Partagez | .
 

 To declare without desire ♦ Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: To declare without desire ♦ Danny   01.07.14 19:00

Danny Zhang Mila Roseburry
To declare without desire
Participants ✦ Danny & Mila
Statut ✦ privé
Lieu ✦ manège
Date ✦ 1er juillet 2014
Moment ✦ Vers 10 heures
Météo ✦ Brumeux (9°C)
Prévention -18 ✦ Pas besoin.
PNJ ✦ Non merci :cute:


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: To declare without desire ♦ Danny   01.07.14 19:01

Put your hands, put your hands inside my face and see that it's just you. But it's bad and it's mad and it's making me sad, because I can't be with you.  [The Cranberries] ♪♫ - Danny & Mila
To declare without desire

Il fait froid. Le vent souffle, il y a du brouillard et il fait froid. Le genre de froid qui fait mal aux os, qui brûle la peau et contre lequel on ne peut rien. Le genre de froid qui pousse à rester enfermé chez soit sous une couverture, un chocolat chaud en main et la télévision diffusant un programme quelconque qui nous désintéressera de la météo effrayante. Pourtant j'ai quitté ma villa ce matin. Pire, j'ai dû embarquer mon frère dans une aventure contre cette météo capricieuse. Mais ce n'est pas comme si j'avais le choix, aucun bus ne mène jusqu'au ranch des Cleworth et je serais bien incapable de conduire une voiture. Mais le trajet s'est bien passé et puisque le vent risque d'être plus fort dans l'après midi j'ai décidé d'éviter à Adriel un second trajet en logeant au ranch. Je préviendrais Aaron dans la soirée et il risque de se plaindre. En résumé, tout serait beaucoup plus simple si j'avais abandonné l'idée de venir jusqu'au ranch à la vue de cette météo incertaine. Sauf que ce n'était même pas envisageable. De un parce que je suis incapable de rester enfermée chez moi toute une journée, je n'en peux plus d'être cloîtrée entre quatre murs depuis mon séjour à l’hôpital et ma convalescence dans ma chambre. De deux parce que j'ai besoin de voir Frodon puisque cela fait deux jours que je ne suis plus passée au manège à cause de rendez-vous médicaux. Et de trois parce que Danny et moi avons fixé un entrainement depuis près d'un mois déjà et que je n'ai pas eu envie de l'annuler. Je ne pense pas qu'il viendra suite à notre dernier cours mais moi je tiens à être là. Au cas où il viendrait ou ne serais-ce que pour faire mine quelques minutes qu'on est parfaitement capable de tirer un trait sur ce qui s'est passé la dernière fois. Faire mine que nos leçons redeviendront aussi naturelles qu'auparavant. J'ai besoin d'y croire car elles m'apportaient mes rares bons moments d'existence depuis l'accident et que je crains d'en être privée pour une raison...Stupide serais-je tentée de dire. Sauf qu'elle ne l'est pas véritablement. A vrai dire ce serait plus simple si elle l'était. Si nous nous étions embrassés par manque d'amour,  à cause d'un simple besoin physique. Un soudain besoin sans fondement, sans antécédents et sans avenir. Mais je crains qu'il y ait un rien plus que cela derrière nos baisers. De mon coté du moins. Un rien plus qui m'empêche d'envisager une amitié paisible avec mon apprenti.

Ni Léonora ni Bonnie n'étaient éveillées lorsque je suis arrivée, j'ai donc dû m'occuper des préparatifs habituels. Ce fut plus un plaisir qu'un devoir à vrai dire. En temps normal on me refuse les taches basiques soit disant pour me ménager mais c'est que je suis fort lente à cause de mon fauteuil. Mais ce matin, puisque j'étais seule j'ai pu y aller à mon aise. C'est d'ailleurs toujours ce que je suis occupée à faire plus d'une heure et demi après mon arrivée. Box après box je nettoie le foin, remplis les baignoires d'eau, laisse traîner une ou deux caresses par-ci par là...J'ai fait de mon mieux coincée comme je suis dans mon siège, j'ose espérer que les deux sœurs ne m'en voudront pas. Si je me suis attardée auprès de Frodon, ce n'est pourtant pas sa stalle que j'ai le plus eu envie de nettoyer mais bien celle de Bambi, un poulain Fjord qui me fait tout simplement fondre avec ses grands yeux sombres contrastant avec sa robe beige fort claire. Il faut dire que les jeunes chevaux me font toujours craquer et puisqu'il est la seule naissance de ce printemps, je suis particulièrement attachée à lui. S'il m'a longtemps crainte, il finit petit à petit par s'habituer à moi mais j'ai réalisé que mon fauteuil le perturbait. C'est étrange comme comportement mais il est un peu comme un enfant, beaucoup ont du mal à s'y faire. Je l'ai donc abandonné dans l'allée et je me suis trainée jusqu'à son box. En temps normal j'aurais refusé catégoriquement d'agir de la sorte mais pour être proche de Bambi j'ai quelque peu oublié mes questions de dignité et autres choses qui ne semblent importer qu'en présence d'êtres humains. Les choses sont bien plus simples avec les chevaux, surtout à cet instant. La tête de Bambi posée sur mes genoux, je le caresse tandis que nous partageons une pomme et la vie va!
fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 232
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: To declare without desire ♦ Danny   05.07.14 13:58

Just stop now, don’t turn away girl. Haven’t you been looking for me all the time ? ithout these awkward excuses, just tell me please. Show me everything, tell me now, let’s go. Hey. I can’t take it anymore, I’m riding on love. I know you’re shy, but now’s the time to come to me. Got7 “Bad Behavior”.  ♪♫ -Mila && Danny
To declare without desire

« Fous-moi la paix ! » Il pousse son paternel sans aucune once de regret avant d’attraper la rambarde pour s’aider à gravir les marches du grand escalier. Mais visiblement, Yuan ne l’entend pas de cette oreille, il le rattrape et l’envoie plus loin dans un mur. Chancelant, Dan se cogne le front contre une étagère. Sa taille est une véritable plaie parfois. « Putain, tu fais vraiment chier. » Il touche sa peau doucement du bout des doigts, mais assez pour y voir du sang. Il grogne un coup en le regardant. « Tu oses rentrer sous mon toit complètement ivre et en plus avec une barbie pétasse et tu me dis à moi que je fais vraiment chier ? Bon sang, j’ai fait quoi pour mériter un gamin comme toi ! » Le ton du Père monte alors que Dan éclate de rire tout en le regardant. Il sent toute la colère qu’il accumule depuis des années monter en lui et pour tout avouer, il n’a envie que d’une chose. Frapper. Frapper cet homme jusqu’à n’en plus pouvoir. Même s’il s’en brisera les phalanges. Il lève son poing, prêt à le faire, mais il arrête son élan en se cassant presque la gueule quand il voit sa belle-mère s’interposer entre eux. Il est incapable de toucher une femme de cette façon et quand il voit son regard effrayé, il se recule rapidement. « Il est QUATRE heures du matin, vous allez réveiller tout le voisinage à vous engueuler comme ça ! Danny va dans ta chambre ! Immédiatement, va dans ta chambre, j’vais venir soigner ta plaie ! » Il soupire un moment avant de finalement se décider à prendre le chemin de la chambre pour aller se vautrer dans son lit. Il est d’une humeur de chien, les mots de tête empirent, il se sent seul au possible, vide, sans énergie. Il sait que les amphétamines n’y sont pour rien. Pour le moment, il arrive se raisonner et n’en prendre que tous les deux à trois jours. Mais ça devient de plus en plus dur. Il choppe de l’aspirine qu’il avale avec une bouteille traînant dans son sac de sport. Il retire sa veste et son t-shirt, les lançant n’importe où dans la pièce qui est déjà un bordel atomique à elle seule. Il retire sa ceinture et reste comme ça avant de s’allonger de nouveau sur son matelas en grommelant tout son soûl. Il soupire quand il sent une compresse fraîche venir se poser sur sa plaie douloureuse, il se doute bien de qui s’est. « Pourquoi tu te mets dans de tels états Danny… tu es trop jeune pour t’autodétruire… » Il ne dit rien, il se contente de s’endormir sous les bons soins de sa belle-mère. C’est agréable, mais douloureux. Il aurait donné tout pour que sa mère le fasse à sa place.

Le réveil sonne, il attrape son téléphone et l’éteint avant de regarder l’heure d’un œil, il se sent vaseux, il a de nouveau mal à la tête, le soleil l’éblouie pourtant, il est loin d’être fort mais assez lumineux tout de même, il grogne avant de se tourner en se demandant pourquoi il a foutu son réveil en route. Il soupire et pose sa couette sur son visage pour se plonger dans l’obscurité, mais il sent Titi qui arrive comme un boulet de canon sur son lit. « Debout. » « La ferme la sauterelle. » « Bonjour, je t’aime aussi. » Il lâche un micro rire avant de gémir tout en baillant. « Fous-moi la paix, j’ai sommeil. » il garde ses yeux clos même si elle lui tire la couette. « T’as un rendez-vous ce matin, avec ta prof d’équitation ! Tu m’as envoyé un sms hier pour que je te dise ! » Il sursaute d’un coup avant de se redresser, puis de retomber le cul assis sur le lit. Il a totalement zappé la leçon d’aujourd’hui avec sa cuite d’hier. « Merde… » Il se masse le front doucement. « Merci… » « J’t’ai déjà préparé ton sac. » Elle sourit en lui montrant avant de filer dans sa propre chambre. Il regarde la fenêtre avant de prendre deux aspirines et de les avaler avec de l’eau. Il grimace, il trouve le goût répugnant. Il soupire avant de se redresser. Mila… Il a pensé annuler la séance de ce matin à vrai dire. Depuis leur baiser, elle le hante, mais elle l’a tellement refroidi à la fin qu’il n’a plus vraiment envie d’aller la voir. Il le sent, il va souffrir avec elle, il n’est pas aveugle. Il se traîne jusqu’à la douche et y reste durant vingt bonnes minutes le temps de pouvoir pleinement se réveiller. Il retourne à sa chambre pour s’habiller de façon assez sexy. Pour couvrir son alibi, pour séduire Mila aussi sûrement. Il enfilera un vieux jogging par-dessus son pantalon et puis sa veste protégera son haut. « Danny, mange un peu, déjà hier t’as rien avalé ! » Il se tourne vers sa belle-mère avec son sac de sport en main. « J’ai pas faim. » Il continue son chemin sans se retourner. Il a perdu deux kilos depuis qu’il prend les amphétamines, puisqu’elles lui coupent l’appétit et développent ses capacités physiques. Il entre dans sa voiture en soupirant, attrapant une boite contenant les précieuses. Il hésite, mais il la reposer finalement. Il peut tenir encore un peu.

Il arrive finalement au ranch qui se trouve être d’un calme olympien. Il n’aime pas spécialement ça. Il arrive rapidement devant Frodon qui sort la tête de son box. Un sourire arrive enfin sur le visage du jeune asiatique. Il pose son front contre celui de l’étalon, le caressant doucement dans une tendresse infinie qu’on lui connait peur. « T'as l'air en forme. Plus que moi en tout cas. » Il sourit avant de lui donner un sucre. Regardant autour de lui, il se rend compte que tout est déjà nettoyé et fait. Il voit alors Mila avec Bambi, le poulain ayant posé sa tête sur les genoux de la belle blonde. Il les prend en photo. Pour lui ? Pour elle ? Il ne sait pas trop, mais il les trouve trop craquant à ce moment-là pour rater l’occasion. Il range son téléphone avant de se décider à interférer dans leur moment câlin. Le poulain se redresse alors au départ effrayé par le grand brun avant de se laisser caresser sans aucune réticence. « Salut vous deux… » Il regarde alors Mila avant de se mettre accroupi, histoire d’être à la hauteur de tout le monde car avec son maitre quatre-vingt-sept, il passe un peu pour un géant à côté. Posant son sac à ses pieds, il se trouve hésitant avec elle. « Tu vas bien ? » C’est une question bateau, certes. « C’est toi qui a tout nettoyé ? » Il lui sourit. Il sait qu’elle a envie de faire beaucoup de choses malgré son handicap, il la comprend. Il se masse les yeux avant de passer sa main dans ses cheveux savamment coiffé en l’air, touchant son pansement tout frais pour cacher sa plaie de la nuit. Il ne sait pas comment lui parler à vrai dire, mais il pose sa main sur le genou de Mila pour l’y caresser machinalement.
fiche par blackheart. - image par crédit.


    everybody wake up
    WILL YOU CATCH ME IF I JUMP IN FRONT OF YOU ?
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: To declare without desire ♦ Danny   08.07.14 9:21

Put your hands, put your hands inside my face and see that it's just you. But it's bad and it's mad and it's making me sad, because I can't be with you.  [The Cranberries] ♪♫ - Danny & Mila
To declare without desire

Lorsque je me suis installée dans le box de Bambi cela faisait une heure et demi que j'étais arrivée au ranch. J'étais bien en avance pour la leçon de Danny mais venir ici reste la meilleure excuse que j'ai pu trouver pour quitter la villa. Le mardi Aaron ne travaille pas la matinée et l’ambiance est donc intenable. On reste plus ou moins dans la même pièce pour ne pas laisser penser que l'on se fuit alors que c'est ce que l'on meurt d'envie de faire. On parle de tout et de rien parce qu'il nous faut bien faire comme si nous étions un couple comme les autres. Mais pire que tout, on ne se regarde pas. Il est complexe de s'imaginer vivre avec quelqu’un dont on ne croise pas le regard mais c'est ce que nous vivons Aaron et moi et c'est un enfer. Si moi je ne le regarde pas c'est que je ne m'assume toujours pas. Je sais que dans mes yeux il ne pourra lire que ma trahison et mes erreurs et puis je sais que si je ne le regarde pas il sera tenté de ne pas me regarder non plus et je préfère cela. Si je semble vivre plutôt bien avec mon fauteuil roulant, en réalité je lui voue une haine inconsidérée qui me pousserait à de belles conneries si je ne me ressaisissais  pas grâce à quelques bons moments volés. Quant à mon époux j'aurais du mal à définir les raisons qui le pousse à ne pas poser ses yeux noisettes sur moi. Peut-être qu'il ne veut pas risquer de ne voir en moi que la souffrance que j'ai pu lui imposer mais peut-être y a-t-il d'autres raisons. Quoi qu'il en soit dès que je suis parvenue à contacter Adriel je l'ai supplié de venir me chercher malgré l'heure matinale. Il a finit par accepter parce qu'il ne sait rien refuser à sa petite sœur même si depuis l'accident les choses vont moins bien entre nous. Si cela faisait une heure et demi que j'étais occupée à récurer les stalles des étalons, des juments et des poulains du ranch, à partir du moment où je me suis concentrée sur Bambi j'ai perdu toute notion de temps et serais donc incapable de définir si cela faisait dix minutes ou trois quarts d'heure que j'étais en train de caresser le poulain lorsque les portes des écuries se sont ouvertes. Trop préoccupée par le futur étalon blotti contre moi je n'avais pas entendu de voiture se garer dans l'allée. Ce qui me poussait à me demander s'il ne s'agirait pas d'une des sœurs Cleworth plutôt que de quelqu'un venant de l'extérieur sous entendu Danny. Préférant ne pas prévenir de ma présence je poursuivais ma séance de massages sur Bambi lorsqu'une voix que j'identifiais de suite comme celle de mon apprenti vint résonner dans le couloir. Il s'adressait à Frodon ce qui confirma ma première expertise. Je rechignais encore à lui faire prendre conscience de ma présence. Pas qu je m'amuse à espionner son comportement quand il se croit seul, juste que je crains la confrontation. J'ai horreur de devoir employer ce mot là. Confrontation était réservé à Aaron jusqu'à présent et avec Danny il s'agissait plutôt de rencontres agréables. Seulement j'ai réagis de façon détestable la dernière fois que nous nous sommes vu. Pas en le repoussant mais en l'embrassant plutôt et aujourd'hui je dois réparer cette...erreur en lui expliquant clairement que rien ne se passera jamais entre nous. Et d'un autre coté je crains d'avoir l'air idiote. De lui annoncer cela avant de me retrouver face à un regard ahuri de sa part tandis qu'il m'explique qu'il ne voulait rien de plus qu'un baiser. Dès lors je me serais trahie, imaginant que s'il m'embrassait c'est qu'il cherchait plus que de l'amitié uniquement parce que c'est ce qui se jouait en moi. Dans tous les cas je ne tiens pas du tout à avoir cette conversation avec lui et je commençais à considérer qu'elle n'était pas vraiment indispensable lorsque Danny passa sa tête dans le box.

Bambi étant quelque peu nerveux face à ce nouvel arrivant Danny s'accroupi histoire d'être moins impressionnant tandis que je renforçais mes caresses dans le but de le détendre. Tandis que le poulain reprenait sa place sur mes genoux je répondis au salut de Dan' par un: "Hey" chaleureux bien que quelque peu timide. Danny enchaîne deux questions auxquelles je ne réponds pas immédiatement, concentrée sur sa tenue et puis sur son visage où des cernes viennent abîmer ses jolis traits. Réalisant que je le regarde avec un peu trop d'insistance je me mord la lèvre inférieur tout en reportant vivement mon attention sur Bambi qui semble presque s'être endormi. "Toi pas d'après ce que tu as dis à Frodon...Mais moi ça va oui!" fis-je avec un enthousiasme contrastant totalement avec le reste de mon comportement. Je le regrette. C'est une réponse toute faite que je fournis à tout va parce que je ne me vois pas répondre autre chose que cela et en général un sourire, un coup d’œil pétillant et mon ton enjoué suffit à convaincre mon interlocuteur de la véracité de mes dires. Mais c'est un peu différent avec Danny. D'un autre coté il sait fort bien que ça ne va pas vraiment, non il me pose d'ailleurs peu cette question. C'est juste une preuve de plus que les choses changent entre nous. Il en vient à agir avec moi comme avec la vague connaissance que je suis alors qu'il était beaucoup plus naturel auparavant et moi je lui sors des réponses hypocrites que je donnerais à n'importe qui alors qu'il est bien plus que cela. "Ça m'a prit un temps fou pour un résultat plus qu'imparfait mais oui, c'est moi..." chuchotais-je en haussant les épaules avant de me tourner vers lui et de lui rendre son sourire. Un sourire que je veux sincère parce que je ne me plains pas et je veux qu'il le sache, je constate simplement que quelqu'un devra repasser derrière moi et que c'est un peu ennuyeux. C'est le genre de choses qui me font prendre conscience que je suis terriblement inutile. Encore une fois nul ne voudra l'admettre devant moi mais c'est une évidence. La preuve à l'instant: même quand je tente de faire quelque chose il faut que mon travail soit achevé par un autre parce qu'il y aura toujours des choses que je ne parviendrais pas à faire. Je suis un poids mort pour Aaron, Adriel et l'ensemble de mon entourage. Je ne sers plus qu'à rapporter de l'argent à mon psy' et aux médecins en charge de ma rééducation. Et plus que d'être inutile, je parviens encore à faire souffrir des gens. Ceux que j'aime qui plus est. Ceux qui s'occupe de moi. Ceux qui sont les seuls à me faire tenir bon, à me rendre heureuse et moi en échange je les enfonce, les blesse. Danny pose une main sur mon genoux, me caresse doucement et je pose ma main sur la sienne. Je tourne mon visage vers le sien et cherche son regard. Le mien brille, pas de joie mais de larmes mais je ne les verserais pas, je serre les dents, pince les lèvres et cherche désespérément le regard de Dan'.
fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: To declare without desire ♦ Danny   

Revenir en haut Aller en bas
 

To declare without desire ♦ Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danny's Movies
» Premier Rendez-vous [PV Danny Sneals]
» Danny viens parler à sa soeur... (Summer)
» Danny viens à la galerie (Jana )
» Bite me, it's a naughty desire ▬ Melody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Beyond the plains. :: Cleworth Ranch.-