Partagez | .
 

 Love me do ♥ Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Love me do ♥ Aaron   26.06.14 10:14

Aaron Roseburry Mila Roseburry
Love me do
Participants ✦ Aaron & Mila
Statut ✦ privé
Lieu ✦ Villa n°7
Date ✦ 15 juin 2014
Moment ✦ Vers 14 heures
Météo ✦ Ensoleillé mais frais (14°C)
Prévention -18 ✦ pas à ce que je sache (aa)
PNJ ✦ Non merci  :cute: 


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Love me do ♥ Aaron   26.06.14 11:11

Love, love me do, you know I love you I'll always be true so please, love me do, whoa, love me do. [The Beatles] ♪♫ - Aaron & Mila
Love me do

Les oiseaux chantent, les moteurs ronronnent, les voisins tondent leurs pelouses, les enfants crient devant la maison et les ados se bécotent dans les jardins. La vie va. Et moi je contemple toute cette animation par la baie vitrée de la salle à manger et je ne peux m'empêcher de nourrir des regrets. Au fond, c'est ce que je fais à tout instant. Je croise le regard de mon époux et je regrette mon erreur avec Matthew. Je monte dans une voiture et je regrette d'avoir suivi Matt dans la sienne. Je passe le portail du ranch et je regrette mes jambes. Je passe devant notre ancienne maison et je regrette notre fille morte avant la naissance. Tout suscite en moi une culpabilité à toutes épreuves qui m'empêche d'avancer, j'en ai conscience. D'après la psychologue qu'on m'a attribuée après l'accident, je dois apprendre à tourner la page et à me projeter dans l'avenir. Elle me pousse à lui exprimer mes projets et c'est sans peine que je lui cite quelques idées: la création de l'association avec l'aide de Zoey, les cours de français avec Natanael, peut-être reprendre mes études. Des projets j'en ai et il parait que c'est un bon début. Sauf que celui qui me tient le plus à cœur est inaccessible ou du moins je n'ai pas l’impression qu'il me soit autorisé justement à cause de mes erreurs. Mon seul véritable projet c'est Aaron. Notre couple, notre vie de famille. Nous reconstruire. Mais quand je vois la façon qu'il a de poser son regard sur moi lorsqu'il rentre du travail, la manière dont il me touche lorsqu'il en a le courage, le ton faussement apaisé dont il use lorsque nous parlons. Il est bien loin de me pardonner et tant que je verrais dans ses yeux toute la douleur que j'ai pu lui infliger, je serais incapable de chercher à nous aider. Tout simplement parce qu'il est l'homme de ma vie et que tout ce qui compte, au fond, c'est qu'il soit heureux. Et avec moi il ne l'est plus. Alors j'ai beau me sentir mourir un peu plus chaque fois que je pense à cela, je me dois d'admettre qu'il ferrait mieux de me laisser. Que je ferrais mieux de le laisser partir en tous cas. Parce qu'il ne m'abandonnera pas de lui même, cet homme est trop bon pour cela, il est prêt à me donner une chance que je suis loin de mériter. Si je ne l'ai pas concrètement trompé, j'étais prête à le faire. Je me dégoûte tellement que je ne parviens plus à me faire confiance. J'ai gâché le paradis qu'on m'avait accordé, j'ai fait voler en éclats tous nos petits bonheurs à Aaron et moi et même nos souvenirs de gosses ont été altérés par ce semblant d'aventure avec Matthew. Je savais que la vie avait été trop clémente avec moi depuis toujours, j'avais bien conscience qu'un jour les engrenages ne seraient plus si luisants. J'avais cru qu'Aaron se lasserait de moi et qu'il me quitterait. Que je le supplierais de rester parce que sans lui je ne suis rien mais qu'il m'avouerait être incapable de me supporter ne serais-ce qu'un jour de plus. Ce cas de figure m'avait toujours paru être le seul plausible, l'inverse me paraissait impossible. Comment aurais-je pu me lasser de mon époux? Et c'est toujours le cas en un sens, je ne conçois pas que j'ai pu agir de la sorte. La pire erreur de ma vie, une dizaine de minutes qui m'ont fait sombrer en enfer.

J'entends Aaron qui quitte la salle de bain et descend les escaliers. Il approche. Et c'est fou comme je crains chacune de nos confrontations...Des confrontations, en effet c'est le meilleur qualificatif, il me semble, pour décrire nos rares entre-vues. Je suis un peu injuste je crois. Il y a certains jours où il est véritablement apaisé, j'en viens parfois même à me demander s'il ne m'a pas pardonné tellement il agit naturellement. Et le retrouver comme auparavant me redonne envie de vivre. Je me laisse prendre au jeu et m’efforce de profiter de lui au maximum parce que je sais pertinemment que le lendemain il peut fort bien refuser de m'adresser la parole comme si j'avais à nouveau mal agit. Ainsi certains jours il me rejoint dans le lit conjugal tandis qu'il passe d'autres nuits dans le canapé. Du moins c'est ce qu'il me semble. Peut-être qu'il part ces fameuses nuits où je suis seule pour dormir. Peut-être qu'il va en voir une autre et si cela me déchire, me consume de l'intérieur, si cela m'empêche de dormir et me fait verser des larmes que je n'assume pas, il n'empêche que je le lui souhaite. Qu'une autre puisse le combler. Que ce soit en lui offrant ce que j'aurait bien du mal à lui donner à cause de mon handicap ou en étant simplement présente à ses cotés pour le faire sourire ce que je ne sais plus faire non plus à vrai dire. Il passe par la cuisine et je ne le vois donc pas. Je ne suis donc pas au courant de son humeur et me morfond dans mon silence. J'attends toujours qu'il entame la conversation histoire de savoir quel ton je dois adopter ce jour là. Et aujourd'hui il ne m'a pas encore parlé, il est simplement venu me sortir du lit comme chaque matin pour me descendre au salon et m'installer dans mon fauteuil. Petit rituel quotidien auquel ont fini par s'habituer...
fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 2345
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Love me do ♥ Aaron   26.06.14 12:33

And I wanna kiss you, make you feel alright. I'm just so tired to share my nights... I wanna cry and I wanna love, but all my tears have been used up... ♪♫ - Mila Roseburry & Aaron Roseburry.
Love me do.


Compliquée. Compliquée est le seul mot qui me vient lorsque je pense à ma situation, surtout à ma situation amoureuse. Avec Mila, certes chacun fait des efforts. Mais même si parfois j'ai l'impression que ça va mieux, d'autres fois j'ai l'impression que ça ne suffit pas. Que ça ne suffira jamais. J'ai l'impression qu'essayer de sauver notre couple c'est comme tenter de remonter à la surface quand on ne sait pas nager. Et même si on bat des pieds pour ne pas se noyer, on sait au fond de nous que jamais on ne remontera. C'est aussi long et douloureux qu'une noyade. La souffrance est difficile à surmonter et pourtant on ne veut pas abandonner. On continue d'y croire et on se bat, attendant la fin qui semble toujours plus inéluctable. Oui Mila et moi c'est ça aujourd'hui. Alors qu'avant ce n'était que complicité,  bonheur et amour. Comme quoi rien n'est pour la vie, tout ne tient qu'à un fil. Et le coup de vent qui nous a fait tomber Mila et moi, c'est Matthew.  Il est peu de dire que, du coup, je ne comprends pas pourquoi elle s'obstine à vouloir me faire accepter leur amitié.  Je ne comprenais déjà pas qu'elle veuille continuer à le fréquenter après qu'elle ait faillit me tromper. Mais je le comprends encore moins aujourd'hui, alors que de sa faute elle n'a plus l'usage de ses jambes et nous avons perdu notre bébé. Cet enfant qui aurait pu nous sauver. Et comme si il savait à l'époque que si nous devenions parents il perdrait Mila à tout jamais, il nous l'a enlevé. C'est en tout cas l'impression que j'ai. Celle de la blonde qui est toujours ma femme, même si nos rapports sont loin de montrer que c'est le cas, c'est qu'il ne pensait pas à mal. Non Matthew ne voudrait jamais lui faire de mal ! Il a pourtant menti en lui faisant croire que j'étais d'accord qu'elle aille à l'écho de contrôle avec lui. Et si il ne l'avait pas fait, Mila et notre enfant auraient été en sécurité, avec moi. Mais non Mila ne veut pas ouvrir les yeux. De ce fait, dès qu'on aborde le sujet Matthew, c'est tendu entre elle et moi.

Du coup ce matin quand je me suis levé et que je me suis rappelé qu'on a eu une énième dispute à son propos la veille au soir, je n'étais pas de très bonne humeur. Je ne lui ai pas pété un mot, préférant resté plongé dans ce silence lourd de sens, notamment de reproches. Dans ce silence mais également dans mes pensées parce que même si c'est compliqué entre Mila et moi, je n'aime pas quand on est fâchés. Pour nos proches ça serait stupide puisque la plupart du temps on ne semble plus être le couple parfait que l'on était quand on s'est mariés. Cependant c'est comme ça. Essayer et peiner à avancer à ses côtés est une chose, lui en vouloir au point de ne pas pouvoir la regarder en est une autre. Ça me donne l'impression qu'on recommence à zéro. Comme si ces mois de galères, de non-dits et de batailles étaient vain. Comme si plus jamais ça ne pourrait s'arranger. Ne pouvant m'y résoudre, je finis donc en début d'après-midi par baisser les armes. Je termine de ranger la vaisselle du midi et alors qu'elle est elle aussi terrée dans un silence qui ne semble pas avoir de fin, je lui lance « Et si on parlait pour une fois au lieu d'attendre que ça passe ? » Parler ça semble bien et tout naturel dans un couple. Ça l'était dans le notre il fut un temps. Pourtant depuis quelques années maintenant ça ne l'est plus. Il est donc peu de dire que même si ça paraît minable comme premier pas, c'est en fait un très grand pas dans notre relation. Et comme pour lui faire comprendre que c'est sans aucun doute la meilleure chose à faire je me tourne vers elle, pose mes yeux sur elle pour la première fois de la journée et je vais même jusqu'à plonger mon regard dans le sien tout en ajoutant « Je... J'en ai marre de cette situation. On dit qu'on fait tout pour que ça s'arrange et j'ai l'impression que finalement on se trompe complètement. Comme si au final on est plutôt entrain de détruire ce qu'on avait au lieu d'essayer de le sauver.  » Ça me fait bizarre de le dire. J'y ai de nombreuses fois pensé mais jamais je ne l'ai dit. Ni à elle, ni à personne. Est-ce donc le début d'un renouveau pour notre couple ? Seul l'avenir nous le dira...

fiche par blackheart. - images par tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Love me do ♥ Aaron   26.06.14 16:16

Love, love me do, you know I love you I'll always be true so please, love me do, whoa, love me do. [The Beatles] ♪♫ - Aaron & Mila
Love me do

Tandis que je reste focalisée sur les passants dans la rue, mes pensées se mettent à vagabonder. Je repense tout particulièrement à la dispute que nous avons eu Aaron et moi, la veille dans la soirée. Comme chaque fois que nous essayons de parler, on commence pacifiquement et cela finit souvent par une guerre sanglante. Il faut dire que nous avons du mal à nous entendre sur nombres de sujet mais celui qui a causé notre querelle d'hier et qui est à la base des trois quarts de nos disputes c'est bien entendu Matt. Le soucis avec ce sujet c'est que je sais que mon époux à raison mais puisqu'il est hors de question que je l'admette, je m'emporte toujours très vite. Cela ne m'arrive jamais. Sauf quand je suis à court d'arguments. Et c'est toujours cette situation à laquelle je suis confrontée lorsqu'on parle de mon meilleur ami. Parce que le seul argument que j'ai c'est que j'ai besoin de lui et que lui a besoin de moi. Je ne trouve rien de plus à ajouter tout simplement parce qu'il n'y a rien justement qui peut justifier que l'on conserve notre amitié malgré tout ce qui s'est passé entre nous. Malgré tous les dégâts qu'il a causé dans ma vie...Et pourtant je suis incapable de m'éloigner de lui, nous avons partagés trop de choses. C'est un peu comme Aaron qui ne parvient pas me quitter malgré tout le mal que je lui ai fait. C'est certainement un peu à cause de mon handicap et qu'il ne se sent pas la cruauté de m'abandonner à présent que je suis privée de ma mobilité, mais je pense aussi que c'est en souvenir de notre amitié qu'il cherche à m'excuser. Nous avons tout partagés ou presque depuis près de trente belles années alors voir notre relation s’effondrer du jour au lendemain c'est dur à admettre. Impossible à admettre à mes yeux mais pour Aaron je ne sais guère ce qu'il en pense. Je me contente d'espérer que les souvenirs de ce que nous avons toujours partagés seront suffisants pour l'aider à trier un trait sur mes erreurs. J'étais donc occupée à rejouer notre engueulade de la veille lorsque la voix de mon époux m’interpelle. Son ton est posé, presque doux et c'est mon cœur qui en subit les conséquences. Il rate un battement car dans la voix de mon époux je retrouve l'homme d'il y a un an. Je tourne lentement mon fauteuil vers lui me détachant enfin de la rue que je fixe depuis ce matin alors qu'au fond elle n'a pas le moindre intérêt. Aaron plonge son regard dans le mien et c'est à la fois un apaisement infini et une torture indéniable. Parce que retrouver une sorte de connexion avec mon mari cela fait un bien fou, même si ce n'est qu'un regard. Mais ce regard rouvre malgré tout une blessure car j'y lis inévitablement des reproches, même si d'après ce qu'il ajoute il veut une conversation paisible, il ne parvient pas à abandonner ses reproches...Ou peut-être est-ce moi qui en lit sans cesse dans le moindre de ses actes même s'ils ne sont peut-être pas présents.

Sommes-nous en train d'empirer les choses? C'est cela en résumé et c'est le cas, j'en suis certaine. Sauf que je ne sais pas ce qui pourrait inverser la cadence. Lorsqu'un fait un pas avant, l'autre le pousse à revenir en arrière. Ce n'est pas volontaire, c'est juste plus fort que nous. Je joue nerveusement avec ma montre, la détachant, la rattachant. C'est un cadeau d'Aaron d'ailleurs. Je finis pas trouver le courage de soutenir son regard. Je voudrais tellement que ça aille mieux. Je voudrais qu'on oublie tout mais c'est juste impossible. Tout ce qu'on peut faire c'est vivre avec en voulant juste aller de l'avant... Ma psy a plus d'influence sur moi que je ne veux bien le croire. Je ne la supporte pas mais ce n'est pas une question de confession ou d'incompréhension. Parler de mes soucis ne me dérange pas puisqu'elle est payée pour cela et elle comprend bien la difficulté de la situation, le problème n'est pas là. Juste qu'elle pense que le monde est basé sur des théories. Un peu comme la montre à mon poignet justement. Si elle n'est plus à l'heure on tourne la roulette et la vie, le temps reprennent leur cours. Mais non. On a beau vouloir Aaron et moi, de tout notre être, que les choses s'arrangent, il n'empêche que rien n'évolue. Parce qu'on ne parvient pas à se pardonner. Ou plutôt il ne parvient pas à me pardonner et moi je ne parviens pas à me faire pardonner. Aaron, la seule solution c'est j'ai honte de le dire. Ce n'est pourtant rien d'atroce mais je n'ai pas le droit de lui dire, de lui demander pareille chose. Tu dois me pardonner conclus-je en un souffle, le regard au sol.
fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Love me do ♥ Aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love me do ♥ Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» The third temptation [Aaron]
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Aaron Ekblad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Holden District. :: Housings of Holden.-