Partagez | .
 

 (✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 20
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: (✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)   09.07.14 16:09

Thomas R. Hamilton Alice Hamilton
And we're stupid and contagious.
Participants ✦ Thomas R. Hamilton et Alice Hamilton. :**: 
Statut ✦ privé.
Lieu ✦ dans le bureau de papa Hamilton. :fish: 
Date ✦ le 09 juillet 2014. :crazy: 
Moment ✦ en fin d'après-midi.
Météo ✦ nuageux avec de rares éclaircies. :gangnam: 
Prévention -18 ✦ on va pas faire dans l'inceste quand même. :perv1: 
PNJ ✦ non merci. :coeur: 


I see this life like a swinging vine.
Les sourires en plastique sont souvent des coups d'hashtag. sometimes i feel like throwing my hands up in the air, cause i know i can count on you. sometimes i feel like saying; lord, i just don't care.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 20
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: (✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)   09.07.14 16:51

« Alice, oublie pas la réunion cet après-midi. Y’aura Thomas, alors essayez de bien vous comporter. » Tu étais encore dans ton canapé à glander devant la télé quand tu reçois le message de ton père. Il est 12h et tu dois te préparer pour aller à cette réunion à 14 heures. Tu n’as pas envie d’y aller. Tu n’as pas envie de voir ton père, et ton frère encore moins. Mais il faut que tu y ailles. Tu t’es promis de ne plus décevoir ton père à l’avenir et surtout, tu voudrais remonter dans son estime en reprenant son entreprise. Tu as fais ce qu’il fallait pour ça, tu as fais des études et désormais, tu te comportes comme le petit toutou à ton père. Tu vas lui chercher son café lorsqu’il travaille, tu lui fais les photocopies dont il a besoin mais tu dois passer par là pour regagner sa confiance et parvenir à tes fins. Tu décides enfin de te lever et de te préparer. Tu manges en plus un petit bout et tu files au bureau de ton père. Tu préfères arriver en avance et prendre le temps de discuter avec ton père. De toute façon, Thomas arrivera en retard, tu le sais très bien. Il prétend être le mieux placé pour reprendre l’entreprise de ton père mais vu les déboires de sa vie sentimentale, tu doutes qu’il en soit capable. Bref, tu ne souhaites pas t’attarder sur ce sujet, pas aujourd’hui. Aujourd’hui, tu veux rester concentrée pour la réunion. Tu ne sais pas de quoi ton père veut parler, mais s’il vous a convié tous les deux, ton frère et toi, c’est sûrement pour discuter à propos de votre avenir. Bizarrement, tu stresses. Tu ne veux pas avoir fourni tant d’efforts pour qu’au final, ton père choisisse Thomas à ta place. Enfin, ton père ne partira pas de si tôt à la retraire, et puis il ne léguera pas son entreprise au bout de si peu de temps, Thomas et toi, vous devez encore faire vos preuves. Vers 13h45, tu entres dans le bureau et tu salues ton père en lui souriant. Il te rend ton sourire, mais tu sais qu’il est faux. Vous n’êtes pas habitués à ce genre de choses. Un jour peut-être, vous vous prendrez dans le bras à chaque fois que vous vous verrez, mais tu en doutes. De toute manière, tu n’as jamais été proche de ta famille. Que ce soit ton père, ta mère, ton frère ou ta sœur. Du moins entre eux, ils sont sûrement plus proches, mais toi, ils t’ont toujours rejetée. Tant pis, après tout tu as bien vécu 26 ans sans leur aide, tu peux finir ta vie sans eux. Bon certes, tu as besoin de l’entreprise de ton père et tu la veux, mais à part ça, tu n’as pas besoin de Thomas ou d’Holly.

Il est 17 heures, et vous venez seulement de finir cette fameuse réunion. Vous avez finalement plus parlés des nouveautés qu’allaient apporter ton père dans l’entreprise que de vous. D’un côté, tu t’en doutais mais tu es déjà contente que ton père t’ai appelé aussi pour participé à la réunion. Pour une fois, il ne t’as pas mise à l’écart et pour une fois, tu as l’impression de faire partie de la famille. Quelques minutes après, ton père part du bureau et tu te retrouves face à Thomas, seule. Tu ne sais plus quoi faire. Tu as l’impression de te trouver face à un étranger. Tu ne sais même pas quoi lui dire. Lui demander comment ça va... Non, ça ne servirait à rien. Tu le fixes quelques secondes, gênée et tu décides de te lever pour rassembler tes affaires, sans dire un mot.


I see this life like a swinging vine.
Les sourires en plastique sont souvent des coups d'hashtag. sometimes i feel like throwing my hands up in the air, cause i know i can count on you. sometimes i feel like saying; lord, i just don't care.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 24
▪ Discussions : 659
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: (✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)   11.07.14 19:39

"You want to inhabit my shoes! But what you don't realize, is i am the prodigal son,and our father is never wrong.I am the light of his life. You must resign yourself ! for you will end your life in my shadow.". ♪♫ - Alice Hamilton & Thomas Hamilton.
 
AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS.


   
Si tout semblait enfin retrouver un certain ordre dans ma vie sentimentale (du moins presque) ,  tout semblait en revanche se déstructurer dans ma vie professionnelle. Ma junkie de soeur avait décidé de se tailler la part du roi dans l'empire qu'avait bâti notre père durant ces longues années, et elle tentait tant bien que mal de m'évincer et me reléguer au second plan. Pour l'instant rien n'avait bougé...Et quelques mois auparavant je n'aurais jamais pensé que ça pourrait changer. Pourquoi trembler devant Alice ? Jamais mon père n'avait daigné lui porter un seul regard... Du moins jusqu'à ce qu'il n'accepte plus mes excès. J'avais perdu la place du fils prodigue. Cette place qui me permettait de faire ce que je voulais sans jamais avoir besoin d'assumer aucunes conséquences de mes actes. Malheureusement, en laissant cette place vacante, Alice avait eu tout le temps de tâter le terrain afin d'essayer de se l'attribuer. La tâche était rude. Elle aurait encore énormément de chemin à faire si elle voulait me remplacer... Pourtant je savais que si je ne me réveillais pas maintenant, je risquerai d'ouvrir les yeux trop tard et de découvrir Alice assise sur le 'trône' que je convoite depuis toutes ses années. Et ça, c'est inenvisageable. Je suis le fils prodigue ! Ca a toujours été comme ça !Je suis celui qui mérite d'hériter de l'entreprise de notre père, parce que depuis toujours ça a été prévu comme ça.

Le vent commençait à tourner. Un peu trop vite à mon goût. Nous pouvions le sentir en remarquant qu'à présent Alice était elle aussi conviée aux réunions concernant les nouveautés et les ajustements que nous comptions apporter à l'entreprise. Ça m'énervait d'avance... Mais ce qui m'agaçait c'était qu'elle faisait tout pour être irréprochable. En arrivant -j'en suis certain- en avance alors que moi j'étais arrivée avec mon quart d'heure de retard habituel...Sale petite hypocrite.
Lorsque la séance fut levée, notre père s'éclipsa me laissant en tête à tête avec ma petite soeur. Les secondes défilèrent lentement avant que je ne rompe ce lourd silence d'une voix remplie d'amertume. « Tu comptes jouer combien de temps le numéro de la fille parfaite ? T'es consciente que c'est inutile. Jamais tu ne me doubleras ! » Méprisant et rude, je ne pouvais m'empêcher de rabaisser ma soeur, car au fond de moi j'avais horriblement peur que ce 'numéro' prendrait parfaitement. Depuis que j'avais rompu avec Elsa... Depuis que notre père avait apprit pour Anastasia et le bébé, tout avait changé. Holly ne me parlait plus. Ou plus comme avant. Notre père me méprisait, m'accusant d'être un éternel adolescent irresponsable et j'avais la drole de sensation d'avoir pris la place d'Alice...Du moins de comprendre ce qu'elle avait ressenti durant toutes ces années. Un sentiment d'injustice et de solitude...
Heureusement, j'avais Anastasia... Et je savais qu'avec Holly ça finirait par redevenir comme avant. Du moins je l'espérais réellement. En revanche, avec notre père c'était une autre affaire...Il aurait fallut qu'il rencontre Nastia, qu'il se rende compte à quel point elle est bien et pourquoi j'ai si facilement cédé à la tentation...Peut -être qu'il me comprendrait et me pardonnerait...M'enfin il fallait déjà que Nastia accepte de le rencontrer de LES rencontrer..





   
fiche par blackheart. - image par crédit.


Revenir en haut Aller en bas




   
And my heart beats
Take off all of your skin, I'm brave when you are free.Shake off all of your sins and give them to me. Close up, let me back in, I wanna be yours, wanna be your hero - blackheart & tumblr & Empire.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 20
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: (✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)   12.07.14 9:04

Il est vrai que pour l’instant, Thomas n’avait pas encore trop de soucis à se faire. Quoique... Tu montrais sans cesse à ton père que tu étais maintenant une personne digne de confiance et que ton ancienne vie de junkie, c’est bel et bien du passé. Tu étais passé à autre chose et aujourd’hui, tu étais concentrée sur une seule chose : ton avenir au sein de l’entreprise de ton père. Si immédiatement, tu ne pourrais pas y être à la tête, tu savais que tôt ou tard, il finirait par t’offrir un poste important, qui te permettrait d’apprendre toutes les ficelles du métier. Et tu réussiras, tu n’as pas le choix. Maintenant que tu t’es proposée pour succéder à ton père et prendre la place du fils prodigue, il serait inconcevable que tu déçoives ton père. C’est pour ça que dès qu’il te demande d’être présente, tu es là et tu ne te gênes pas pour apporter de nouvelles idées. Après tout, à part un « non » de ton père, il ne pourrait pas te blâmer de vouloir l’aider. De plus, à chaque idée que tu proposes, il semble que ton père les trouvent plutôt bonnes. Tu étais sur le bon chemin pour prendre la place à ton frère. En plus du prestige que t’offrirait une telle place dans l’entreprise de ton père, tu voulais par-dessus tout voler la gloire à ton frère et lui faire comprendre qu’il était loin d’être le fils prodigue. Lui faire regretter toutes ces années où il t’a mise à l’écart, où ils t’ont tous traité comme une moins que rien, comme une merde. Tu leur en veux encore, tu es bien loin du pardon. Seulement, tu préfères oublier un moment cette période de ta vie pour avancer. Sinon, tous ces souvenirs t’empêchent de construire ton avenir comme tu le dois le construire.

Te retrouver dans la même pièce que ton frère, seule... Autant dire que l’un comme l’autre, vous êtes mal à l’aise. Pendant de longues minutes, vous ne savez pas quoi dire. Et d’ailleurs, toi, tu ne lui décroche pas un mot. Tu rassembles tes affaires et s’il ne te parle pas alors tu ne lui parleras pas. Bien sûr, tu sais très bien qu’il va faire le premier pas. Non pas pour être gentil, mais pour t’enfoncer un peu plus. « Tu comptes jouer combien de temps le numéro de la fille parfaite ? T'es consciente que c'est inutile. Jamais tu ne me doubleras ! » Tu en étais sûre. À cette remarque, tu te permis de rigoler, n’hésitant pas à en rajouter. Mais au fond, ça te blesse, toujours un peu plus. Il ne se rend pas compte à quel point ses remarques peuvent te toucher, parce que tu ne laisses rien paraître. Tu restes froide comme du marbre parce que pour toi, la pire chose serait de pleurer devant lui. Lui montrer que tu es vulnérable. Tu prends une grande inspiration ainsi que tout ton courage pour lui faire face et l’affronter. Il ne te fait pas peur, loin de là, mais tu as peur de montrer un jour cette peine. Avec un sourire hypocrite au bout des lèvres, tu te rassois en face de lui. « T’as pas encore compris que c’est pas un numéro Monsieur je sais tout j'ai tout vu ? » Dis-tu sur un ton parfaitement calme. Tu devais vraiment lutter au fond de toi pour ne pas exploser de rage. « Peut-être, peut-être pas. Mais en attendant, regarde qui assiste aux réunions désormais. » Conclus-tu, toujours ce sourire arrogant accroché à tes lèvres.


I see this life like a swinging vine.
Les sourires en plastique sont souvent des coups d'hashtag. sometimes i feel like throwing my hands up in the air, cause i know i can count on you. sometimes i feel like saying; lord, i just don't care.
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(✯) AND WE'RE STUPID AND CONTAGIOUS (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Velma Peters | I feel stupid and contagious
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Hillings District.-