Partagez | .
 

 Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 21:42

Samuel O'Donoghue
Feat Michael Fassbender.
Nom ✦ O'Donoghue. Prénom ✦ Samuel. Surnom(s) ✦ Sam, Sammy. Date et lieu de naissance ✦ 02 avril 77 à Dublin (Irlande). Âge ✦ 37a. Nationalité ✦ Franco-Irlandais. Activité ✦ Professeur à l'université & écrivain.  Classe sociale ✦ Aisée. Orientation sexuelle ✦ Hétérosexuel. Statut civil ✦ Célibataire. Date d'arrivée à Fairbanks ✦ 04 jullet 2012.  Lieu d'habitation ✦ Farewell District. Crédits ✦ gif tumblr.
La vie à Fairbanks ✦
   Quand es-tu arrivé à Fairbanks, comment, pourquoi et es-tu heureux d'y vivre ? ✦ Je suis arrivé ici il y a deux ans après avoir connu une grande déception sentimentale. J’avais besoin de mettre de la distance entre cette femme et moi et une opportunité s’est présentée à Fairbanks. Au départ, j’y suis arrivé un peu à contrecœur, pensant ne pas m’éterniser et bien je me trompais. Je suis tombé amoureux de cette ville et même si je suis loin de ma fille, je ne vois pas la vie autrement qu’ici.  As-tu déjà quitté Fairbanks et pourquoi être revenu ? ✦ Oui, tous les étés, je m’envole pour Cambridge (USA) pour voir ma fille qui vient d’accoucher de jumeaux. Je reviens tout simplement comme dit plus haut, ma vie est désormais ici et puis, j’aime mon travail et l’inspiration que je trouve pour mes romans. Que penses-tu des habitants de Fairbanks et du style de vie d'ici ? ✦ J’apprécie beaucoup mes concitoyens mais il est vrai qu’il en faut pour tous les goûts et toutes les couleurs et que fatalement, on ne peut apprécier tout le monde. Dans l’ensemble, j’ai une bonne opinion des habitants mais aussi du style de vie que j’y trouve.  Prêtes-tu attention au site de Freezy Nightmare et qu'en penses-tu ? ✦ Je n’y prête pas trop attention, n’étant pas du genre à m’intéresser à ce genre d’inepties. Je présume que personne n’aime être l’objet d’une rumeur ou d’un racontar mais j’avoue que j’ai passé l’âge de ce genre de site. . As-tu déjà envoyé une rumeur à Freezy ou fait colporter une rumeur qui s'est retrouvée sur le site ? ✦Non ni l’un ni l’autre, comme dit plus haut, je ne suis pas intéressé par ce genre de choses et si j’avais quelque chose à dire, j’ai suffisamment de bagou pour le dire en face de la personne. Je n’ai pas besoin d’user de rumeurs.
Tes aspirations dans la vie ✦
   Quelles sont les 10 choses que tu aimerais accomplir ou obtenir avant de mourir ? ✦ 1. Voir mes petits-enfants grandir et les avoir pour les vacances.  2. Rencontrer un amour sincère et solide même si je n’y crois pas. 3. Avoir un autre enfant que je pourrais élever réellement. Assister à la remise des diplômes de ma fille Thaïs. 4. Qu’un de mes livres soit adapté au cinéma. 5. Me marier. 6. Aider un maximum d’étudiants à trouver leur voie. 7. Retourner en Irlande. 8. Apprendre à surmonter ma peur du vide. 9. Obtenir un autographe de toute l’équipe de rugby d’Irlande. 10. Avoir ma propre équipe de rugby.  Quelle est ta plus grande fierté ? ✦ Sans hésiter, ma plus grande fierté est de voir combien ma fille est devenue une femme heureuse et épanouie surtout qu’elle vient de me donner deux beaux petits-enfants.  Quel est ton plus grand regret ? ✦ Tout simplement de ne pas avoir pu élever ma fille et avoir dû, pendant des années, me faire passer pour son oncle.  Quel est ton plus grand rêve ? ✦ J’aimerai connaitre le grand amour, celui qui vous lie à une personne pour le restant de votre vie et surtout de fonder une famille ou plutôt d’agrandir celle existante.  Quel est ton pire cauchemar ? ✦ Je pense que ce serait qu’il arrive malheur à ma fille, son mari et mes petits-enfants. Je tiens à eux plus que tout et c’est pour eux que j’ai surmonté ma maladie. Selon toi à quoi aspires-tu le plus dans la vie ? ✦ J’ai longtemps cru que je désirais la gloire, la richesse et tout ce qui va avec mais dans le fond, je me leurrais. Aujourd’hui, je sais que j’aspire à avoir une famille heureuse qui me donnerait un but pour rentrer tous les soirs et avancer dans la vie. L'amour tient une grande place aussi. J'aimerai beaucoup tomber amoureux d'une femme et que celle-ci m'aime en retour car une famille sans amour, ce n'est pas vraiment une famille.
Pseudo et/ou prénom ✦ Sherlocked. Sexe ✦ F.. Âge ✦ 29a. Où as-tu trouvé le forum ? ✦ Par Watson. Qu'en penses-tu ? ✦ Très beau design, clair et actif. As-tu des suggestions ? ✦ Nop. Autre(s) compte(s) ✦ Nop. Scénario ou PI ? ✦ PI. Souhaites-tu être parrainé(e) ? ✦ Oui. Souhaites-tu intégrer une team ? Oui. Souhaites-tu recevoir les mps liens ✦ [X] oui [] non.  Souhaites-tu recevoir les mps des nouveautés ✦ [X] oui [] non


Dernière édition par Samuel S. O'Donoghue le 25.06.14 0:55, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 21:43

Everything you can imagine is real.
Don't cry because it's over, smile because it happened.
« SAMUEL O’DONOGHUE ! » cria une mère depuis le perron de sa maison. Son fils était un véritable garnement mais il pouvait se montrer si talentueux quand il s’en donnait la peine. Malheureusement, il avait tendance à n’en faire toujours qu’à sa tête et surtout à disparaitre pour réaliser ses fouilles. Si au moins, il lui ramenait quelque chose de valeur mais non. C’était toujours de vieilles conserves qu’il s’empressait d’amener à son père, conservateur de musée. David O’Connor, son ex-mari était un brillant archéologue qui avait passé sa vie à se préoccuper de ses fouilles et autres recherches plutôt qu’à s’intéresser à sa famille. Au final, Fiona avait pris valises et enfants puis était parti. David avait bien essayé de la retenir mais à son énième retard aux dîners de réconciliations, elle avait jeté l’éponge. Quelques années plus tard, elle s’était mariée à un professeur d’université mais Samuel n’avait jamais perdu de vue, son envie d’impression son père, de l’intéresser par des trouvailles plus incongrues les unes que les autres. « Je suis là maman » répondit une voix enfantine. Son garçonnet de sept ans était plein de boue. « Tu es tout crasseux. File te laver et rejoins nous à table, le dîner est servi » répondit sa mère avec un léger sourire. « J’y étais presque maman… Un jour, un jour je deviendrais un grand archéologue et il sera fier de moi »  s’exclama-t-il. Fiona n’eut pas le cœur de détromper son garçon, l’ainé de ses deux autres enfants qu’elle avait eu après son remariage. « File te laver mon grand » soupira-t-elle.

« Je peux savoir pourquoi tu n’arrêtes pas de te bagarrer avec ton frère ! Bon sang Samuel, tu es l’ainé de cette famille alors arrête un peu de faire l’enfant » l’enguirlanda sa mère tandis qu’elle soignait les divers écorchures de son fils. Ce dernier avait le visage fermé –Dieu qu’il ressemblait à son père dans ces moments-là. « Parce qu’il arrête pas de dire que j’appartiens pas à la famille, que tu me gardes seulement parce que je te fais pitié ! Si tu voulais pas de moi, fallait me donner à l’adoption » grommela l’adolescent d’une quinzaine d’années. Fiona soupira. C’était de pis en pis. « Tu es mon fils et Harry t’a adopté comme son fils également. Tu es autant un O’Donoghue que ton frère et ta sœur » répondit-elle après une brève hésitation qui ne passa pas inaperçu auprès de son fils. C’était ainsi depuis un an, depuis qu’il avait fugué avec Mallory pour pouvoir vivre heureux avec elle. Il n’avait que quatorze ans à l’époque mais il l’aimait comme un fou malheureusement, ils n’étaient que deux gosses imprudents et le drame était survenu : Mallory était tombée enceinte. Comment aurait-il pu en être autrement : jeunes, fougueux, complétement inconscients de ce qu’ils faisaient, ils avaient découvert les joies des plaisirs charnels avec tellement d’avance. « Menteuse. Je sais que je suis la honte de la famille mais je m’en fous !! Tu m’entends, je m’en fous !! Et puis, je vous déteste tous autant que vous êtes ! Papa avait bien raison de pas rester auprès de toi, t’es qu’une… » hurla-t-il avant d’être interrompue par une gifle magistrale. « Comment oses-tu ?! Je t’ai tout donné Samuel, tu m’entends, je t’ai tout donné même quand tu as mis cette pauvre gamine enceinte ! Je t’interdis de cracher dans la soupe !! » rétorqua sa mère tremblante de rage. « Qu’est-ce que tu m’as donné ?! Vous l’avez laissé mourir alors que vous auriez pu la sauver en lui permettant d’accoucher dignement ! Vous auriez pu me laisser mon enfant mais non !! Vous m’avez tout pris ! Je vous déteste » s’écria-t-il en retour. « Tu n’es qu’un enfant Samuel !! Comment pourrais-tu t’occuper d’un enfant alors que tu ne sais même pas t’occuper de toi maintenant ça suffit ! File dans ta chambre !! »

Les relations familiales ne s’arrangeaient pas au fil des mois, l’adolescent trop ancré dans sa douleur d’avoir perdu son premier amour mais également sa fille qu’il avait simplement eu le droit de prénommer Thaïs. Qu’était devenue l’enfant ? Elle avait été confiée à une cousine de la famille qui éprouvait des difficultés à concevoir. Il parait qu’il ne suffit pas de grand-chose pour créer un secret familial et bien celui-là était certainement le plus dur à porter car au fil des années, Samuel éprouvait de grandes difficultés à faire comme si de rien n’était, à se comporter comme un oncle pour une enfant qui n’avait même pas conscience de tout l’amour qu’il lui portait. Peu à peu l’adolescent se transforma en jeune homme et se rapprocha de son père, David O’Connor. Auprès de lui, il découvrit le plaisir d’apprendre, la valeur refuge des recherches mais aussi un goût immodéré pour l’étude de l’être humain et de son passé. « Père ! Je l’ai ! Je suis reçu à Harvard !! » s’exclama le jeune homme de dix-huit ans. Son père ne daigna pas jeter un œil en dehors de son journal. « Ta traduction de la tablette est incorrecte. Recommence là » fut sa seule réponse et le père tourna la page, indifférent au regard attristé de son fils. « Bien père » fit-il en rangeant la lettre dans la poche de son jean. Samuel avait l’impression que quoiqu’il faisait, rien ne serait trop beau pour impression le grand chercheur et archéologue qu’était son père.

Neuf ans d’études à Harvard avaient transformé le jeune homme en un homme fier et indomptable. Le gringalet s’était étoffé, avait pris de l’assurance, du charisme mais surtout une aisance avec la gente féminine. On peut dire la vérité, il se comportait comme un matador le ferait, dansant autour des femmes comme le ferait un prédateur. Aucune attache, aucun sentiment. Voilà le crédo qu’il s’était fixé et l’irlandais ne dérogeait pas à la règle. De pays en pays, il participait à des fouilles mais aussi des galas. Ils connaissaient du beau monde grâce à son réseau d’amis obtenu durant ses études dans cette célèbre université seulement les femmes tenaient un rôle important dans sa vie. Il y avait eu cette belle russe qui l’avait poussé à écrire son premier roman –le premier d’une longue série qui allait faire à la fois son succès mais sa richesse ; Puis, il y avait eu cette allemande et cette japonaise. Il faut croire que Samuel aimait vraiment les femmes à moins qu’il n’essaye par tous les moyens de combler une solitude latente. David O’Connor était mort bien lors de sa huitième années d’étude et jamais ô grand jamais, l’archéologue n’avait eu des mots de fierté à l’égard de son fils, créant un gouffre sidéral dans le cœur du jeune Samuel. Depuis, ce dernier cherchait par tous les moyens à réussir : célébrité, richesse, reconnaissance de ses paires, rien ne semblait être trop beau pour lui et il se prit au jeu. Un jeu qui le conduisit tout droit entre les griffes d’une femme. LA femme.

Chiara était belle, riche et surtout elle était un mannequin célèbre. On peut dire que sur le papier, elle représentait l’idéal féminin de Samuel et durant plus de deux ans, ils vécurent une histoire presque idyllique. L’irlandais était tombé amoureux, follement amoureux. Il se voyait heureux et marié et autant dire qu’il célébra en grande pompe leurs fiançailles. L’homme fêtard semblait avoir trouvé une raison de se poser, d’arrêter de fuir mais Chiara, elle, voyait dans leur avenir commun que désolation, fin du rêve et surtout enfant. Elle détestait les enfants, elle détestait par-dessus tout le Samuel calme et réfléchit, celui qui désirait avant toute chose écrire et partager son savoir. Elle préférait de loin l’homme qui s’enivrait jusqu’à pas d’heure, celui qui ne refusait jamais les expériences sexuelles les plus loufoque. Les disputes commencèrent à arriver avec son lot de déchirures et de réconciliations jusqu’à ce que Chiara ne termine dans d’autres bras que les siens le jour même de leur mariage. Samuel en fut anéanti et son amour des femmes se transforma bien vite en une haine farouche. Il changea du tout au tout, devenant bien plus sombre et renfermé durant plus d’une année avant que la résurrection n’ait lieu. A nouveau, sa vie fut faite d’excès, il brûlait la vie par les deux bouts, indifférent à tout le reste comme si plus rien n’avait d’importance. Y avait-il au moins quelque chose sur Terre qui en vaille le coup ? Tout n’était que trahison même l’amour.

Il y avait bien une chose ou plutôt une personne capable de lui faire voir la vie autrement : sa fille. Thaïs. Cette dernière était devenue à son tour une belle jeune femme pleine de vie mais également pleine de souffrance. Sa vie n’avait pas été idyllique : des parents adoptifs violents, une petite sœur aussi peste que nocive. Un autre regret dans la vie de Samuel, lui qui aurait tout donné pour l’aider et l’aimer. Alors, contre toute attente, il fit voler en éclat le secret de famille qui le tenait loin d’elle depuis des années et des années. Les débuts furent chaotiques car l’irlandais dû faire face à la colère de sa fille mais la relation qu’ils avaient tissé au fil des années était trop forte pour être brisée bien au contraire. Celle-ci se renforça et le père et la fille furent enfin réunis. La vie semblait à nouveau lui sourire : un poste de professeur à Harvard, sa fille qui l’aimait et qui connaissait la vérité, rien ne semblait faire tâche dans ce bonheur… Jusqu’à ce que la maladie ne le touche de plein fouet.

Le cancer. Cette foutue maladie qui avait failli avoir raison de sa vie alors qu’il aurait eu mille et une occasion de mourir par le passé à cause de ses excès mais non, il fallait lutter contre cet ennemi invisible et vil. La lutte dura deux années avant que le verdict des médecins ne tend vers une rémission. En parlant de médecin, Samuel avait réussi à tomber amoureux du sien. Une belle jeune femme aux longues jambes et la crinière noire de jais. Elle était intelligente, cultivée et semblait sincèrement l’aimer mais elle avait un seul défaut : celui d’être mariée. Nouveau coup dur pour Samuel qui se retrouvait à nouveau rejeté par l’amour comme si, quoi qu’il fasse, jamais, il ne pourrait trouver la paix dans ce sentiment. Avec dérision, il avait l’habitude de dire que la prochaine fois serait peut-être la bonne mais que s’il tombait sur la femme de sa vie, il se promettait de ne pas en tomber amoureux car une malédiction semblait le poursuivre. Cette façon de voir les choses avait le don d’énerver sa fille mais que pouvait-il y faire ?! Dès qu’il tombait amoureux, la magie se terminait et venait à nouveau son amante de toujours, la solitude.

Enfin, tout cela était derrière lui à présent car voilà deux ans que Samuel s’était réfugié en Alaska, à Fairbanks. Deux longues années où il avait appris à aimer cette ville et son mode de vie si différent de ses frasques passées. L’opportunité de venir y travailler comme professeur à l’université de Fairbanks s’était présentée tout à fait par hasard par la présente lettre d’un confrère qui se désolait de partir à la retraite car il n’avait pu trouver un remplaçant digne de ce nom. Allez savoir pourquoi mais Samuel se décida de postuler car rester à Cambridge était trop dur pour lui malgré la présence salutaire de sa fille. Il avait besoin de mettre de la distance, de changer d’air alors pourquoi pas passer une année en Alaska. L’année se transforma d’ailleurs bien vite en une deuxième année au point que dernièrement, il en vienne à confier la gestion de ses romans –véritables best sellers ; à une maison d’édition locale, le Sanderson Studios. Samuel trouvait dans cette ville le calme qu’il désirait pour se remettre à la fois de cette énième déception amoureuse mais également de son cancer et seul l’avenir pourrait décider si oui ou non, venir ici aura été une bénédiction.


Dernière édition par Samuel S. O'Donoghue le 25.06.14 0:58, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 34
▪ Discussions : 732
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 21:46

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche :)
Si tu as besoin de liens n'hésite pas, je prends tout le monde :coeur1:


ZOEY ANNALYNNE CASEY.
« Je préfère avoir des yeux qui ne voient pas, des oreilles qui n'entendent pas, des lèvres qui ne peuvent pas parler, qu'un cœur qui ne peut pas aimer. » - blackheart & fyeahshippers & fuckyeahmissbush.
   

 :pingu1:  :) Vote pour SF  :**:  :coeur1::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 21:49

Merci beaucoup ! Tout lien est bon à prendre  :perv1: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 232
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 22:43

Sherlock comme la créatrice ? :mdr: bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche :**:


    everybody wake up
    WILL YOU CATCH ME IF I JUMP IN FRONT OF YOU ?
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 216
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 23:25

Bienvenue ici. :coeur: J'adore la citation :groopie: Titanic c'est toute ma vie :siffle: En tout cas, bonne chance pour ta fiche. :love:



Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    24.06.14 23:48

X. Danny Cohen-Zhang a écrit:
Sherlock comme la créatrice ? :mdr: bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche :**:

Ah bon? Zut va falloir que je rajoute un H à mon pseudo alors  :siffle: merci beaucoup en tout cas !

Morgan Bradshow a écrit:
Bienvenue ici. :coeur: J'adore la citation :groopie: Titanic c'est toute ma vie :siffle: En tout cas, bonne chance pour ta fiche. :love:

Ah oui, on voit la connaisseuse en effet  :mdr: merci beaucoup à toi aussi  :coeur1: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 7:58

Mince j'ai même pas eu le temps de finir mon scénario avec Fassbender  :cry: 
Bienvenue quand même ! Si tu as un soucis, n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:22

Désolée Harper  :*-*: merci pour le bienvenue  :love: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:30

Ohhhh une fan de Sherlock  :bave: 
& cet acteur trop de charme  :*_*: 

Bienvenue! :coeur: 


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:31

Oh oui une grande fan  :smile: :coeur1:  merci beaucoup !! Dianna est magnifique  :**: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:33

On va bien s'entendre alors  :happy: 
Merci  :coeur: 

J'ai déjà une petite idée de lien si ça te dit on en parlera  :**: 


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:36

Avec plaisir pour le lien  :**: :coeur: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:38

Je te mpotte de ce pas  :love: 


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:41

J'attends ton MP :**:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 8:44

Boarf tant pis hein, j'avais qu'à le finir plus tôt aussi :smile:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 141
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 9:44

Bienvenue sur la banquise :pingu:


Elizabeth Calloway
Baby I'm gonna put your skin on mine, be inside you all my life and if you let your heart open up your mind. I'm gonna be your satellite and I'll hang over your world at night. And I can hear you sleep beneath the candle light, I can see your dreams like they were mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 9:48

Merci beaucoup :**:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 30
▪ Discussions : 180
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 10:47

Bienvenue sur le fofo :)
Très bon choix d'avatar ^^


Listen to your heart.
Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. - blackheart & tumblr.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    25.06.14 11:09

Merci beaucoup :**: Andrew est un super choix aussi  ;) 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 2345
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    26.06.14 0:26

Bienvenue sur la banquise ! :pingu1:
Merci beaucoup de nous y avoir rejoint beau mec. :hm: Parce que oui... SEXY FASSY !!! :sexe: Non mais comme j'ai dit à Juno vous êtes parfaits. De supers vavas, un ship original et au top ! :like: Puis des fiches vite rédigées. :*-*: Je fais mon petit tour et comme pour ta toupine je viens m'occupe de ta fiche. :coeur: Sache que si tu as besoin, le staff est à ton entière disposition mon petit chou !!!  :family: 


Love makes me crazy.
Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. Une citation, des paroles de chansons, de belles paroles pour illustrer ta signature. - tumblr & ...  


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 39
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    26.06.14 2:25

Bienvenue :heart:


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 201
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    26.06.14 9:21

Bienvenue parmi nous !  :smile: 


Si tu t'enquiers pourquoi sur mon tombeau.
Si tu t'enquiers pourquoi sur mon tombeau On aura mis deux éléments contraires, Comme tu vois être le feu et l'eau Entre éléments les deux plus adversaires : Je t'avertis qu'ils sont très nécessaires Pour te montrer par signes évidents Que si en moi ont été résidents Larmes et feu, bataille âprement rude : Qu'après ma mort encores ci dedans Je pleure et ars pour ton ingratitude. - blackheart & Maurice Scève.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 409
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    26.06.14 10:28

Bienvenue parmi nous :**:


« I'm trying to hope
with nothing to hold »
isabel alexis montgomery
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 33
▪ Discussions : 13
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    26.06.14 11:54

Merci beaucoup :**: j'attends avec impatience ma validation mais promis, je reste sage comme une image  :love3: :coeur1: 
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Samuel ~ Si tu sautes, moi je saute pas vrai ? Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» NSA : Samuel "Sam" Fisher
» Samuel Krakow
» Samuel Pierre devient Membre de l'Ordre du Canada. Chapo ba, konpatriôt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: Meeting and Confessions. :: Le registre d'état civil. :: Les passeports obtenus.-