Partagez | .
 

 si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 77
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)   12.06.14 22:36

Thomas Hamilton Jamie Blackburn
Si tu craques, j'te frappe !
Participants ✦ Thomas & Jamie.
Statut ✦ Privé.
Lieu ✦ Devant le casino.
Date ✦ Fin mai.
Moment ✦ Début de journée.
Météo ✦ Frais mais ensoleillé.
Prévention -18 ✦ Si Thomas change de sexe pourquoi pas ! Arrow
PNJ ✦ //
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 77
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)   12.06.14 22:37

Thomas Hamilton & Jamie Blackburn
Si tu craques, j'te frappe ! ♪♫


Entrain de me préparer je ne peux m'empêcher de penser encore et encore à ma conversation avec Nastia. Elle est enceinte. Elle va être maman ! Et même si quelque part je suis heureuse pour elle, je suis folle de rage qu'elle n'arrive pas à se réjouir de la nouvelle à cause du 'papa'. Ce salop a planté la petite graine comme on dit chez moi puis maintenant il ne veut pas assumer ? Il mérite des baffes c'est moi qui vous le dis. Son excuse ? Monsieur a quelqu'un d'autre dans sa vie. Ah mais ça ne le dérangeait pas d'avoir quelqu'un d'autre quand il s'agissait de prendre son pied... Il est clair que je comprends mieux maintenant pourquoi ma meilleure amie me faisait tant de cachotteries. Alors certes je suis en colère aussi parce que j'ai l'impression qu'elle ne m'a pas fait assez confiance pour me le confier, mais je suis en colère aussi parce que c'est typiquement le genre de mecs que je déteste ! Le genre de mecs qui m'a fait tellement de mal par le passé, qu'aujourd'hui je n'arrive à m'attacher qu'aux femmes... Et même si ça ne me dérangerait nullement que Nastia change de bord comme ce fut le cas pour moi, il est hors de question que je le laisse lui faire du mal. Alors même si je sais qu'elle va me détester pour ça, la raison pour laquelle je suis entrain de me faire  'toute belle' c'est parce que je vais officiellement rencontrer son salop. Pas en tant que meilleure amie de sa maîtresse cependant. Oui c'est moche de devoir en venir là mais tant de colère se trouve en moi que ça me paraît la meilleure solution. Après tout si j'arrive à prouver à ma meilleure amie que son mec n'est pas digne de confiance, peut-être que ça lui évitera de souffrir. Enfin si, bien entendu qu'elle souffrira, mais moins en tout cas que si elle se rend compte de l'ordure qu'il est dans plusieurs mois. Une fois prête je sors donc de la salle-de-bain et Sid me lance « Waouh B-B, t'es radieuse ! Tu vas enfin conclure avec la voisine ?!  » Quelque peu intimidée parce que sa remarque me fait penser à Jenna, je me contente néanmoins de lui sourire et lui répondre « Non non. » Je ne sais pas si c'est ma tête qui me trahit ou juste le fait qu'il me connait trop bien mais il me lance « Essaie de ne pas te mettre dans le pétrin ! » Je fais alors la moue du genre 'Moi ? Ô grand jamais !' et m'empare de mes clés avant de quitter notre appartement. Après un bon vingt minutes j'arrive enfin au casino. Comment je sais qu'il y bosse ? J'ai joué à Veronica Mars voyons ! Non mais les Hamilton sont plutôt connus sur Fairbanks du coup quand on souhaite savoir quelque chose sur l'un d'eux c'est jamais bien compliqué. La preuve que ça a aussi des avantages de ne pas avoir des comptes en banque à plusieurs zéros ! Quoiqu'il en soit il va sans dire que quand j'ai appris qu'il y bossait ça n'a fait que me conforter dans l'idée que ce mec ne méritait absolument pas Nastia. Non mais franchement qu'est-ce qu'elle peut bien lui trouver ? Et c'est à cet instant que j'entends une petite voix fluette crier « Monsieur Hamilton ! Monsieur Hamilton ! Vous avez oublié votre veste ! » Je me retourne et en plus d'apercevoir une petite blonde courir pour rejoindre celui qui doit sans doute être son patron, j'aperçois le fameux Thomas Hamilton ! Et à cet instant je comprends mieux ce qui a pu plaire à ma meilleure amie. C'est vrai qu'il est pas mal. Bon ok il est beau mec ! N'empêche que je ne l'aime pas. C'est donc toujours aussi prête à démontrer que ce gars est bel et bien le salop que je pense que je réajuste ma robe puis le rejoins une fois que la blondinette l'a abandonné. Une fois plus proche de lui je m'aperçois que je l'ai déjà croisé une fois ou deux sans jamais pour autant y prêter plus attention que ça. Je suis certaine que s'il savait quel est mon genre il serait ravi de savoir qu'il n'en fait pas parti. Après tout quel homme aimerait plaire à une nana qui est plus attirée par les femmes ? Quoiqu'il en soit je suis prête à lui faire penser le contraire et faisant style que c'est un accident je lui fonce dedans. Mon sac tombe à ses pieds et jouant la cruche embarrassée je lui lance « Oh excusez-moi, je suis un peu tête en l'air aujourd'hui ! » Je me baisse pour ramasser mon sac lui laissant alors tout le loisir de mater mon petit cul moulé dans ma robe, pas assez courte pour qu'il en découvre plus cependant. Les hommes aiment le mystère ! Humhum.  Me convaincant ensuite que c'est la bonne chose à faire pour Nastia, je lui lance un sourire ravageur et reprends « Vous allez bien ? J'espère ne pas vous avoir fait mal, même si je doute qu'une femme telle que moi puisse faire mal à un homme aussi musclé que vous ! » Je glousse légèrement.  Ahah j'en fais même peut-être un peu trop mais bon la plupart des hommes aiment croire que les femmes qui les séduisent ne sont que des morceaux de viande bonnes à écarter les jambes et je suis certaine que c'est son cas. Il faut donc ce qu'il faut !

fiche par blackheart. - image par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 659
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)   13.06.14 13:37

Underco ♪♫ - Jamie Blackburn & Thomas Hamilton.
 
Si tu craques, j'te frappe !.



Ma petite routine avait été complètement chamboulée après cette découverte disons... inopportune. Je m'étais d'abord sentis trahi. Oui c'était le mot. Premièrement parce que Nastia était tombée enceinte alors qu'elle connaissait parfaitement ma situation et qu'elle semblait l'avoir acceptée. Elle savait que j'étais fiancé, elle savait que j'étais indécis et que je ne pouvais pas me séparer immédiatement d'Elsa. Le fait qu'elle tombe enceinte m'obligeait à prendre des décisions précipitées et j'avais l'impression qu'on me mettait au pieds du mur, sans que je n'ai plus aucun moyen de contourner le problème – comme j'avais si souvent l'habitude de le faire. J'avais eu aussi l'impression d'être trahi parce que Nastia avait préféré le garder pour elle... Je sais c'est peut -être contradictoire, mais puisque le 'mal' était fait, j'aurais apprécié être au courant immédiatement après elle. Au lieu de ça, elle a tenté de me le cacher prétextant qu'elle appréhendait ma réaction... Forcément que j'allais mal réagir ! Mais plus elle attendait, plus ma réaction risquait d'être excessive... Les femmes... Elles ont une logique bien à elles parfois.

« Monsieur Hamilton ! Monsieur Hamilton ! Vous avez oublié votre veste ! » Je me retournai en entendant mon nom et vis Beth trottiner difficilement sur ses talons en me tendant ma veste. C'était assez cocasse à voir et la petite blonde eu le mérite de me décrocher un sourire. Ces derniers temps, j'avais pris l'habitude d'oublier la plupart de mes affaires (veste, valise, dossiers...), trop absorbé par Nastia, Elsa et ce bébé...  Et Beth, la petite nouvelle s'était donnée la mission de ne jamais manquer à son 'devoir' et en me rapportant toujours fidèlement ce que j'avais oublié et même ce que j'allais oublier. Elle semblait apprécier de faire du zèle et on ne pouvait pas lui reprocher son manque de motivation. Je récupérai ma veste avant de remercier la jeune fille qui ne manqua pas de rougir légèrement avant de repartir d'un pas précipité.  Alors que je venais à peine de reprendre ma marche rapide, je percutai une jeune femme qui fit tomber son sac à mes pieds. J'étouffai un juron alors qu'elle s’empressa de trouver une excuse, justifiant sa maladresse. « Oh excusez-moi, je suis un peu tête en l'air aujourd'hui ! » Sans me regarder, la brune se baissa et ramassa ses affaires. Je la suivis du regard et ne pu m'empêcher de laisser un sourire au coin moqueur et taquin se dessiner sur mes lèvres, lorsque mes yeux se posèrent sur son joli petit cul rebondi. Je n'ai jamais vraiment compris si ce genre de filles étaient conscientes qu'en se pliant comme ça on allait forcément mater... Et si elles en étaient conscientes, je me suis toujours demandé ce que ça pouvait leur apporter. Non pas que je me plaigne de pouvoir me rincer l’œil si facilement... Mais à vrai dire, ça m'emmerderait royalement si je savais que n'importe quel dégueulasse faisait pareil en matant Elsa ou Nastia. « faites ce que je dis, pas ce que je fais » voila ma phrase fétiche.

La jeune femme se redressa et je retirai immédiatement mon regard de son postérieur avant de chercher 'furtivement' quelque chose d'autre qui aurait pu potentiellement attirer mon attention... J'étais certainement grillé, mais autant faire comme si je ne l'étais pas. L'inconnue me dévoila son plus beau sourire avant de reprendre la parole sur un ton niais. « Vous allez bien ? J'espère ne pas vous avoir fait mal, même si je doute qu'une femme telle que moi puisse faire mal à un homme aussi musclé que vous ! » C'était limite pathétique, mais j'avoue qu'elle m'amusait – et flattait peut-être légèrement mon ego- et lorsqu'elle se mit à glousser comme une adolescente, je ne pu m'empêcher de rire légèrement. « Non, ça va, il n'y a pas de mal. Et vous ? Vous devriez faire attention... » Je m'interrompis dans ma phrase lorsque mes yeux se posèrent rapidement sur son décolleté. Non je ne mate pas ! Mais... Mais... ce n'était pas possible de manquer ce décolleté. « Vous n'avez vraiment pas de chance aujourd'hui, vous vous êtes taché votre robe... » Dis-je en désignant des yeux la tâche discrète au niveau...justement... de ce décolleté.  Thomas : Ou comment être classe en toutes circonstances...
Oh oui, on pourrait dire que j'ai découvert cette tâche en me rinçant allégrement l’œil... mais en réalité, je me suis rincé l'oeil parce que cette tâche m'a attiré l'attention... C'est ce qu'on va dire.

fiche par blackheart. - image par crédit.




   
And my heart beats
Take off all of your skin, I'm brave when you are free.Shake off all of your sins and give them to me. Close up, let me back in, I wanna be yours, wanna be your hero - blackheart & tumblr & Empire.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 77
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)   26.06.14 1:51

Thomas Hamilton & Jamie Blackburn
Si tu craques, j'te frappe ! ♪♫


C'est certain, ma façon de faire est plus que limite. Néanmoins j'ai une excuse : moi aussi je suis passée par là. Oui, moi aussi je suis tombée enceinte d'un salop qui n'a pas voulu assumer derrière et qui a même réussi à retourner la situation à son avantage. Comme si c'était moi qui l'avait forcé à éjaculer entre mes cuisses et planter la petite graine comme on dit. Mais bien sur ! Quoiqu'il en soit cela fait que je suis bien déterminée à ce que Nastia ne se retrouve pas dans la même situation que moi. J'ai été forcée à avorter et étant contre l'idée de tuer mon bébé, je l'ai donc  "en cachette" fait adopter. Me condamnant alors à me sentir comme une lâche mais surtout à ne jamais savoir qui il est et comment il va.  A peine ai-je su pour Nastia que je me suis jurée qu'il n'en serait pas de même pour elle. Elle aurait le choix ! Mais il fallait d'abord qu'elle ouvre les yeux. Parce que oui même si je me dis que c'est un test, du peu que j'en sais je le condamne déjà d'avance. Fils à papa, travaillant au casino, joli minois, mouais, typique quoi.  Et quoi de mieux pour prouver à sa meilleure amie que ce gars est un tocard et qu'il n'a pas été infidèle parce qu'elle est son exception mais juste parce que c'est un con qui a une banane et ses deux pruneaux à la place du cerveau, qu'en servant d'appât ?  Du moins c'est ce que je me dis. Cependant lorsque je m'aperçois qu'il rentre dans mon jeu, voire même un peu trop, je me remets vite en question. Qu'il mâte mes fesses ok. Mais qu'il remarque cette tâche au niveau de mon décolleté en y posant presque le doigt, mouais. D'autant que cette tâche ce n'était pas fait exprès. Et même si ça  montre bien que ce petit con a les yeux plus que baladeurs, je me sens déjà désemparée n'aimant pas du tout ne pas avoir l'impression que je mène toujours le jeu.

Pourtant je me dis que ça ne prouve rien. Si ce n'est que c'est un mec en tout cas. Bah oui, ne disent-ils pas regarder n'est pas toucher ? C'est en tout cas la devise de beaucoup de mecs que je connais, même du peu qui sont bons et fidèles. Je décide donc de pousser le vice un peu plus loin et jouant toujours la cruche je lui lance « Oups. Effectivement ce n'est pas ma journée. J'ai un rendez-vous, vous ne sauriez pas par hasard où je pourrais nettoyer ça ou encore mieux me changer ?  » Totale improvisation, bien entendu que je n'ai pas de robe de rechange sur moi.   Mon unique but est de me trouver dans un endroit privé avec lui et voir si je me trouve en petite tenue jusqu'où il est prêt à aller. Et même si la nana pleine de préjugés que je suis a une idée sur la question, je dois avouer qu'au fond de moi j'espère sincèrement me tromper et que le père du bébé de ma meilleure amie n'est pas un fameux "comme les autres".  


fiche par blackheart. - image par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 659
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)   26.06.14 21:56

Underco ♪♫ - Jamie Blackburn & Thomas Hamilton.
 
Si tu craques, j'te frappe !.





En travaillant au casino on est amené à croiser tout type de personne. Ça va du riche qui passe son temps à flamber son argent au poker parce qu'il ne sait pas comment dépenser sa fortune autrement. Il y a aussi celui qui reste assis toute la journée aux machines à sous espérant un miracle qui pourrait potentiellement lui faire sortir la tête de l'eau...Alors que nous savons tous qu'en entrant au casino, on ne trouvera pas une bouée pour nous remettre à flot, mais bel et bien une ancre qui nous fera sombrer au plus profond des abysses de l'infortune. Mais ce qui était amusant, ce n'était pas ces pauvres types qui permettaient de renflouer les caisses du casino, mais ces poules qui aimaient parader entre les différentes tables de jeux et au coin du bar. Toujours apprêtées avec un maquillage excessif et des habits si moulants qu'on y devine tout au moindre regard. Cette fille qui gloussait comme une dinde faisait partie de cette faune qui fréquentait le casino et même si je ne me laisserais jamais tenté par elle, je ne pouvais m'empêcher de me rincer l’œil sur ses formes flatteuses. Trop flatteuses. Mon regard fut attiré par son décolleté avant que je fasse une remarque sur la tâche qui jonchait sa robe. Forcément, si j'avais eu le culot de faire cette remarque à n'importe quelle autre fille, dans n'importe quel autre lieu, j'aurais eu certainement le droit à une belle gifle et non pas à un second gloussement. « Oups. Effectivement ce n'est pas ma journée. J'ai un rendez-vous, vous ne sauriez pas par hasard où je pourrais nettoyer ça ou encore mieux me changer ?  » Cette fois-ci mon regard se porta réellement sur la jeune femme, sur son visage et non pas sur...son corps. Je fronçai les sourcils avant de marquer un temps de pause. Elle me disait quelque chose. J'avais l'impression de l'avoir déjà vue et dans un autre contexte. Généralement, je ne remarque jamais quel visages ont les poufs qui fréquentent le casino, elles n'en valent pas la peine...Ca m'étonne que celle-ci soit une exception.

Je passai ma main derrière ma nuque avant de rompre le silence qui devenait presque gênant. J'allais lui indiquer un endroit où elle pouvait se changer avant de me raviser. « On se connaît, non ? » La brune me regardait avec stupeur et je ne pus m'empêcher de rire confus de m'être trompé. « J'ai dû confondre, j'avais l'impression de vous avoir déjà vu. » À peine avais-je terminé ma phrase qu'une image des cadres brisés de Nastia me traversa l'esprit. Elle me les avait balancés à la figure après avoir mal réagis face à sa nouvelle... Pourtant, là n'était pas la chose importante à ce jour. Ce qui était important c'était la photographie à l'intérieur de ce cadre. Nastia et une fille brune. Cette fille brune. C'était une amie à Nastia !
J'eus d'abord un mouvement de recul avant de laisser se dessiner un sourire moqueur sur mes lèvres. Effectivement, je ne la connaissais pas, mais je l'avais déjà vue...En revanche, je ne savais pas ce qu'elle foutait là... C'était une amie strip-teaseuse à Nastia ? Non...Elle avait coupé les ponts avec ce monde et ne se mélangeait pas avec ces filles. Je doute qu'elle ait été si ami avec l'une d'elles pour avoir une photo d'elles chez elle. « Vous pouvez aller vous changer dans les toilettes publique. » J'étais un horrible comédien. J'avais laissé de coté le ton mielleux d'il y a quelques secondes pour adopter un ton emplis de méfiance. J'aurais aimé pouvoir continuer cette comédie, mais je n'y arrivais pas. Je ne savais pas qui elle était, si elle me voulait quelque chose en particulier, ou si elle faisait réellement partie de ces poufs. Mais quoiqu'il en soit, je ne laisserai pas une amie de Nastia m'approcher. J'avais assez de problèmes entre elle et ma fiancée. Je m'apprêtai à reprendre mon chemin, sans attendre une réponse de la brune. La plantant là. Avant de me retourner. « Tu sais t'es peut-être bonne, mais t'es sacrément conne. Je ne sais pas ce que t'attends de moi, mais je sais qui t'es. » Voila. J'étais passé à la troisième phase.D'abord le ton mielleux et ingénu, ensuite la méfiance et pour finir l'agressivité. C'était typique de moi. Mais je n'appréciais pas d'être dans l'ignorance. Peut-être que ce n'était qu'une cruche de plus, simplement une cruche amie avec Nastia, mais dans le doute, je préférais me débarrasser d'elle assez brutalement pour être certain qu'elle ne s'agrippe pas.

fiche par blackheart. - image par crédit.




   
And my heart beats
Take off all of your skin, I'm brave when you are free.Shake off all of your sins and give them to me. Close up, let me back in, I wanna be yours, wanna be your hero - blackheart & tumblr & Empire.  

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

si tu craques, j'te frappe ! - (jamie & thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vitesse de Frappe :)
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Dico des fautes de frappe débile~
» la foudre frappe une maison draeni
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Braddock District. :: Prague Casino Aurora.-