue ici, mais n’empêche que j’aurais fait de belles photos pour les ajouter à ma collection. Je continuais donc ma route. A un moment, le soleil fut dissimulé par un nuage. Je levais le nez pour regarder puis quand le soleil commença à sortir de l’autre côté du nuage, je levais mon appareil et pris la photo. Un sourire se dessina sur mes lèvres quand je remarquais que sur ma photo, on voyait parfaitement bien les rayons. J’avais donc réussi ma photo et j’étais fière. Je continuais de marcher, cherchant du regard quoi prendre en photo et quand je trouvais quelque chose d’intéressant, je le photographiais. J’avais pris l’habitude de changer les objectifs assez rapidement, quand c’était nécessaire. Une vraie pro !

J’étais entrain de photographier quelque chose quand je remarquais une silhouette connue, un peu plus loin, assise sur un tas de pierre. A travers mon objectif, je zoomais assez pour reconnaître Zoey et un sourire étira mes lèvres. Elle avait les yeux clos et semblait réfléchir à quelque chose. Tranquillement, je me dirigeais vers elle tout en choisissant un nouvel objectif un peu plus adapté et une fois à quelques mètres d’elle, je pris la jeune femme en photo. Le bruit de mon appareil photo lui fit automatiquement ouvrir les yeux. Aussi, je visualisais l’image pour constater qu’elle avait toujours les yeux fermés. Si je ne connaissais pas aussi bien Zoey, je pourrais dire que sur la photo, elle avait un petit air rêveur, mais je savais qu’elle s’était perdue dans ses pensées. A force de côtoyer les gens, on connaissait presque toutes leurs mimiques par cœur si bien qu’on pouvait les associer à plein de choses.

Zoey me remarqua aussi tôt et ne sembla pas s’offusquer que je l’ai prise sur le faite dans tous les sens du terme. Je réduisis encore la distance qui nous séparait jusqu’à arriver à côté d’elle. Je m’assis à mon tour sur le tas de pierres, choisissant une qui n’avait pas l’air trop désagréable.

- Je t’avoue que moi non plus, je ne m’attendais pas à te croiser là, répondis-je presque aussitôt.

Ce qui était vrai. En règle générale, l’endroit était désert quand il n’y avait pas de gens mal attentionnés, bien évidemment. Aujourd’hui, c’était un peu un coup de chance plus qu’autre chose. Mais je n’allais certainement pas m’en plaindre. J’aurais fait demi-tour s’il y avait eu des gens louches. Je n’étais pas assez folle pour m’aventurer entre eux. Surtout qu’ils m’auraient volé mes affaires pour les revendre à de bons prix. J’en avais pour une fortune dans ma sacoche avec tous les objectifs. Et puis, une majorité d’entre eux était des cadeaux d’anniversaire ou de noël qui venait de mon père. Raison de plus pour veiller dessus comme à la prunelle de mes yeux.

- Je vais plutôt bien, et toi ? Tu ne travailles pas ?

Zoey travaillait dans la police. J’avais toujours trouvé ce choix de travail assez rigolo, mais il lui correspondait tellement bien, en fait. Et puis, ça avait du bon de connaître quelqu’un dans cette branche. Cela pouvait toujours être utile. Notamment pour connaître l’avancée des investigations sur le meurtre de mon père. Parfois, je lui demandais où ça en était, mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, j’avais le gout pour quelque chose et je n’allais pas me laisser morfondre parce qu’elle me répondrait à coup sur qu’il n’y avait rien de nouveau. J’ignorais pourquoi, mais j’étais certaine que l’affaire serait classée sans être élucidée… Préférant garder des pensées positives, je chassais assez vite toutes ces idées noires de mon esprit pour me concentrer sur Zoey.

- Le plaisir est tout à fait partager ! répondis-je avec un sourire. Qu’est-ce que tu viens faire dans le coin ? Un moment d’isolement, peut-être ?

Quoi qu’il y avait quand même mieux pour s’isoler que des terrains déserts… Mais chacun son truc !

fiche par blackheart. - image par crédit.


Elizabeth Calloway
Baby I'm gonna put your skin on mine, be inside you all my life and if you let your heart open up your mind. I'm gonna be your satellite and I'll hang over your world at night. And I can hear you sleep beneath the candle light, I can see your dreams like they were mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 34
▪ Discussions : 732
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]   22.06.14 16:20

Elizabeth Calloway & Zoey A. Casey
Drôle d'endroit pour se faire des confidences. ♪♫


Pourquoi, alors que je ne travaillais pas, fallait-il que je me rende quand même dans les endroits où j'avais l'habitude d'aller pendant mes horaires de travail ? A croire que je ne pouvais pas m'arrêter de travailler. Au moins ici, j'étais sûre de ne pas être déranger par quelqu'un et si quelque chose venait à se passer, je serai déjà sur place pour intervenir. Mais bon espérons que ce ne soit pas le cas et que je puisse être tranquille pendant plusieurs minutes. M'étant assise sur un tas de pierres qui se trouvaient non loin de là, j'avais ensuite fermé les yeux et étais parti dans mes pensées, avant d'en être tirée par une jeune femme que je connaissais depuis toujours. Qu'est-ce qu'elle venait faire ici ? Dans un endroit aussi glauque ? Esquissant un léger sourire je lui avais alors dit que je ne m'attendais pas à la voir ici, ce à quoi elle m'avait répondu qu'elle non plus ne s'attendait pas à me voir dans cet endroit. Lui ayant ensuite demandé si tout allait bien, cette dernière m'avait répondu par l'affirmative avant de me demander à son tour, si moi j'allais bien. Acquiesçant alors d'un signe de tête, j'avais repris la parole, tout en soutenant son regard « Je vais bien aussi, merci. Et non, je ne travaille pas aujourd'hui. Mais bon tu vois, même quand je ne bosse pas, mes pieds m'emmène ici malgré moi. Et toi alors ? Qu'est-ce que tu viens faire ici ? » Je me doutais bien que si elle était venue ici, ce n'était pas parce qu'elle l'avait décidé dès le départ. Après tout, pourquoi une jeune femme qui avait tragiquement perdu son père, serait venue dans un endroit aussi glauque et pas toujours désert, pour prendre des photos ? Et si au contraire elle était venue ici de son plein gré et non pas à force de marcher, en prenant tout et rien en photos ? Bref, qu'importe au fond. Elizabeth m'ayant ensuite demandé ce que je venais faire ici, je ne pu m'empêcher de sourire. Comme je lui avais déjà dis, ce n'est pas moi qui avait décidé de venir ici, mais mes pieds qui avaient décidé de m'emmener ici. Un moment d'isolement ? Oui bien sûr que j'en avais besoin, mais non, si j'étais ici ce n'était pas spécialement pour être toute seule, mais simplement pour me changer les idées. Passant alors une main dans mes cheveux, mon regard vint scruter l'horizon qui se trouvait face à nous, avant de prendre la parole pour répondre à mon interlocutrice « Oh pas spécialement un moment d'isolement, j'avais juste besoin de me changer les idées c'est tout. Mais j'avoue que ce n'est pas ici que j'avais prévu de venir pour faire ça. Enfin bon, dans un sens heureusement que je suis venue là, comme ça, ça m'a permit de te voir et on va pouvoir discuter un petit peu entre filles, enfin si tu n'as rien d'autre de prévu bien évidemment. » Repérant ensuite son appareil, j'avais aussitôt ajouté, en le montrant du doigt « Et alors ces photos ? Tu as réussi à prendre des bonnes dans le coin ? Parce que bon je n'y connais rien à la photographie, mais bon je ne trouve pas vraiment qu'ici les lieux soient très photogéniques. »

fiche par blackheart. - image par crédit.


ZOEY ANNALYNNE CASEY.
« Je préfère avoir des yeux qui ne voient pas, des oreilles qui n'entendent pas, des lèvres qui ne peuvent pas parler, qu'un cœur qui ne peut pas aimer. » - blackheart & fyeahshippers & fuckyeahmissbush.
   

 :pingu1:  :) Vote pour SF  :**:  :coeur1::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 141
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]   02.07.14 20:47

Elizabeth Calloway & Zoey A. Casey
Drôle d'endroit pour se faire des confidences. ♪♫


En général, j’aimais bien être seule lorsque je prenais des photos pour compléter ma collection. Je n’avais aucune idée d’où me venait cette passion pour la photographie, mais depuis que j’étais en âge de comprendre comment un appareil photo fonctionnait, j’aimais bien faire ça. Sur la majorité des photos que je prenais, il y avait de la neige. Difficile de faire autrement quand on vivait en Alaska, mais quand l’été arrivait et qu’il me permettait de prendre des photos avec autre chose que de la neige, j’en profitais un peu. Et puis, ça me permettait de penser à autre chose qu’à mon quotidien. Ca me faisait prendre un peu l’air aussi. C’était important de s’oxygéner le cerveau. Mon père me le répétait à chaque fois que j’avais des examens parce que je passais la majorité de mon temps enfermée dans ma chambre entrain de réviser comme une acharnée pour réussir. Aujourd’hui, les choses étaient beaucoup plus différentes. Et travailler mes cours étaient devenus une véritable corvée.

A Wasteland, je ne m’attendais pas vraiment à croiser des gens. Quoi que… bien souvent, l’endroit était mal fréquenté, mais je n’étais pas assez bête pour y aller quand je voyais qu’il ne faisait pas bon y vivre. Mais quand il n’y avait personne, disons que je ne risquais pas grand-chose, alors je venais. Mais le hasard avait fait que mes pas m’avaient mené exactement au même endroit qu’une personne de ma connaissance. Et ce n’était pas n’importe qui. C’était Zoey. Je la connaissais depuis… aussi loin que remontaient mes souvenirs, alors du coup, c’était aussi un peu comme quelqu’un de ma famille. De toute façon, ma famille, à proprement parlé, je n’en avais plus. Ma mère était partie on ne sait où pendant que Jay était en camp de redressement, mon père avait été assassiné… Aujourd’hui, ma famille se composait de personnes que j’avais toujours connues et sur qui j’avais toujours pu compter en cas de besoin. Je savais qu’en ce qui concernait Zoey, je pouvais lui demander n’importe quoi, si elle pouvait, elle le ferait.

En la voyant les yeux fermés, je n’avais pas pu m’empêcher de la prendre en photo et le bruit de mon appareil lui fit rouvrir les yeux, mais après le clicher. Heureusement d’ailleurs parce que ma prise était tout simplement magnifique ! Difficile de faire mieux ! Quoi qu’un vrai photographe devait faire beaucoup plus mieux ! Mais moi, j’étais fière du résultat et c’était tout ce qui comptait. Le reste, je m’en fichais. Quand elle me demanda de mes nouvelles, je lui répondis avant de lui rendre la politesse. J’étais curieuse de savoir ce qu’elle faisait là. Surtout qu’elle ne portait pas son uniforme du coup, j’avais supposé qu’elle ne travaillait pas. Mais si elle m’avait répondu le contraire, je n’en aurais pas été spécialement choquée. Certains policiers se baladaient en civil. Je m’étais assise juste à côté d’elle, sur une pierre assez confortable pour y être assise. Lorsqu’à son tour elle voulut savoir ce que moi je faisais là, je baissais les yeux vers mon appareil photo que je tenais toujours entre mes mains.

- Je fais des photos, répondis-je. Je ne savais pas quoi faire aujourd’hui et je n’avais pas envie de rester enfermée toute seule à la maison, donc je suis sortie et je suis venue ici en flânant un peu.

A mon tour, je lui demandais ce qu’elle faisait là, outre le fait que c’était surement à cause du boulot qu’elle était inconsciemment arrivée ici. Quoi que c’était peut-être ça la raison pour laquelle Zoey se trouvait là. Je hasardais à demander si c’était une soudaine envie d’isolement. C’était tout à fait possible. Certaine personne avait besoin d’un moment d’isolement pour faire le point. Certaine plus que d’autre, mais à un moment ou un autre, tous, nous avions besoin d’un moment à nous. Ca ne s’expliquait pas. En ce moment, j’étais souvent toute seule à ruminer dans mon coin pendant que Jay et Cait essayaient de survivre à leur crise. J’ignorais complètement quel serait le fin mot de l’histoire, mais tout ce que j’espérais, c’était que cette fin serait bénéfique pour Jay. Le voir malheureux comme ça, ça me retournait l’estomac. Au fond, j’en voulais à Cait de le rendre comme ça. C’était de sa faute, même si je l’aimais bien. Je reportais mon attention sur Zoey lorsqu’elle commença à répondre à ma question sur l’isolement ou pas.

Un sourire se dessina sur mes lèvres à l’idée de passer un peu de temps entre filles. Bien sur que j’avais du temps à lui accorder. Si je n’en avais pas pour Zoey, sérieusement, je n’en aurais pour personne. Pas même Jay. Même si Zoey n’avait jamais vécu sous le même toit que nous, je l’avais assez souvent vu pour faire d’elle une personne de mon entourage très proche. Je m’étais plus ou moins préparée à lui répondre lorsqu’elle avisa mon appareil photo que je regardais à nouveau lorsqu’elle le désigna du doigt. Les mystères de la photographie… Parfois, d’un petit truc banal, on en faisait un chef d’œuvre, quand on savait comment s’y prendre. J’étais loin d’avoir un haut niveau, bien sur, mais on m’avait déjà dit que je faisais des jolis clichés. Et ça m’allait. Qu’on dise que c’était beau, pour moi, c’était déjà le grand luxe. Bien sur, il m’arrivait d’en rater, mais il fallait persévérer ! Parce que le seul véritable échec, c’était l’abandon. Une bien jolie phrase d’ailleurs !

- Quand on sait où regarder, répondis-je d’un air malicieux. Sérieusement, oui, j’ai pris de jolies photos. Enfin, je trouve ! Ce n’est peut-être pas au gout de tout le monde, mais du moment que ça me convient…

Je lui tendis mon appareil photo tout en ajoutant :

- Tu veux regarder ?

Je ne confiais pas mon appareil photo à tout le monde. C’était mon bien le plus précieux et je rechignais souvent à le remettre entre les mains d’une autre personne que moi, mais je ne voyais pas d’inconvénient à ce que Zoey le prenne pour regarder les photos. Certes, elles rendraient moins bien sur le petit écran que sur ordinateur, mais on pouvait s’en faire déjà une idée. Ne souhaitant pas m’étendre sur le sujet de la photographie plus en avant parce que sinon, j’allais en avoir pour des heures et des heures, je passais sur le côté discussion entre filles.

- Et pour te répondre, non je n’ai rien de prévu. Je suis totalement libre aujourd’hui ! Tu veux qu’on reste ici pour bavarder ?

Quand le soleil perçait, c’était plutôt agréable d’être dessous, même s’il ne faisait qu’une dizaine de degré. Mais c’était nos étés et habitants de l’Alaska, nous étions habitués à ce genre de température. Un jour, il faudrait que je parte dans un endroit où il y avait 30°C pour voir ce que ça faisait et à quoi je pouvais bien ressembler avec la peau bronzée ! C’était une perspective qui m’attirait de plus en plus et j’avais vraiment envie de voir ça se réaliser un jour ! Automatiquement, je posais la question à Zoey :

- Dis, tu pars dans un pays chaud pendant les vacances d’été, toi ? Ou tu restes dans le coin ?

fiche par blackheart. - image par crédit.


Elizabeth Calloway
Baby I'm gonna put your skin on mine, be inside you all my life and if you let your heart open up your mind. I'm gonna be your satellite and I'll hang over your world at night. And I can hear you sleep beneath the candle light, I can see your dreams like they were mine.
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Drôle d'endroit pour se faire des confidences [pv Eli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Beyond the plains. :: Wasteland.-