Partagez | .
 

 something always brings me back to you (m&r) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   15.06.14 11:15

Morgan Bradshow M.-A. Rosanna Lantz
Something always brings me back to you.
Participants ✦ Morgan & Rosanna
   Statut ✦ Privé.
   Lieu ✦ 49er Club.
   Date ✦ Mi juin.
   Moment ✦ approximativement vers 23H
   Météo ✦ Pluvieux, 5°C
   Prévention -18 ✦ Nope pas besoin.
   PNJ ✦Nope.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   15.06.14 11:15

Y a rien à faire, faut toujours que tu reviennes, que tu me fasses croire que c'est possible. Mais ça fini toujours pareil, toi qui t'éloignes de moi et moi qui ne sait plus comment te retenir.  ♪♫ - Morgan Bradshow & M.-A. Rosanna Lantz.
 
Something always brings me back to you.


 
...Mariée à une femme qui appartient réellement à mon monde. Et ça se sera jamais ton cas. Les mots de Morgan raisonnaient dans sa tête. Elle n'était plus trop sûre de combien de temps s'était écoulé depuis leur dernière rencontre, mais elle se souvenait de la douleur comme si cela avait été hier. Elle, elle avait mentis, avait fait croire à Morgan qu'il y en avait eu une autre qui avait compté. Parce qu'elle avait vu la jalousie chez son ex petite-amie, parce qu'elle s'en était servie pour la repousser. Et Morgan n'avait pas été clémente avec elle. Morgan elle l'avait touchée en plein là ou ça fait mal. En plein dans ses insécurités. Elle n'appartenait pas au même monde que Morgan. Elle n'y appartiendrait jamais. Qu'importe combien elle essaierait, qu'importe les efforts qu'elle fournirait, elle n'y appartiendrait jamais. Elle le savait, elle l'avait toujours su, mais l'entendre de la bouche de Morgan, c'était douloureux. Alors les mots n'arrêtaient pas de raisonner dans son esprit. Comme une torture nécessaire, qu'elle s'infligeait pour essayer d'enfin comprendre que c'était bien fini. Parce qu'il semblait qu'elles ne soient capable que de se détruire aujourd'hui. Que l'amour qui les avait uni autre fois n'était plus assez fort pour les réconcilier. Une vérité qu'elle avait du mal à accepter, parce qu'elle se savait encore follement amoureuse de Morgan. Elle le savait, mais cela ne l'avait pas empêcher de mentir dans le seul but de la repousser. Parce qu'il fallait qu'elle tire un trait sur leur histoire et qu'elle n'avait donc pas le droit de se laisser aller à espérer. Or, elle le savait bien, si elle continuait de voir Morgan, elle voudrait croire à la possibilité que leur histoire renaisse. Alors il fallait mieux la repousser, même si c'était douloureux. Même si cela voulait dire lui mentir pour la première fois. Et cela avait marché. Morgan, une fois de plus, avait été claire. Elle se fichait pas mal d'elle. Elle se fichait qu'elle parte ou qu'elle reste. Parce que maintenant elles étaient des étrangères, pas même des connaissances à qui on adresse un sourire quand on se croise dans la rue. Non, juste des étrangères. Et si Rosanna avait perdu la notion du temps, c'est bien parce qu'elle avait du mal à relever la tête après cette douloureuse prise de conscience. Revoir Alex, comme ça, par hasard, ça lui avait fait du bien. Parce que au moins, elle pouvait retirer une bonne chose de son retour. Parce que au moins, il y avait une personne qui était heureuse de la revoir. Parce que au moins, elle n'était plus vraiment seule dans cette ville qui lui avait soudain semblé bien étrangère. Mais ces retrouvailles n'avaient pas vraiment été suffisante pour lui faire ressortir la tête de l'eau. Pourtant, tout comme elle l'avait fait quatorze ans plus tôt, elle faisait comme si tout ça n'était pas grave, comme si cela ne la touchait pas. Elle continuait de sortir le soir, elle continuait de s'abandonner à ces vices que ce monde lui offrait, elle continuait de s'abandonner dans les bras de la première personne qui voulait d'elle. Elle continuait juste de noyer sa peine comme elle le pouvait, dans l'espoir qu'un jour elle disparaisse. Dans l'espoir qu'un jour Morgan cesserait de lui manquer. Dans l'espoir qu'un jour, elle cesserait de l'aimer.  

Ce soir là, elle avait eu envie de danser. Peut-être en mémoire de ces soirées endiablées que Parker lui avait fait découvrir. Peut-être juste pour se dépenser un peu. Mais finalement, toujours dans le même but, celui de faire taire la douleur de son coeur. Seulement dans le but de chasser Morgan de son esprit. Alors elle c'était rendu dans le seul endroit où il lui avait semblé qu'elle pourrait trouver ce qu'elle cherchait. Le 49er club, la boite de nuit de Fairbanks. Un endroit où elle n'aurait certainement jamais mis les pieds quatorze ans plus tôt. Un endroit où Morgan ne viendrait pas la chercher. Enfin, de toutes façons, Morgan n'avait nullement envie de la voir, mais bon. Un endroit où elle pouvait mélanger, alcool, danse et rencontre. Parce que oui, elle venait pour danser, mais si elle avait l'occasion de finir la nuit dans les bras de quelqu'un, elle n'allait pas s'en priver. Et déjà, des regards se posaient sur elle. Parce qu'elle était belle dans sa robe noire qui lui arrivait au dessus du genoux. Une robe que Parker lui avait offert d'ailleurs. Il lui manquait. Un peu. Sa joie de vivre, surtout, lui manquait. Il avait été son meilleur ami, pendant leurs voyages, alors oui, il lui manquait.  Surtout qu'elle aurait eu besoin de son réconfort, de son épaule pour pleurer. Mais lui, il était fait pour voyager et elle, elle avait décidé de se poser. Alors il n'était pas là et elle devait faire avec. Au moins, il lui envoyait quelques lettres parfois et ainsi, elle savait qu'il pensait toujours à elle. Au moins un peu. C'était réconfortant, et comme ça, il lui manquait un peu moins. Mais elle ne voulait penser à rien ce soir. Et surtout pas aux gens qu'elle avait perdu et qui lui manquaient. Alors elle se dirigea rapidement vers le bar, commandant une vodka soda. Elle préférait le vin. Mais le vin, c'était pas adapté dans un lieu comme celui-là. Le vin, c'est trop classe peut-être. Pas assez fort aussi, finalement. Elle bu sa boisson d'une traite, lui arrachant alors une grimace alors que l'alcool lui brûlait la gorge. Un clin d'oeil au barman, une boisson offerte et elle se retrouvait maintenant sur la piste de danse. C'était pour ça qu'elle était venue après tout. Comment s'était-elle retrouvée à danser ainsi contre le corps de cette jolie rousse, elle n'en avait aucune idée. Mais elle avait un sourire sur les lèvres. Pas un sourire heureux, ça elle n'en avait plus vraiment eu depuis la dispute avec Morgan. Juste un sourire pour la forme. Un sourire pour mettre à l'aise. Pourtant, les mains posées sur les hanches de la rousse, Rosanna donnait l'impression de respirer la confiance en soi. Mais le peu de confiance qu'elle avait pu avoir un jour, Morgan l'avait fait disparaître en lui rappelant qu'elle n'appartenait pas à ce monde. Heureusement, elle était habituée à jouer la comédie. « Ne regardes pas, mais je crois que tu as une admiratrice. ». Elle leva légèrement un sourcil. La rousse s'était penchée vers elle pour venir lui dire ça, juste au creux de l'oreille. Rosanna, elle s'en fichait pas mal en faite. Rosanna, elle avait déjà trouver celle avec qui elle avait l'intention de terminer la nuit. Rosanna, elle n'avait pas fait attention à ce regard dans son dos. Du moins jusqu'à ce que la rousse fasse l'erreur de lui signifier qu'il était là. Elle soupira alors légèrement, avant de se retourner. Grossière erreur, elle aurait pourtant dû écouter sa partenaire de danse.

Morgan était là, qui la regardait. Pourquoi fallait-il que Dieu leur inflige cela ? Pourquoi continuait-il à les faire se rencontrer alors que, chaque fois, elles se déchiraient un peu plus ? Etait-ce la punition qu'elle méritait ? Celle qu'elle devait enduré pour avoir eu le malheur de choisir sa famille plutôt que l'amour de sa vie ? Peut-être. Mais alors pourquoi punissait-il Morgan aussi ? Pour ne pas l'avoir retenue ? Peut-être. La vérité, c'était que Rosanna elle n'avait absolument pas les réponses à toutes ces questions. La vérité, c'était qu'elle n'avait pas envie d'y penser. Pas ce soir. Alors elle se retourna rapidement vers sa partenaire de danse. « Non, crois moi, c'est loin d'être une admiratrice. ». Oh ça oui, Morgan devait plutôt la maudire à cet instant. Et pour être honnête, Rosanna hésita à s'éclipser. A quitter cet endroit et à retourner se morfondre chez elle. Et puis les dernières paroles de Morgan lui revinrent à l'esprit. Reste ou pars de Fairbanks, je m'en fou Mary-Ann. Puisqu'elle se fichait pas mal qu'elle reste ou qu'elle parte, alors elle s'en fichait pas mal qu'elle s'amuse. Sans elle. Pas vrai ? Et donc, elle n'avait pas à disparaître. Elle n'avait pas à se faire toute petite. Elle n'avait pas à épargner Morgan de sa présence. La brune s'en fichait, alors cela n'avait pas d'importance. Alors, avec plus de mal qu'elle ne l'aurait voulu, elle dessina de nouveau un sourire sur ses lèvres et elle reprit sa danse. Sauf que voilà, elle savait que Morgan était là et, inconsciemment, elle diminua la proximité qu'elle avait avec la rousse. Inconsciemment, elle imposa une distance, une certaine froideur. Parce qu'il n'y avait rien à faire, quand Morgan était là, il n'y avait plus qu'elle qui comptait et à cet instant, elle se surprit à vouloir danser avec elle. Elle en serra même les dents. Ne pas penser à Morgan. Ne surtout pas penser à elle. Défi difficile à relever.

 
fiche par blackheart. - image par crédit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 216
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   17.06.14 19:06

Il est amoureux de toi. Y’a qu’une autre fille que je l’ai vu regarder de la façon dont il te regarde toi, sauf qu’elle est beaucoup plus petite et qu’ils ont le même ADN.♪♫ - Morgan Bradshow & Rosanna Lantz
 
Something always brings me back to you.


   
Les disputes avec Rosanna avaient toujours fait partie de leur histoire; néanmoins, autrefois, elles étaient alternées avec des bons moments, des moments agréables, heureux. Ce n'était pas le cas depuis que Rosanna avait remit les pieds à Fairbanks. A chaque fois qu'elles s'étaient vues, elles avaient passé leur temps à se disputer, allant à chaque fois un peu plus loin dans leurs paroles et elles étaient sûrement arrivées à un point de non retour. Du moins, c'est ce que voulais penser Morgan. Après tout, Rosanna lui avait fait du mal. Rosanna était la responsable. Rosanna était celle qui lui avait de nouveau planté des couteaux dans le coeur en lui disant qu'elle avait aimé une autre femme. Rosanna était celle qui voulait passer à autre chose puisque Morgan l'avait retrouvé en compagnie d'un beau jeune homme. Morgan, elle, elle ne faisait que suivre les ordres, ce que Rosanna voulait. Du moins, c'était ce qu'elle voulait penser. Pourtant, Morgan aussi avait sa part de responsabilité. Elle avait été méchante dans ses propos elle aussi, pouvant même dire qu'elle se fichait complètement que Rosanna reste ou encore qu'elle n'avait jamais fait partie du monde Morgan et qu'elle n'en ferait jamais partie. Alors depuis quelques jours, Morgan tentait désespérément de ne pas penser à Rosanna. Elle tentait de respecter son mensonge : elle était censée se foutre de Rosanna maintenant mais ce n'était pas possible. Même elle n'y croyait pas. C'était problématique car Rosanna était dans sa tête et dans son coeur tous les jours, toutes les heures et toutes les minutes. Depuis qu'elle était revenue en ville, c'était encore pire qu'auparavant. Encore pire que les quatorze dernières années. En fait le problème c'était que Morgan l'avait revue justement. Elle se rappelait maintenant de tout ce qui lui avait autant manqué. Leurs disputes d'abord. Parce que oui, même ça lui avait manqué même si ça faisait toujours un mal de chien. Sa petite cicatrice juste à côté de son oeil. Son léger accent qui rappelait que l'anglais n'était pas sa langue maternelle. Son sourire, sa légère ride quand elle fronçait les sourcils. Tout en fait ! Morgan n'arrivait pas à oublier son visage, son corps, ses mots. Elle était d'ailleurs sûre d'une chose, elle ne pourrait jamais oublier. Elle ne pourrait jamais faire comme si Rosanna n'était plus en ville, même avec la meilleure volonté du monde.

Finalement, la meilleure façon de ne pas penser à Rosanna, c'était encore de s'occuper la tête au maximum. Et maintenant que Logan n'était plus là, les choses devenaient plus difficile. C'était souvent lui qui arrivait à lui changer les idées, à la faire sourire malgré tous les moments difficiles qu'elle pouvait traverser. Malheureusement, Logan n'était plus là. Alors, elle essayait de faire d'autres choses. Comme sortir plus souvent avec ses amis. Elle essayait de tout faire pour ne pas penser à Rosanna, pour ne pas penser à l'amour qu'elle portait à cette femme. C'est pourquoi, ce soit là, elle avait accepté de sortir avec ses collègues de travail après le boulot. Malheureusement Zoey n'avait pas pu venir et c'était toujours moins drôle quand elle n'était pas là. Néanmoins, Morgan avait accepté, car elle le savait, c'était vital pour elle de sortir et de tenter de se changer les idées. La soirée dans un bar était vite devenue ennuyante et ils avaient tous décidé de terminer la soirée en boite. Avec un peu de chance, Morgan pourrait trouver quelqu'un à ramener dans son lit. Une jeune femme qui ferait largement l'affaire pour un soir. Ce n'était pas forcément dans ses habitudes les coups d'un soir mais c'était toujours mieux que finir la soirée seule dans son lit à pleurer une ex qui ne serait jamais rien d'autre qu'une ex justement. Certes, Morgan n'était pas habillée pour draguer, elle n'avait pas fait particulièrement d'efforts étant donné qu'elle était au boulot quand les choses s'étaient décidées mais elle le savait, son jean noir et son tee shirt au col V blanc à manche courte ferait l'affaire. Après tout, elle était souvent la cible des hommes et aussi des femmes homosexuelles d'une soirée. Elle ne se trouvait pas particulièrement exceptionnelle mais elle savait qu'elle plaisait toujours. Une chance, car elle avait justement besoin de plaire ce soir. Pourtant, à peine était elle entrée dans la boite de nuit avec ses collègues, qu'elle aperçu Rosanna au milieu de la piste. Son regard fût tout de suite attiré par elle. C'était incroyable même. Elle avait juste jeté un oeil pour voir si une jolie fille se trouvait dans le coin et tout de suite, instantanément, elle avait vu Rosanna. Il faut dire qu'elle était terriblement attirante et terriblement belle dans cette robe noir qui la mettait si bien en valeur. Morgan se laissa aller à observer son corps et ses formes. Elle avait changé. Elle était devenue une femme. Elle ne ressemblait plus à la jeune fille de dix sept ans que Morgan avait connue. Loin de là même mais cela ne la rendait pas moins sexy, bien au contraire. Elle faisait plus mature, plus belle et plus sexy. De quoi attiré l'oeil de Morgan au point qu'elle ne soit plus en mesure de détourner son regard d'elle. Pourtant, elle aurait sincèrement voulue ne pas la regarder. Surtout que Rosanna dansait coller serrer à une autre femme et que cela rendait Morgan totalement folle. Depuis quand Rosanna était elle devenue la lesbienne faisant fantasmer toutes les filles d'une soirée ?! C'était censé être son rôle à elle, pas celui de Rosanna. Alors malgré toute l'attirance qu'elle ressentait pour Rosanna à cet instant précis, elle ressentait également de la colère. Sa jalousie grandissait de nouveau et était en train de prendre possession de tout son être sans que Morgan ne puisse contrôler quoi que ce soit.

"Qui est ce ?" La voix de sa jeune collègue l'a fit sortir de ses rêveries et elle se concentra alors sur la jeune femme qui se trouvait être également l'une de ses ex. Car oui, Morgan et Alex étaient sortie ensemble. Pas très longtemps car Morgan avait rapidement mit un terme à leur relation et malheureusement Alex avait beaucoup souffert. Néanmoins, Morgan était une bonne personne, elle n'aimait pas rendre les gens malheureux. Elle savait pertinemment qu'elle avait un problème, qu'elle était incapable d'aimer alors elle ne voulait pas se montrer trop dur avec la jeune femme. C'est pourquoi, depuis, elles avaient réussit à rester amies même si Morgan le voyait souvent, Alex n'était pas vraiment passé à autre chose. La jeune blonde se mit à accorder un sourire à Morgan puisque la réponse de celle-ci tardait, tout en lui tendant une bière. Morgan attrapa la bière et fit un léger sourire à Alex, levant les épaules. "Personne !" Bien entendue, c'était un mensonge. Elle se mit alors à boire une gorgée de sa bière, alors que son regard était déjà de nouveau attiré vers Rosanna qui était toujours là, collé à une rousse plutôt banale autant l'avouer. Morgan ne pû d'ailleurs s'empêcher de se mordre la lèvre en voyant la rousse se pencher vers Rosanna. Non mais pour qui elle se prenait celle là ? Bon peut être que dans le fond c'était mieux. Peut être que c'était exactement ce qui fallait. Que Rosanna sorte avec quelqu'un d'autre et elle aussi mais pour sa part, elle le savait déjà, comme les quatorze années qui venaient de s'écouler, elle ne serait pas capable d'avoir une relation durable avec qui que ce soit, en tout cas autre que Rosanna. Oh oui Morgan avait terriblement envie d'aller vers Rosanna, de l'attraper par la main pour l'obliger à danser avec elle. Elles avaient toujours eu une différence de taille importante mais cela n'avait jamais été un problème. Quand elles étaient toutes les deux de toute manière, rien ne faisait ridicule et tout le monde y croyait. Tout le monde savait surtout. Savait qu'elles étaient faites pour être ensembles. "Arrête Morgan. J'ai essayé pendant des mois de tout faire pour que tu me regardes avec ce regard alors...Qui que ce soit...Et bien je crois que tu devrais aller la voir." Morgan poussa un soupire devant la remarque d'Alex. Parce que dans le fond, elle avait raison. Terriblement raison. Elle était ridicule sur sa chaise à mater celle qui faisait battre son coeur. Alors oui, elle devait faire croire à elle même et à Rosanna qu'elle se fichait maintenant d'elle mais ce n'était pas aussi facile que ça. Pas maintenant que Rosanna se trouvait à quelques mètres d'elle avec une autre fille. Elle avait juste envie d'aller vers elle, d'aller la voir même si c'était pour se disputer d'ailleurs.

"Alex...je suis désolée..." Oui avec cette phrase, Alex avait fait prendre conscience à Morgan qu'elle tenait réellement à Morgan. Et Morgan était sincèrement désolée. Alex ne méritait pas de souffrir. "Vas y." avait dit Alex un sourire sur les lèvres en s'éloignant rapidement de Morgan pour aller rejoindre ses autres collègues. Elle se retourna et fit de nouveau un sourire à Morgan mais plein de tristesse cette fois. "Au fait Morgan...Elle est très belle." Alors ça se voyait à ce point là ? Morgan ne pouvait donc cacher à personne ce qu'elle ressentait pour Rosanna. Elle n'était pas capable de dissimuler sa jalousie. C'était terriblement affreux de se rendre compte que ça. A tel point, que pendant cinq minutes, Morgan hésita à partir mais alors que son regard était toujours sur Rosanna, celle-ci se retourna vers elle quelques secondes pour finalement se retourner de nouveau vers la rousse. Morgan ne pu s'empêcher de froncer les sourcils secouant la tête négativement. Alors c'était donc ça ? Elles étaient des étrangères maintenant ? Oui, certes Morgan l'avait cherché. Un peu. Sûrement beaucoup même mais peut importe ce qu'elle avait pu dire, elle n'avait d'yeux que pour elle et elle ne pouvait pas s'empêcher de toujours revenir vers Rosanna, de toujours penser à Rosanna et de toujours brûler de jalousie à l'idée qu'une autre femme puisse la faire rêver. Alors Morgan se leva d'un bon et posa sa bière sur le comptoir. Peut être que c'était sa jalousie qui la poussait à faire ce qu'elle avait l'intention de faire mais peu importe la raison, elle était lancée et comme dans ses habitudes, Morgan suivait toujours ses instincts. Elle était certainement trop impulsive. Elle mit alors les pieds sur la piste de danse et s'approcha de Rosanna pour se coller complètement contre la jeune femme, enfin contre le dos de la jeune femme. Elle passa alors sa main droite sur le ventre de Rosanna; comme pour mettre une distance, une sorte de barrière de sécurité entre elle et la jeune rousse; et se pencha doucement vers son oreille. "Danse avec moi." Elle avait prononcé cela d'une voix basse et sensuelle. Une voix légèrement empreinte d'excitation même. Il faut dire que cela faisait une éternité qu'elles n'avaient pas été aussi proches. Cela faisait une éternité que Morgan n'avait pas touché le corps de Rosanna, qu'elle n'avait pas sentie son odeur. C'était peut être juste une main contre sa robe, appuyée sur son ventre, c'était suffisant à provoquer des frissons et des papillons dans le bas du ventre de Morgan. Elle redressa alors doucement le visage vers la rousse, alors que Rosanna lui tournait toujours le dos, et lui lança un sourire forcé et insolent en levant les sourcils, comme pour lui signifier qu'elle pouvait se rhabiller, qu'elle avait perdue. Bon dans le fond, Morgan n'était pas si sûre de ça mais elle voulait le faire croire. Elle avait toujours eu beaucoup de charisme et dégagé une certaine confiance en elle, ainsi elle pouvait peut être faire croire à la rousse qu'elle n'avait aucune chance, qu'elle ne faisait pas le poids face à elle. Peut être qu'en réalité, Morgan allait se prendre une gifle mais c'était un risque à prendre. De toute manière, à cet instant précis, appuyée contre le corps de Rosanna, Morgan avait oublié qu'elle était censée la détester, censée ne pas vouloir être avec elle, censée la rejeter en bloc et censée ne pas penser à elle. En fait, maintenant, elle faisait tout pour la reconquérir et dans le fond c'était stupide mais c'était à cause de cette rousse tout ça. Et peut être aussi un peu de l'alcool. Elle fit alors un léger baiser dans le cou de Rosanna ce qui eu pour effet de ne faire que grandir son excitation. Oui c'était con. Mais Morgan pouvait parfois faire des trucs cons. "Elle n'est même pas belle." lui murmura t elle à l'oreille. Peut être que cette fois Rosanna se retournerait. De toute manière, c'était tout ce que voulait Morgan. Même si c'était pour l'engueuler, Morgan préférait ça à de l'indifférence.



   
fiche par blackheart. - image par crédit.



Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   17.06.14 21:04

Y a rien à faire, faut toujours que tu reviennes, que tu me fasses croire que c'est possible. Mais ça fini toujours pareil, toi qui t'éloignes de moi et moi qui ne sait plus comment te retenir.  ♪♫ - Morgan Bradshow & M.-A. Rosanna Lantz.
 
Something always brings me back to you.


Chaque jour, cela devenait un peu plus difficile de ne pas blâmer Dieu. De ne pas lui tourner le dos et de renier tout ce en quoi elle croyait pourtant. Elle voulait vraiment s'accrocher à ses croyances, à sa certitude que le créateur lui faisait traverser tout cela pour une bonne raison. La mort de Jacob avait fait naître le doute en elle. Revoir Morgan, se disputer ainsi avec elle, n'avait fait qu'amplifier tout ça. Parce qu'elle n'arrivait pas à imaginer quelle bonne raison Dieu pouvait avoir pour lui faire endurer autant de douleur. Parce que oui, elle choisirait toutes ces disputes à la vie qu'elle avait eu avec Andrew, en un battement de cil, mais cela faisait mal. Un mal de chien. Comme avant, sauf que maintenant, il n'y avait pas de réconciliation. Il n'y en aurait peut-être même jamais. Oui, elle faisait comme si tout allait bien, comme si cela ne la touchait pas, comme si elle était passée à autre chose. Sauf que c'était faux. Elle n'oublierait jamais Morgan et son absence lui ferait toujours aussi mal. Elle le savait. Alors oui, pour ça, c'était difficile de ne pas blâmer Dieu. Difficile de ne pas s'en remettre à tout ce que Morgan avait pu lui dire à son sujet. Difficile de ne pas se laisser aller à croire que, peut-être, Morgan avait raison et qu'il n'existait pas. C'était difficile, mais pas impossible, principalement parce qu'elle avait été élevée dans un milieu bien trop religieux, avec bien trop de principes et de règles, pour que tout ça s'envole. Aussi, un peu, parce que sa famille lui manquait et que sa foi était tout ce qui lui restait d'eux à ce jour. Alors oui, c'était difficile pourtant elle ne le faisait pas. Pourtant, ce soir là, lorsque ses yeux se posèrent sur Morgan, elle eu, l'espace d'un instant, l'impression que toutes ses croyances volaient en éclat. Parce qu'elle ne voulait pas voir Morgan ici. Parce qu'elle ne voulait pas que Morgan la voit ici. Parce qu'elle en voulait à Dieu de lui faire à nouveau croiser sa route. Mais plus que tout, elle ne voulait plus ressentir ce que la brune pouvait lui faire ressentir. Elle ne voulait plus que son coeur s'emballe,  elle ne voulait plus que le reste du monde lui semble fade à côté de Morgan. Alors oui, en posant ses yeux sur Morgan, blâmer Dieu n'en devint que plus facile. Mais au lieu d'accepter de le montrer, elle fit comme si cela n'avait pas d'importance. Du moins, elle essaya. La distance qu'elle avait soudain mise entre son corps et celui de la rousse était assez équivoque quant au fait que la présence de Morgan changeait tout. Mais elle gardait son sourire sur ses lèvres et elle continuait de danser, comme si de rien était. Comme si tout allait bien dans le plus parfait des mondes. Alors que clairement, si son coeur battait si rapidement, ce n'était pas à cause de la danse ou de la rousse, juste à cause de Morgan. Juste à cause de cette boule au creux de son estomac. Juste à cause de cet amour qu'elle avait toujours pour son ex petite-amie, quand bien même elle savait qu'elle n'aurait pas dû.

Elle avait essayé de se préparer à bien des scénarios. A voir Morgan se venger en dansant à quelqu'un d'autre. Ou peut-être même à la voir arriver prés d'elles pour déclencher une autre dispute. Oui, elle avait imaginé bien des choses, mais certainement pas à ce que Morgan vienne sur la piste de danse pour venir se coller à elle. Absolument pas à cela. Alors son coeur s'emballa encore une fois. Sentir le corps de Morgan contre le sien après toutes ces années, c'était tellement bon et douloureux à la fois. Parce qu'elle voulait vraiment se laisser aller à savourer cet instant, elle voulait vraiment pouvoir le faire. Seulement, elle savait que ce n'était pas la bonne chose à faire, qu'ensuite, elle ne pourrait plus jamais mentir à Morgan. Ou tout du moins, elle en deviendrait beaucoup moins convaincante.  Mais l'avait-elle vraiment été ? Morgan avait-elle vraiment cru ce qu'elle lui avait dit ? Elle était sûre que oui, parce que tout comme Morgan, elle avait frappé là où ça fait mal. Alors il était difficile de bien comprendre pourquoi Morgan agissait ainsi. Pourtant, elle ne pouvait pas rêver de mieux. Juste sentir Morgan collée contre elle dans son dos, c'était trop délicieux pour ne pas adorer cela. Mais visiblement, ce n'était pas suffisant pour Morgan. Et lorsque la brune posa sa main sur son ventre, Rosanna comprit. Elle comprit que c'était, encore une fois, la jalousie qui avait conduit les actes de Morgan. Parce qu'elle connaissait suffisamment bien son ex petite-amie pour savoir que ce geste était là en guise de barrière. Alors un sourire se dessina sur ses lèvres et elle commença à oublier qu'elle devait repousser Morgan, que c'était la meilleure chose à faire. Elle oublia et commença à imaginer une toute autre tournure pour cette soirée. "Danse avec moi." Quelques mots d'apparence assez innocents, mais la voix avec laquelle Morgan les avait prononcé les rendait tout de suite beaucoup moins innocents. Elle se souvenait très bien de cette voix, de cette sensualité, de cette excitation aussi. Oh ça oui, elle s'en souvenait, tout comme elle se souvenait de l'effet que cela lui avait toujours fait. Que cela lui faisait toujours. Parce que oui, elle avait les jambes tremblantes à cette instant et elle était ravie que Morgan ne voit pas son visage, ne voit pas ce sourire qu'elle avait, qui reflétait la légèreté de son coeur à cette instant. Pourtant, elle aurait aimé voir le regard qu'elle jeta alors à la rousse. Elle aurait aimé le voir, pour voir cette assurance, cette certitude que Morgan devait avoir. Cette certitude qui n'était pas une chimère, parce que Morgan avait gagné. A l'instant même où elle était entré dans cette boite de nuit, Morgan avait gagné. Mais sans savoir pourquoi, elle ne pouvait pas encore se retourner vers Morgan, parce qu'il y avait encore cette once de raison en elle. Celle qui lui disait qu'elle ne devait pas se laisser aller. La rousse, elle, semblait ne pas vouloir lâcher prise, elle semblait vouloir continuer à croire en ses chances. Mais en sentant les lèvres de Morgan se poser dans son coup, Rosanna ne pu que laisser tomber les dernières barrières qu'elle avait encore. Il n'y avait que Morgan, il n'y avait toujours eu que Morgan. "Elle n'est même pas belle.". C'était peut-être con, mais à cet instant, la seule chose dont Rosanna fut capable, c'était de laisser échapper un rire. Pas un rire ironique, pas un rire triste. Juste un rire et enfin, elle se retourna vers Morgan.

Des années auparavant, sa première réaction aurait été d'embrasser la brune. De se mettre sur la pointe des pieds, de passez ses bras autour de son coup et de l'embrasser. Et c'était vraiment ce qu'elle avait envie de faire à cet instant là aussi. Oh oui, parce que ce baiser dans son coup, avait réveillé en elle un désir qu'elle n'avait pas éprouvé depuis bien longtemps. Et c'était con, parce que ça n'avait été qu'un petit baiser de rien du tout. Oui, mais c'était à ce point là que Morgan avait de l'effet sur elle. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieures alors qu'elle se décida tout de même à passer ses bras autour du coup de Morgan, si la brune n'avait pas voulu une telle réaction de sa part, elle aurait dû garder ses distances. Parfois, Rosanna détestait leur différence de taille, parce qu'elle avait toujours l'impression que cela donnait plus de pouvoir à Morgan. Ce qui était stupide en soit, elle avait suffisamment de caractère pour prouver à la brune que cela ne voulait rien dire, n'empêche que parfois, elle aurait vraiment aimé être aussi grande que Morgan. Ce qui ne l'empêcha pourtant pas de plonger son regard dans celui de Morgan. « A côté de toi, il n'y en a aucune qui soit belle. ». Et c'était vrai. Enfin, c'était vrai aux yeux de Rosanna. Parce que tout le monde, que ce soit homme ou femme, devenait bien trop fade en présence de Morgan. Après tout, le proverbe qui dit que l'amour rend aveugle doit bien venir de quelque part. Malgré tout, Rosanna regretta d'avoir dit cela. Parce que qu'elle crédibilité elle avait ensuite ? Mais c'était trop tard, elle ne pouvait pas revenir sur ce qu'elle venait de lui dire. « C'est con, parce qu'avant que t'arrive… Je la trouvais pas si mal... ». Elle ignorait à quel jeu elle jouait à cet instant ? Pourquoi ce soudain désir de rendre à nouveau Morgan jalouse ? C'était pourtant sur une pente glissante qu'elle se dirigeait là. Mais ce n'était pas la seule chose stupide qu'elle fit, choisissant alors de se coller un peu plus contre le corps de Morgan. La rousse, elle avait bien comprit que ses chances s'étaient envolée, alors elle était partie à la recherche de quelqu'un d'autre. C'était tant mieux. Parce que même si elles étaient entourées de monde, dans la tête de Rosanna, il n'y avait plus que Morgan et elle. Ca avait toujours été comme ça de toutes façons, à chaque fois qu'elle se retrouvait ainsi avec Morgan, le reste du monde n'existait plus. « Mais t'as toujours eu cet effet là sur moi… ». Y avait rien à faire, il fallait qu'elle en rajoute. Elle soupira légèrement en baissant légèrement la tête. Tout ça, ça finirait encore mal, elle le savait. Tout ça, elle le regretterait dans quelques heures, c'était certain. Pourtant, elle ne pouvait pas se résoudre à s'éloigner de Morgan, à la laisser plantée là. C'était plus fort qu'elle.

fiche par blackheart. - image par crédit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 216
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   18.06.14 12:09

Il est amoureux de toi. Y’a qu’une autre fille que je l’ai vu regarder de la façon dont il te regarde toi, sauf qu’elle est beaucoup plus petite et qu’ils ont le même ADN.♪♫ - Morgan Bradshow & Rosanna Lantz
 
Something always brings me back to you.


   
Collée contre le corps de Rosanna, Morgan avait tout oublié. Elle avait oublié qu'elle allait mal depuis plusieurs jours, elle avait oublié même sa peine liée à Logan; car depuis presque deux mois maintenant c'était la première fois qu'elle passait réellement une bonne soirée. Et c'était seulement grâce à Rosanna. Seulement parce qu'elle était de nouveau en présence de cette femme qu'elle aimait tant. Seulement parce que là, collée à Rosanna, elle ressentait de nouveau ces sensations qu'elle avait ressenti des années plus tôt. Oui Rosanna avait toujours eu cet effet sur elle. Morgan avait toujours trouvé que quelque chose de très sexy émanait de Rosanna. Un incroyable sex-appel mais tellement différent des autres filles. Peut être parce qu'elle n'avait jamais appartenu au même monde. C'était peut être ça la raison. Mais là aussi, Morgan s'en fichait pas mal. Plus rien ne comptait. Pas même les disputes entre Rosanna et elle quelques jours auparavant. Maintenant qu'elle avait sa main posé contre le corps de Rosanna, elle se fichait éperdument que ce n'était pas prudent de se rapprocher de Rosanna, que cela risquait de faire souffrir son coeur. Tout ceci n'avait plus aucune importance. Elle sentait de nouveau cette odeur, elle sentait de nouveau son corps sous ses mains et cela ne faisait qu'augmenter ses envies. Cela ne faisait que lui donner encore d'avantage envie de la jeune femme. Car oui, même si jusqu'à maintenant, en revoyant Rosanna, elle s'était souvenue de combien elle l'aimait, ce soir, elle se souvenait aussi de combien elle avait envie de cette femme. Elle se souvenait à quel point le sexe entre elles avait toujours été quelque chose de génial; comme si elles avaient toujours été sur la même longueur d'onde sur ce point. Elles ne s'ennuyaient jamais et leurs relations étaient toujours passionnelles. Jamais, en quatorze ans, Morgan n'avait retrouvé cette sensation en couchant avec une autre femme. Finalement, Morgan avait le sentiment d'être de nouveau elle même à cet instant précis. Elle dégageait de nouveau cette confiance en elle et ce charisme qui avait toujours eu le don d'en attirer plus d'une ou simplement d'en faire fuir plus d'une. Mais apparemment, la jeune rousse n'avait pas envie de partir. Elle ne lâchait pas l'affaire. Quoi qu'il en soit, le sourire de Morgan en disait long. Certes, elle se demandait souvent si Rosanna l'aimait toujours autant qu'avant mais ce dont elle était sûre tout de même c'est qu'elle ferait le poids face à une femme que Rosanna venait de rencontrer.

Alors un sourire se dessina sur les lèvres de Morgan quand elle entendit Rosanna rire de sa remarque. Et quand elle la vit se retourner, elle lui adressa un large sourire, presque sexy, avant de regarder de nouveau la rousse qui partait maintenant plus loin. Oui Morgan avait gagné et maintenant, elle comptait bien savourer sa victoire. Pourtant, elle devait l'avouer, elle fût assez surprise de voir que Rosanna passait ses bras autour de son cou. Elles étaient en soirée et Rosanna n'était pas du genre à montrer un quelconque signe d'affection en public. Même ça, ça n'aurait pas été possible autrefois. C'était une évidence, Rosanna avait changé. Peut être trop, peut être que cela aurait dû faire fuir Morgan mais pour le moment, elle n'y pensait pas. Là encore, ça ne comptait pas. Ce n'était pas important parce que ce qui l'était c'était d'être de nouveau avec Rosanna et de sentir de nouveau son coeur battre aussi vite. Finalement, c'était une évidence, aucun être humain ne devrait vivre sans amour. Aucun être humain ne devrait se priver de ressentir une telle chose. Morgan avait sûrement été stupide de se fermer à l'amour mais pourtant, elle savait que dans le fond elle n'avait jamais rien contrôlé, elle savait maintenant qu'une seule sur cette terre était capable de lui faire ressentir ceci. « A côté de toi, il n'y en a aucune qui soit belle. » Morgan lui adressa un large sourire. Elle était flatée c'était une évidence et elle était aussi rassurée. Après tout, peut être que cela s'adressait aussi à son amie de Pennsylvanie. Peut être qu'elle non plus, Rosanna ne l'avait jamais trouvé aussi belle que Morgan. Néanmoins, Morgan refusa de laisser sa jalousie s'emparer de nouveau d'elle. Elle n'avait pas envie de lui poser la question. La jalousie l'avait peut être conduit sur cette piste de danse, d'ailleurs, elle savait pertinemment que Rosanna avait dû le remarquer mais ça n'avait pas d'importance. Maintenant, elle était exactement là où elle voulait être. « C'est con, parce qu'avant que t'arrive… Je la trouvais pas si mal... » Cette phrase eu pour effet de rassurer Morgan. Elle ne pu d'ailleurs s'empêcher de se mordre la lèvre inférieur. Elle avait gagné. Elle avait toujours un pouvoir sur Rosanna; exactement le même que Rosanna avait sûre elle et bien que cela aurait dû devenir effrayant, c'était rassurant. Rassurant de voir que Morgan n'était pas la seule dans cet état là. Elle sentie soudain le corps de Rosanna se coller un peu plus contre le sien ce qui eu pour effet d'accentuer ses envies. Oh oui, Morgan pouvait maintenant les sentir ses papillons dans le bas de son ventre, alors elle a passé ses mains dans le dos de Rosanna, pour être sûre qu'elle resterait là peut être ou juste pour sentir son corps sous ses mains. « Mais t'as toujours eu cet effet là sur moi… » Morgan avait sourit de nouveau. Elle vit pourtant que Rosanna avait baissé la tête, presque honteuse d'avoir dit une chose pareille alors Morgan posa une main sur le menton de Rosanna pour qu'elle redresse la tête et lui adressa de nouveau un large sourire.

Ce moment il était tellement parfait que Morgan n'avait pas envie de le voir se terminer. Il y avait surement plusieurs personnes qui étaient en train de les regarder, sûrement plusieurs personnes qui les jalousaient ou seulement certaines qui fantasmaient mais Morgan s'en fichait. En réalité elle ne les voyait même pas. Elle dansait, collée au corps de Rosanna et c'était plus important que tout le reste. Elle avait l'impression d'être maintenant seule avec son ex petite amie au milieu de la piste. C'était comme dans un rêve. Un rêve qu'elle avait fait quasiment toutes les nuits pendant quatorze ans. "Tu es sûrement la plus sexy de cette boite." Elle venait de tourner la tête pour regarder autour d'elle et quand ses yeux s'étaient de nouveau posés sur Rosanna, elle s'était légèrement décollée de la jeune blonde pour observer ses formes, ses formes au travers sa robe. D'ailleurs, elle ne se privait pas pour laisser son regard se balader sur son corps, ne cherchant même pas à le cacher. Elle se mordit d’ailleurs la lèvre inférieur avec un petit sourire en coin en regardant de nouveau les yeux de Rosanna. Oui, Morgan voulait que son ex comprenne le message. Et il était clair, Morgan avait très envie d'elle. Morgan avait envie d'aller plus loin et peu importe si ce n'était pas une bonne idée. Elle se colla de nouveau au corps de Rosanna et baissa doucement la tête vers celle de la jeune femme. Leurs lèvres étaient à quelques centimètres les unes des autres et même si tout laissait penser qu'elles allaient s'embrasser, Morgan ne fit rien. Enfin rien de plus que de laisser son souffle effleurer les lèvres de la jeune femme. Mais finalement, elle préféra s'aventurer vers son oreille pour lui murmurer quelques mots. "J'ai très envie de t'embrasser.." Oui Morgan avait toujours été très douée pour faire durer le plaisir. Pour faire monter l'adrénaline, la tentation. Elle avait toujours été comme ça et elle n'avait jamais changé. Elle faisait ça avec toutes les filles même si avec les autres c'était toujours moins drôle. Peut être qu'elles n'étaient pas aussi excitantes ou peut être était ce parce que Rosanna était la seule qui était aussi douée qu'elle pour le faire. Enfin c'était sûrement aussi parce que toutes les deux elles avaient toujours éprouvé un désir important l'une pour l'autre. Ce n'était jamais parti. Même pendant deux ans de relation, jamais les choses avaient arrêté de fonctionner de ce côté là. Morgan le savait, elle aurait continuellement envie de cette femme et jamais elle ne pourrait jamais s'habituer à sa beauté. Elle posa alors ses mains sur les hanches de la jeune femme et les fit doucement descendre et elle laissa échapper un soupire de désir mêlé de satisfaction, sûrement la satisfaction d'avoir gagné, dans le creux de l'oreille de Rosanna. "Et de te voir sans cette robe en fait..." Oh oui, Morgan n'avait plus l'intention de cacher son désir pour Rosanna. Elle voulait que Rosanna le sache. Elle voulait que Rosanna entre dans son jeu. Elle savait que Rosanna était douée pour ça. Même si d'habitude ce genre de jeux se faisaient en privée. Rosanna avait surement changé sur ce point et finalement c'était une bonne chose. Elle se redressa alors vers Rosanna et la regarda dans les yeux. Les yeux de Morgan pétillaient de désir et de malice aussi. Elle lui adressa d'ailleurs un sourire qui en disait long sur ses intentions et sur ce qu'elle ressentait à cet instant précis. Elle était heureuse. Heureuse d'être exactement là où elle devait être.


   
fiche par blackheart. - image par crédit.



Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   18.06.14 20:18

Y a rien à faire, faut toujours que tu reviennes, que tu me fasses croire que c'est possible. Mais ça fini toujours pareil, toi qui t'éloignes de moi et moi qui ne sait plus comment te retenir.  ♪♫ - Morgan Bradshow & M.-A. Rosanna Lantz.
 
Something always brings me back to you.


Elle n'aurait sincèrement pas imaginé que Morgan réagirait de la sorte, mais sincèrement, elle en était ravie. Ce moment, elle en avait rêvé. Oh ça oui, elle avait rêvé du jour où elle sentirait de nouveau le corps de Morgan collé au sien.  Ca lui avait manqué, tellement manqué. Parce que personne d'autre n'était capable d'éveiller ses sens comme Morgan le faisait. Personne n'était capable de faire naître aussi rapidement le désir et l'excitation en elle. Et c'était fou. Fou parce que ce n'était qu'un petit contact de rien du tout. Oui, mais elle l'avait attendu depuis tellement longtemps que cela le rendait plus fort qu'il ne l'était vraiment. Et bien sûr qu'elle n'avait pas pu se retourner pour la gifler, parce qu'elle avait trop envie de se laisser aller dans ses bras et d'oublier. Oublier ces quatorze années qui s'étaient écoulées. Ces années qu'elle regrettait tellement. D'autant plus maintenant que, le regard plongé dans celui de Morgan, elle ne savait plus pourquoi elle avait décidé de partir. Elle ne comprenait plus comment elle avait pu prendre cette décision. Comment avait-elle pu écouter tous les autres ? Comment avait-elle pu les laisser la convaincre que leur amour ne durerait pas ? Elle ne le savait plus, vraiment plus. Parce qu'elles étaient tellement bien ensemble autre fois. Parce que leurs disputes n'étaient parfois qu'un bon moyen pour mieux se réconcilier. Oh et elles étaient douées pour se réconcilier. Vraiment douées, parce que toute la passion avec laquelle elles se disputaient n'était finalement qu'un aperçu de toute la passion avec laquelle elles s'aimaient. Et Rosanna en avait d'autres partenaires, mais il n'y avait toujours eu qu'avec Morgan que le sexe avait été aussi bon, aussi beau et aussi magique. Et le tout sans ne jamais s'épuiser, même après deux années. Pourtant elle savait que ce n'était pas le cas pour tout les couples. Elle le savait, parce qu'avec Andrew, c'était bien vite devenu plus une obligation qu'un réel plaisir. Oui, ils avaient eu sept enfants ensemble, mais c'était là plus le résultat d'une obligation de pérennisation que de réel plaisir. Ce qui était étrange d'ailleurs, parce qu'elle avait toujours essayer de faire un effort pour plaire à Andrew. Mais c'était peut-être ça le problème dans le fond, le besoin de faire un effort, alors qu'avec Morgan, elle n'avait jamais eu besoin d'essayer, elle lui avait toujours plus. Et elle n'avait aucune prétention en pensant cela, mais elle l'avait toujours vu dans les yeux de la brune. Et elle n'allait pas mentir, elle le voyait encore aujourd'hui. Parce qu'à cet instant, Morgan semblait bien incapable de cacher le désir qu'elle ressentait pour elle. Ce qui n'était bien sûr pas pour lui déplaire. Parce que oui, elle n'avait vraiment qu'une envie, se laisser aller dans les bras de Morgan et oublier tout le reste. Seulement, des deux, Rosanna avait toujours été la moins instinctive, la plus réfléchie. Rien que de la voir nouer ses bras autour du coup de Morgan était quelque chose de nouveau. Mais ce changement ne signifiait pas pour autant qu'elle ne serait pas celle qui reprendrait ses esprits le plus rapidement. Et pour cause, à peine avait-elle avoué à Morgan l'effet qu'elle avait toujours sur elle, qu'elle baissait déjà la tête.

Ce n'était pas de la honte, vraiment pas. Parce qu'elle n'avait pas honte d'avoir abandonné la rousse pour Morgan. Elle n'avait pas honte des mots qu'elle avait osé prononcer. Ce n'était pas de la honte, juste une prise de conscience. Elles ne devaient pas tomber dans les filets de Morgan ce soir. Jamais à vrai dire. Elle ne devait plus jamais tomber dans les filets de Morgan, pas parce qu'elle n'en avait pas envie, pas parce qu'elle le regretterait, mais parce qu'elle savait qu'elle en ressortirait le coeur brisé. Elle savait, ou du moins était persuadée, que Morgan la rejetterait juste après et ça, elle n'était pas prête à la supporter. Mais comment ne pas craquer quand Morgan lui faisait déjà relever la tête pour lui adresser ce sourire qu'elle aimait tant ? Comment ne pas avoir envie d'embrasser ses lèvres, de goûter de nouveau à sa peau, de sentir encore son coeur qui s'emballe et tout ces sens qui s'éveille ? Comment résister à Morgan alors qu'elle était celle qu'elle recherchais depuis quatorze ans ? C'était difficile, extrêmement difficile et à cet instant, elle en perdit même tout la volonté. "Tu es sûrement la plus sexy de cette boite." Encore une fois, elle ne pu retenir un rire. Parce qu'elle ne s'était jamais trouvée sexy. C'était encore pire quatorze ans plus tôt, mais c'était toujours vrai aujourd'hui. C'était quelque chose qui la dépassait, cette idée qu'on puisse lui trouver du sex appeal. Pourtant, cela avait toujours été le cas pour Morgan et elle avait toujours adoré le voir dans les yeux de la brune. Parce que c'était flatteur, parce que c'était rassurant un peu aussi. Oui, elle était différente, mais elle n'en était pas moins jolie finalement. C'était en tous cas ce qu'elle arrivait à ressortir de tout ça. Mais après le rire, elle laissa échapper un léger grognement alors qu'elle sentait Morgan se décoller d'elle. Parce que même si elle savait que c'était sûrement mieux comme ça, elle ne pouvait réprimer son envie de sentir le corps de Morgan tout contre le sien. Mais à la façon dont la brune la détailla du regard, elle ne pu que se mordre la lèvre inférieure en rougissant légèrement. Encore une fois, c'était flatteur, seulement, c'était le genre de regard intense qu'elle aurait aimé que Morgan garde pour l'intimité. Parce que oui, elle était plus ouverte en public aujourd'hui, mais elle n'en restait pas moins quelque peu pudique aussi. Cela dit, elle avait très bien comprit le message que Morgan cherchait à lui faire passer. Elle le comprenait, parce qu'elle aussi avait terriblement envie de la femme face à elle. Elle était peut-être plus douée que Morgan pour cacher ce genre de chose, mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne le ressentait pas, ce feu qui c'était déclenché en elle en sentant le corps de Morgan tout contre le sien. Ce feu que Morgan attisa en plaçant ses lèvres si près des siennes sans pour autant l'embrasser. Elle avait alors l'impression de fondre, que toute la volonté du monde ne lui permettrait jamais de repousser Morgan. "J'ai très envie de t'embrasser.." Fais-le.... Elle se souvenait que trop bien ce qu'elle avait ressentit la dernière fois que Morgan l'avait embrassé pour ne pas vouloir que celle-ci recommence. Même si elle était en train d'essayer de se convaincre de reprendre ses esprits. Pourtant, elle avait tellement envie de rejoindre la partie. De torturer Morgan comme elle la torturait. Parce que ce jeu là, c'était son jeu favori, parce qu'il finissait toujours bien finalement. Elles gagnaient toujours toutes les deux, quoi qu'il arrive. Tout du moins, c'était comme ça il y a quatorze ans. Qu'en était-il d'aujourd'hui ? Elle n'en savait rien. Mais elle ne pouvait pas nier qu'elle était curieuse de savoir. Tout son corps fut parcouru de frissons lorsque les mains de Morgan se posèrent sur ses hanches pour ensuite descendre. Des frissons qui lui value un léger soupire qui n'était finalement que l'écho de celui de Morgan. C'était évident, elles crevaient toutes les deux de désir l'une pour l'autre. N'importe qui les regardant à ce moment là aurait pu s'en rendre compte. "Et de te voir sans cette robe en fait..." A cet instant, si Rosanna avait su écouter son instinct, elle aurait embrassé Morgan. Oubliant la présence de la foule autour d'elles, elle l'aurait embrassée sans aucune retenue. Seulement, Rosanna n'écouta pas son instinct.

Ce jeu, autrefois si délectable, il était aujourd'hui dangereux. Trop dangereux. Qu'adviendrait-il si elle se laissait à y jouer ? Si elle écoutait ce désir, cette excitation ? Morgan le regretterait surement, la repousserait sans aucun doute et elle, elle en aurait de nouveau le coeur brisé. Alors tout comme elle avait été celle qui avait gâché leur baisers quelques jours auparavant, elle allait être celle à briser ce moment. Et ce n'était vraiment pas facile. Parce qu'elle voyait le bonheur briller dans les yeux de Morgan. Elle voyait que la brune était heureuse et elle savait que cela ne durerait pas. Elle soupira alors légèrement et s'éloigna de Morgan. « Je… Ce n'est pas une bonne idée. ». Elle se dégagea alors de l'étreinte, pourtant si agréable, de Morgan. Elle mit une distance entre leurs deux corps, lui donnant une impression soudaine de froid désagréable. Elle se passa une main dans les cheveux alors qu'elle cherchait quelque chose à dire. Une explication. Une excuse. « C'est sûrement l'alcool qui parle pour toi Morgan et… ». Elle s'arrêta en soupirant de nouveau. Oui, l'alcool, ça devait être la raison de cette nouvelle attitude que Morgan avait envers elle. « Et… Je ne le supporterais pas quand ensuite tu te rappelleras que tu n'en as plus rien à foutre de moi et que c'était une erreur... ». Pas besoin de trouver un mensonge. Elle n'en avait de toutes façons pas la force. Alors elle avait simplement dit la vérité. Elle se mordit l'intérieur des joues, pour ne pas laisser l'émotion la submerger. C'était fou ça aussi, la facilité avec laquelle elle pouvait passer du désir à la tristesse quand il s'agissait de Morgan. Elle prit alors une inspiration pour reprendre un air froid. Ou tout du moins essayer. « Parce que tu l'as dit Morgan, j'ai jamais fait parti de ton monde et j'en ferais jamais parti. ». Il y avait dans sa voix l'écho de la douleur qu'elle avait ressentit lorsque Morgan lui avait dit ces mots là. Parce qu'à cet instant, elle essayait de faire comprendre à Morgan qu'elle ne supportait plus le mal qu'elles se faisaient. Qu'à choisir, elle préférait l'indifférence à cette douleur. Enfin non, ce n'était pas vrai. Mais c'était ce qu'elle jugeait mieux. Elle baissa de nouveau  la tête en soupirant. Elle se détestait. Elle se détestait pour être celle qui venait de gâcher un moment aussi merveilleux. Pour être celle qui était revenue à la réalité et qui devait effacer le bonheur dans les yeux de Morgan. Mais c'était mieux comme ça.

fiche par blackheart. - image par crédit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 216
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   20.06.14 13:07

Il est amoureux de toi. Y’a qu’une autre fille que je l’ai vu regarder de la façon dont il te regarde toi, sauf qu’elle est beaucoup plus petite et qu’ils ont le même ADN.♪♫ - Morgan Bradshow & Rosanna Lantz
 
Something always brings me back to you.


   
Morgan faisait de l'effet à Rosanna. Elle le savait. Elle le voyait et c'était terriblement excitant comme sensation. En fait, ce n'était que du bonheur. En quatorze ans, Morgan avait fait de l'effet à d'autres femmes que Rosanna; Alex toujours au bar en était la preuve vivante; mais jamais Morgan n'avait prit autant de plaisir à torturer quelqu'un. A éveiller des sens, des envies, du désir sans aller plus loin tant qu'elle ne l'aurait pas décidé. Avec Rosanna, ce jeu là, il avait une autre saveur. Il était tout simplement bien plus excitant. Parce que Rosanna avait toujours eu ce pouvoir sur Morgan. Ce pouvoir de la faire fondre, rien qu'en la regardant dans les yeux. Alors là, collée au corps de Morgan, Rosanna en robe noir était encore plus belle et plus excitante que toutes ces autres fois. Peut être était ce aussi parce que ça faisait tellement longtemps que Morgan n'avait pas eu une relation sexuelle qui valait le détour et qu'elle savait qu'avec Rosanna se serait le cas. Parce que ça avait toujours été le cas. Parce que toutes les deux, elles avaient toujours été sur la même longueur d'ondes sexuellement parlant et pas seulement mais c'était toujours quand elles faisaient l'amour qu'elles pouvaient se montrer à quel point elles s'aimaient, à quel point leur amour était fort et passionnel. Dans ces moments là, elles ne faisaient plus qu'un. Elles ne pensaient jamais à rien seulement à l'amour qu'elles portaient l'une à l'autre. Oui, les moments où elles avaient fait l'amour durant les deux années où elles avaient été ensemble étaient sans doute les plus beaux moments et les plus vrais. En fait, à cet instant précis, Morgan ne pensait plus à rien. En tout cas, elle ne pensait plus qu'elle risquait d'avoir le coeur brisé par la suite, elle ne pensait plus à sa jalousie qu'elle avait ressentit en voyant Rosanna avec une rousse ou encore au fait que Rosanna avait déjà été avec une autre femme après elle. En fait, Morgan ne pensait plus à rien du tout. Elle pensait seulement au plaisir qu'elle prendrait quand ses mains pourraient enfin se balader sur le corps de la blonde. Au plaisir qu'elle prendrait quand Rosanna s'assierait sur elle pour caresser chaque parcelles de son corps. Plus rien n'avait d'importance. Plus rien du tout, sauf le jeu de désir qui était en train de s'installer entre elles. D'ailleurs, Morgan comptait bien faire durer le plaisir, augmenter la température même si elle savait que Rosanna risquait de l'arrêter à tout moment. Seulement, elle pensait que Rosanna l'arrêterait juste pour lui dire d'aller chez elle, pour lui dire qu'elle préférait être seule avec Morgan sachant pertinnement que Rosanna n'avait jamais été une grande fan quand Morgan montrait son désir et ses envies aux yeux de tous.

Ne pas embrasser Rosanna avait été une torture mais une douce et délicieuse torture. Délicieuse parce qu'elle ne signifait qu'une petite frustration qui finirait par disparaitre quand elles seraient toutes les deux dans un lit. Car oui, Morgan comptait bien terminer la nuit avec Rosanna. Elle était décidée. Ou non en tout cas, elle suivait ses instincts parce que sa raison à cet instant précis, elle était totalement absente ou sourde. Morgan ne l'écoutait plus. Elle écoutait juste son corps et son coeur aussi. Car oui, tout ce petit jeu lui faisait aussi prendre conscience que ce n'était pas purement physique. Que ça ne l'avait jamais été que ça ne le serait jamais. C'était de l'amour entre elles. C'était sûrement tout ce qui rendait ça si excitant. Quand Morgan a posé ses mains sur les hanches de Rosanna, descendant doucement celles-ci, elle entendit Rosanna soupirer de désir et ne pu s'empêcher de faire un large et grand sourire avant de se mordre la lèvre inférieur. Rosanna ne pouvait pas mieux s'y prendre pour faire augmenter d'environ trente pour cent le désir de Morgan. Elle avait presque oublié le visage de Rosanna lorsqu'elle prenait du plaisir, ses soupirs et ses frissons. Pourtant, plusieurs fois, elle avait essayé de s'en souvenir. De se rappeler ce que ça faisait de faire l'amour avec quelqu'un qu'on aimait mais tout ceci avait finit par disparaître et là, elle se souvenait enfin. Elle a d'ailleurs penché sa bouche vers son cou pour l'embrasser doucement avant de lui dire qu'elle avait envie de la voir sans sa robe. Le message était clair ! Il ne pouvait pas être plus clair. Morgan avait envie d'elle. « Je… Ce n'est pas une bonne idée. »Elle sentie soudain une légère sensation de froid sur son corps. Rosanna venait de reculer, brisant cet instant qui était pourtant magique. Enfin, il l'était pour Morgan car apparemment, ce n'était pas le cas de Rosanna. Elle poussa un léger soupire, fronçant légèrement les sourcils. Pendant quelques secondes, elle pensa que c'était à cause des gens autour mais elle allait vite se rendre compte qu'elle se trompait lourdement. « C'est sûrement l'alcool qui parle pour toi Morgan et… » A cette phrase Morgan ne pu s'empêcher de rire mais c'était de nouveau un rire ironique et peut être un peu de surprise aussi. C'était trop facile. C'est elle qui souhaitait arrêter et finalement elle mettait ça sur le compte de l'alcool et de celui de Morgan. Morgan perdit alors rapidement son sourire et secoua la tête négativement. Néanmoins, elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit. De toute manière, que pouvait elle répondre à ça ? Ce n'était pas à cause de l'alcool. C'était stupide de penser ça. C'était à cause de son coeur. C'était à cause de l'amour. « Et… Je ne le supporterais pas quand ensuite tu te rappelleras que tu n'en as plus rien à foutre de moi et que c'était une erreur... » Morgan soupira. Elle n'aurait jamais été capable de penser que c'était une erreur. Etait elle une aussi bonne menteuse pour que Rosanna croit cela ?! C'était elle qui était revenue l'embrasser, c'était elle qui était venue danser contre son corps. Que lui fallait elle d'autre pour comprendre ?! Morgan avait toujours pensé que Rosanna était plus douée en matière de suptilité mais apparemment non. Ou alors elle avait vraiment changé. Pour Morgan c'était évident, c'était elle qui n'était pas sûre. C'était elle qui n'avait pas envie de plus. Elle n'était pas revenue pour Morgan. C'était impossible. Sinon pourquoi réagissait elle ainsi ?« Parce que tu l'as dit Morgan, j'ai jamais fait parti de ton monde et j'en ferais jamais parti. » A cette phrase, Morgan baissa légèrement la tête, un peu gênée. Car oui, elle avait dit ça et elle sentait à l'intonation de voix de Rosanna que c'était quelque chose qui l'avait fait souffrir.

"Pourquoi il faut toujours que tu gâche tout Rosanna ?" Oh oui cette question elle avait du sens. Un sens très fort parce que premièrement Rosanna venait de gâcher un moment délicieux, un moment qui aurait pu devenir encore plus délicieux mais en plus, Rosanna était tout de même celle qui avait gâché leur histoire. Du moins, c'était ainsi que Morgan voyait les choses à cet instant précis. Rosanna était douée pour tout gâcher, là dessus, elle n'avait pas changé. Alors elle soupira et attrapa le bras de Rosanna pour la coller assez fortement à elle une nouvelle fois. "Arrête...Arrête de réfléchir tout le temps. J'ai envie de toi, là tout de suite, j'ai envie de te faire jouir Rosanna, de caresser ta peau..." Pour joindre le geste à la parole, Morgan caressa doucement le ventre de Rosanna, comblant l'espace qui séparait encore leurs deux corps. Néanmoins, elle le savait. C'était trop tard. Rosanna avait tout gâché et bien que Morgan en avait envie quelques secondes avant, c'était trop tard. Parce que Rosanna venait de lui faire du mal. Encore une fois. Une fois de plus. " Et ne me met pas ça sur le dos. Je suis celle qui n'arrête pas de revenir toi et tu me rejette. Tu n'as cas aller retrouver ta rousse ou cette autre femme en Pennsylvanie." Voilà. La jalousie de Morgan était revenue. Sa voix était de nouveau colorée d'une étrange colère. C'était une évidence maintenant. Rosanna n'en avait plus rien à foutre de Morgan. Elle n'en avait plus rien à faire du tout. Tout ce qui l'intéressait maintenant, c'était de vivre dans ce monde et de profiter des joies qu'il offrait. Morgan aurait dû s'en douter. Elle avait été stupide tout simplement. Alors elle se dégagea de nouveau du corps de Rosanna et recula de quelques pas. Elle poussa un long soupire avant de reprendre la parole."Et ce n'était pas à cause de l'alcool...C'était à cause ça..." avait elle dit attrapant la main de Rosanna pour la poser sur sa poitrine, exactement à l'endroit où battait son coeur. Enfin ce qui restait de son coeur car depuis un certain temps, il souffrait beaucoup trop pour être toujours le même. Il était sûrement brisé. Elle sentie alors des larmes lui monter aux yeux mais réussit à les contrôler.Une chance. Ce n'était pas du tout le moment de pleurer."Je te déteste Rosanna. Je te déteste vraiment..." Oh oui, à cet instant précis, elle le pensait. Elle lâcha alors sa main et recula encore un peu plus. Elle lui faisait du mal alors oui Morgan la détestait parce que depuis que Rosanna était de retour elle souffrait encore plus qu'auparavant. C'était évident, cette fois, elle ne tenterait plus rien. Elle ne retournerait pas vers elle. Morgan avait enfin comprit, Rosanna avait tourné la page. C'était clair, net et précis.



   
fiche par blackheart. - image par crédit.



Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   20.06.14 20:11

Y a rien à faire, faut toujours que tu reviennes, que tu me fasses croire que c'est possible. Mais ça fini toujours pareil, toi qui t'éloignes de moi et moi qui ne sait plus comment te retenir.  ♪♫ - Morgan Bradshow & M.-A. Rosanna Lantz.
 
Something always brings me back to you.


Elle avait toujours le mauvais rôle. Quoi qu'il se passait entre elles, il semblait qu'elle avait toujours le mauvais rôle. Comme si, indéniablement, elle ne faisait que répéter un schéma qu'elle avait esquisser en choisissant de retourner en Pennsylvanie. Elle avait brisé le coeur de Morgan à ce moment et depuis elle ne semblait plus capable de faire autre chose. Quelque chose devait clocher chez elle. Vraiment. Parce qu'elle aimait Morgan, plus que tout au monde, mais que tout ce qu'elle arrivait à faire, c'était de la blesser, encore et encore. Et elle se détestait pour ça. Parce que s'il y avait une personne à qui elle ne voulait surtout pas faire de mal, c'était bien Morgan.   C'était presqu'à croire qu'elle avait peur. Peur de prendre conscience que Morgan l'aimait toujours, peur de se rendre compte qu'elle était autant la femme de sa vie que Morgan n'était la femme de la sienne. Peur d'être à nouveau heureuse dans les bras de celle qui faisait battre son coeur, toujours plus vite, toujours plus fort. Ce qui était sincèrement con, puisque c'était après tout ça qu'elle avait couru pendant quatorze ans. Parce que c'était bien à cause de ça, qu'elle avait abandonné ses enfants, sa famille. Seulement, et il était sûrement là le nœud du problème, Rosanna n'avait jamais envisagé que Morgan puisse toujours l'aimé. Pour elle, il avait toujours été certain que Morgan était passée à autre chose, qu'elle l'avait oubliée et qu'il était impossible qu'un jour elles soient de nouveau ensemble. Oui mais voilà, ce n'était pas le cas et elle semblait avoir bien du mal à prendre conscience de tout ce que cela pouvait bien signifier. Ainsi donc c'était-elle convaincue que si Morgan revenait vers elle, c'était simplement pour lui faire chaque fois un peu plus mal en la repoussant ensuite. Que c'était la punition qu'elle avait jugé bon de lui infliger. Pourtant, elle ne pensait pas réellement Morgan capable d'une telle cruauté. Seulement, parfois, la peur, le doute et peut-être un peu la lâcheté, ça vous embrouille l'esprit et vous n'êtes plus capable de réfléchir convenablement. C'était sans doute pour ça qu'elle agissait ainsi, pour ça que, volontairement ou non, elle finissait toujours par tout gâcher. Mais après tout, elle n'était pas vraiment connue pour se rendre rapidement compte de l'évidence. Il lui avait fallu près de dix ans pour se rendre compte qu'elle n'était plus vraiment elle même en compagnie d'Andrew et deux ans de plus pour se rendre compte qu'il était préférable de le quitter, lui et leurs enfants. Alors, forcément, ce n'était pas quelques disputes qui arriveraient à lui faire ouvrir les yeux. Il faudrait quelque chose de plus fort, quelque chose de plus intense. Il ne restait donc plus qu'à espérer que ce ne serait pas quelque chose de définitif. A espérer qu'il ne faudrait pas attendre qu'il arrive quelque chose de grave à Morgan. Mais tout ce qu'il y avait à faire, c'était attendre. Attendre qu'elle se rende enfin compte de ce qui était juste sous ses yeux. En attendant, elle continuerait de repousser Morgan, se convainquant que c'était là la meilleure chose à faire.

Si, pour une fois, Rosanna avait écouté son coeur plutôt que son esprit, tout aurait été tellement différent. Mais non, au lieu de ça, elle ne pu que prétendre que la réaction de Morgan à ses mots ne lui faisait pas mal. Prétendre que cela ne lui faisait rien de la faire souffrir, encore. Alors que ce n'était pas le cas, alors qu'il lui fallait faire beaucoup d'effort pour ne pas succomber et simplement la prendre dans ses bras. Malheureusement, de la force et de la volonté, Rosanna elle en avait beaucoup. Peut-être un peu trop à cet instant. "Pourquoi il faut toujours que tu gâche tout Rosanna ?" Elle serra les dents, Morgan aussi s'en était rendue compte. Bien sûr, à quoi c'était-elle attendue hein ? Elle soupira ensuite en baissant la tête. Parce qu'elle en avait conscience, parce qu'elle le savait qu'elle était la seule fautive. Et toute la culpabilité qu'elle avait sur les épaules, elle se voyait. Même si elle essayait de le cacher, cela se voyait. Et elle ne chercha pas à se défendre, à trouver quelque chose à redire. Parce que c'était la vérité, elle gâchait tout. Elle releva rapidement la tête lorsque Morgan lui prit le bras pour la coller de nouveau à elle. Et encore une fois, elle voulu se laisser aller à se contact, mais n'en fut pas capable, restant tendue. "Arrête...Arrête de réfléchir tout le temps. J'ai envie de toi, là tout de suite, j'ai envie de te faire jouir Rosanna, de caresser ta peau..." C'était une torture, une véritable torture. Pas les mots de Morgan, pas sa main qui vint se poser sur son ventre. Non, ce qui était une torture, c'était de devoir la repousser. C'était de devoir faire taire le désir que Morgan faisait naître en elle. Oh parce que oui, elle désirait la brune. Elle voulait rentrer chez elle en sa compagnie et passer une nuit merveilleuse avec elle. Mais la vie ne se résume pas à obtenir ce que l'on veut, elle le savait. " Et ne me met pas ça sur le dos. Je suis celle qui n'arrête pas de revenir toi et tu me rejette. Tu n'as cas aller retrouver ta rousse ou cette autre femme en Pennsylvanie." De nouveau, elle serra les dents. Cette jalousie ne rimait à rien. Morgan n'avait pas à être jalouse. Morgan ne devait pas être jalouse non plus. C'était pourtant bel et bien ce sur quoi elle avait joué la dernière fois. Sur cette jalousie qu'elle avait vu chez Morgan. Ce soir, elle n'en avait pas envie. Ce soir, elle voulait rassurer Morgan, lui dire combien elle était la seule à compter. A vraiment compter. Mais cela ne pourrait plus rien changer maintenant, elle avait brisé leur moment et rien de ce qu'elle pourrait dire ou faire n'y changerait quoi que cela soit. Ce qui était mieux, du moins, c'était ce qu'elle jugeait être le mieux. Pourtant, elle eu un pincement au coeur quand Morgan s'éloigna à son tour. Pourquoi est-ce que cela faisait toujours aussi mal. "Et ce n'était pas à cause de l'alcool...C'était à cause ça..." La main posée sur le coeur de Morgan, elle pouvait sentir qu'il battait bien plus vite qu'il ne l'aurait dû. A cet instant, sans doute aurait-elle dû se rendre à l'évidence. Sans doute aurait-elle dû se rendre enfin compte que l'idée que Morgan puisse toujours être amoureuse d'elle n'était pas une chimère. Seulement, on n'enlève pas si facilement des oeillères et cela faisait bien trop d'années maintenant que Rosanna portait les siennes. ."Je te déteste Rosanna. Je te déteste vraiment..." Ce n'est pas vrai... C'était une voix dans sa tête. Une voix qu'elle aurait dû écouter. Parce qu'elle le savait, tout au fond d'elle, cacher derrière cette peur, elle savait que Morgan l'aimait. Seulement, cette voix dans sa tête, elle était trop faible pour qu'elle l'écoute. Ainsi, Rosanna resta sur les mots que Morgan venait de prononcer et il faisait mal. Atrocement mal.

Elle se passa une main dans les cheveux, mal à l'aise, en regardant Morgan. Qu'était-elle sensée dire ? Qu'était-elle sensée faire ? Elle n'en avait aucune idée, tiraillée entre son désir de rassurer Morgan et la nécessité de tout faire pour la tenir éloigner. Parce que c'était mieux comme ça, pas vrai ? C'était ce qu'elle n'arrêtait pas de penser, mais il était de plus en plus difficile pour elle de continuer à y croire. Parce qu'il fallait bien dire que Morgan faisait de plus en plus clairement passer le message. Un message que Rosanna ne semblait pourtant pas prête à entendre. La blonde passa alors sa langue sur ses lèvres avant de trouver le courage d'enfin dire quelque chose. « C'est sûrement mieux comme ça… Que tu me détestes. Peut-être que comme ça, t'arrivera là où j'ai échoué. Peut-être que comme ça, t'arriveras à m'oublier. ». Elle était contradictoire, sûrement un peu trop. Où trouvait-elle la force de repousser Morgan pour ensuite lui dire qu'elle ne l'avait jamais oubliée ? Allez savoir. « Et je vais t'y aider. Je vais peut-être quitter Fairbanks finalement… Je crois que c'est mieux… Beaucoup mieux. ». Elle ne le ferait pas, elle n'en était pas capable. La vérité, c'était, qu'inconsciemment, elle essaierait de recroiser Morgan un jour ou l'autre. Mais à cet instant, c'était une vérité qu'elle n'était pas prête à entendre. « J'aurais jamais dû revenir… J'aurais dû me douter que ça nous ferais plus de mal que de bien… Je suis désolée, Morgan, sincèrement. ». Et elle était sincère. Vraiment. La vérité, c'était qu'elle se fichait de combien elle même pouvait avoir mal, mais qu'elle s'en voulait pour tout le mal qu'elle avait fait à Morgan. Sans doute aurait-elle dû ajouter quelque chose, sans doute aurait-elle dû revenir sur ses paroles, avouer à Morgan combien elle était toujours folle amoureuse d'elle et combien elle aurait aimé pouvoir le lui montrer. Mais non, au lieu de cela, elle ne laissa aucune chance à Morgan de répondre, elle tourna les talons et quitta la piste de danse. Mais elle n'avait aucunement l'intention de retrouver la rousse, aucunement l'intention de chercher quelqu'un d'autre avec qui passe la nuit non plus. Morgan ne voyait pas ses mensonges, Morgan ne se rendait pas compte de la vérité elle non plus et c'était peut-être pas plus mal. N'empêche que c'était douloureux. Depuis son retour, toutes les interactions avec Morgan lui semblait douloureuses. Peut-être qu'elle aurait dû noyer son chagrin avec quelqu'un d'autre, mais non, au lieu de ça, elle se contenta de rentrer chez elle.

fiche par blackheart. - image par crédit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 216
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   24.06.14 12:05

Il est amoureux de toi. Y’a qu’une autre fille que je l’ai vu regarder de la façon dont il te regarde toi, sauf qu’elle est beaucoup plus petite et qu’ils ont le même ADN.♪♫ - Morgan Bradshow & Rosanna Lantz
 
Something always brings me back to you.


   
Rosanna gâchait tout. Elle venait de gâcher le moment que Morgan attendait depuis quatorze ans maintenant. Ce moment dont elle avait rêvé des centaines de fois. Car oui, même après des années, il lui arrivait encore de rêver de Rosanna. Souvent, dans ses rêves, elle revoyait la blonde s'approcher d'elle, un sourire sur les lèvres avant de l'embrasser. Oh oui dans les rêves de Morgan, il n'y avait pas de disputes, de paroles blessantes ou encore de reproches. Il y avait juste le plaisir de la revoir, de la retrouver. Après tout, Morgan l'avait souhaité tellement fort. Alors pourquoi fallait il qu'elles se soient pris la tête avec des disputes futiles finalement ?! Morgan aurait du embrasser Rosanna dés leur première rencontre. Elle aurait dû le faire puisque c'est ce qu'elle avait toujours rêvé de faire. Mais non, la raison des hommes est stupide. Ou les hommes sont stupides. Ils écoutent toujours d'avantage leur raison, plutôt que d'écouter leur coeur. Morgan s'était comportée comme les autres. Elle avait pourtant toujours été réputée pour écouter son coeur. Se foutre des conséquences ou du regard des autres. Pourtant, elle s'était elle aussi comportée comme une idiote. Préférant reprocher à Rosanna ces dernières années de douleur et de peine alors que dans le fond, Zoey avait raison, Morgan était la seule responsable de ces années de tristesse, de ces années sans amour. Elle l'avait voulu. Elle n'avait pas essayé de reconstruire sa vie. Pourtant, si elle l'avait fait, aujourd'hui, elle aurait peut être la chance d'avoir fondé la famille qu'elle a toujours rêvé d'avoir. Quoi qu'il en soit, ce soir là, Morgan était bien décidée à oublier sa raison. A n'écouter que son coeur et aussi ce désir qu'elle ressentait pour son ex petite amie. Elle ne l'avait pas touché depuis quatorze ans alors oui, elle n'attendait que ça. Elle ne rêvait que de ça. Pourtant, la raison de Rosanna devait être plus forte que la sienne. Ou peut être que Rosanna n'aimait plus Morgan tout simplement. C'était la seule chose qui parassait logique aux yeux de Morgan. Si Rosanna l'aimait encore alors elle ne la repousserait pas avec autant de facilité. Encore une fois Rosanna lui avait brisé le coeur, enfin ce qu'il en restait. Alors oui, à cet instant précis, Morgan la détestait vraiment. Elle pensait les mots qu'elle venait de prononcer. Et cette fois, elle le savait, elle ne reviendrait plus jamais vers elle. Morgan avait suffisamment fait le premier pas. Peut être qu'était ce ce dont elle avait besoin. Une envie de tourner la page, de passer à autre chose et en repoussant ses avances Rosanna venait de lui donner une raison de l'oublier.

Certes, les choses ne seraient pas simples. S'il y a bien une chose dont Morgan était intimement convaincue c'était qu'elle pourrait haïr Rosanna autant qu'elle le voulait, elle continuerait de l'aimer. Elle continuerait de tenir à elle. Rosanna continuerait d'être celle qui ferait battre son coeur. Pourtant, à cet instant précis, Morgan voulait presque croire que c'était terminé. Que plus jamais, elle ne ressentirait le moindre sentiment amoureux pour Rosanna et mieux encore, qu'elle ne la reverrait jamais. « C'est sûrement mieux comme ça… Que tu me détestes. Peut-être que comme ça, t'arrivera là où j'ai échoué. Peut-être que comme ça, t'arriveras à m'oublier. ». Morgan poussa un soupire et secoua la tête négativement devant la remarque de Rosanna. Elle ne pourrait pas oublier. Pas tant que Rosanna serait là. Pas tant qu'elles seraient amenées à se revoir. « Et je vais t'y aider. Je vais peut-être quitter Fairbanks finalement… Je crois que c'est mieux… Beaucoup mieux. » C'était comme si Rosanna venait de lire dans ses pensées. Comme si, elle savait que Morgan ne pourrait tourner la page si elle restait en ville. Pourtant, en attendant cette phrase, Morgan ne fût pas soulager, au contraire, elle sentie son coeur s'assombrir encore un peu plus. Elle était revenue et voilà qu'elle souhaitait repartir. Elle n'avait pas le droit de faire ça. Elle n'avait pas le droit de revenir dans la vie de Morgan quelques semaines seulement et de décider de repartir ensuite. Morgan n'était pas un jouet, elle n'était pas un vulgaire pantin, elle avait des sentiments, elle avait un coeur et Rosanna passait son temps à lui détruire. « J'aurais jamais dû revenir… J'aurais dû me douter que ça nous ferais plus de mal que de bien… Je suis désolée, Morgan, sincèrement. » Elle avait beau être désolée, à cet instant précis, Morgan se fichait bien de ses excuses. Elle était en colère et c'était la seule chose à laquelle elle pensait vraiment. Alors elle laissa échapper un rire plein d'ironie. Rosanna avait beau être sincère, Morgan se fichait de ses excuses. Le mal était fait. Elle était revenue, elle lui avait détruit le coeur une fois de plus, comme quatorze ans auparavant. Morgan aurait voulu répondre quelque chose. Peut être que dans le fond, elle avait juste envie de faire mal à Rosanna, de lui faire autant de mal que celle-ci venait de lui faire mais Rosanna ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit. Elle était partie. Elle s'était envolée, comme quatorze ans plus tôt.

Morgan resta quelques secondes sur la piste immobile. C'était comme si Rosanna lui avait coupé les jambes. Comme si elle ne pouvait plus bouger du tout. Pourtant, quelques secondes après, elle entendi une voix derrière elle, une voix qu'elle connaissait très bien. "Tu ne veux toujours pas me dire qui c'est ?" Morgan se retourna vers Alex et l'observa longuement. Sans parler. Elle se contentait de la regarder. En fait, elle se demandait pourquoi Alex ne lui avait jamais suffit. Alex était parfaite. Elle était belle, sexy, attirante, drôle, intelligente. Elle avait tout ce que Morgan avait toujours recherché chez une fille alors pourquoi n'avait elle jamais suffit ? Morgan savait trop bien la réponse et elle détestait cette réponse justement. Elle n'était pas Rosanna. Voilà, la vérité était terrible. Alex avait beau tout avoir, elle n'était pas Rosanna. Elle n'avait jamais réussit à faire battre le coeur de Morgan aussi fort que l'avait fait Rosanna. Elle n'avait jamais réussit à lui faire autant mal non plus. Et pour Morgan, plus on aime, plus on souffre. C'était terrible de penser ainsi. Terrible de ne pas pouvoir se résoudre à quelque chose de beau et de simple même si cela signifiait ne pas aimer autant qu'on le voudrait, autant qu'on le pourrait. "Morgan ? Est ce que ça va ?" Morgan fit secoua la tête positivement en faisant un léger sourire en coin à son amie. Non elle n'allait pas bien et oui elle se posait peut être trop de questions à cet instant mais elle savait que même avec toute la volonté du monde, Alex ne ferait pas le poids. Alex ne l'aiderait même pas à passer une bonne soirée alors le reste de la vie, c'était inutile d'essayer. Morgan était destinée à être malheureuse en amour. Destinée à ne jamais fonder une famille. C'était ainsi. Il n'y avait rien d'autre à dire. Et puis, Alex aimait sincèrement Morgan, elle ne méritait pas que Morgan joue avec elle, qu'elle la fasse souffrir encore un peu plus. "Si tu veux, on pourrait...Enfin...Tu sais, juste dormir ensemble." Alex avait dit ça avec une tendre sourire timide sur les lèvres et pourtant Morgan savait que cela aurait fait plaisir à la jeune femme. Qu'elle attendait que ça et c'était justement pour cette raison que Morgan ne pouvait pas accepter. Alex ne méritait pas d'être une remplaçante, d'être une roue de secours. "Crois moi, tu mérites mieux Alex." Et voilà, c'était dit et c'était suffisant pour être compréhensible. Morgan préféra à son tour quitter la boite de nuit. Elle n'avait plus rien à faire ici. Tout ce qu'elle voulait maintenant, c'était rentrer chez elle. Et dormir, enfin si elle pouvait y arriver après cette soirée.



   
fiche par blackheart. - image par crédit.



Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: something always brings me back to you (m&r) (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

something always brings me back to you (m&r) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ║□▫I come back from oblivion▫□║ → [Terminée]
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Hillings District. :: 49er Club.-