Partagez | .
 

 Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 21
▪ Discussions : 8
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 8:50

Aileen Ramsey
Feat Bonnie Wright.
Nom ✦ Ramsey. Prénom ✦ Aileen. Surnom(s) ✦ Leen. Date et lieu de naissance ✦ 13 décembre 1991 en Ecosse. Âge ✦ 23 ans. Nationalité ✦ écossaise. Activité ✦ serveuse au Gold & étudiante en journalisme.  Classe sociale ✦ pauvre. Orientation sexuelle ✦ hétérosexuelle. Statut civil ✦ célibataire. Date d'arrivée à Fairbanks ✦ il y a 2 semaines.  Lieu d'habitation ✦ en colocation avec Liv. Crédits ✦ we♥️it.
La vie à Fairbanks ✦
Quand es-tu arrivé à Fairbanks, comment, pourquoi et es-tu heureux d'y vivre ? ✦ Je viens d'arriver à vrai dire. Il y a un mois je quittais la clinique de St Patrick en Ecosse et il était hors de question que je retourne dans le manoir familial. Pas pour que l'on me juge en premier lieu et puis cet endroit m'aurait bien trop fait souffrir car j'aurais revu les bons moments que j'y ai passé avec Alan. J'ai donc décidé de tout plaquer et venir à Fairbank rejoindre ma cousine m'a paru être un bon moyen de recommencer ma vie à zéro sans pour autant être totalement perdue. As-tu déjà quitté Fairbanks et pourquoi être revenu ? ✦ Je suis arrivée il y a deux semaines j'aurais donc eu beaucoup de mal à quitter la ville...Si votre question concerne les voyages et bien j'ai toujours adoré cela et quitter la ville pour visiter quelques contrées lointaines me semble un projet fort alléchant seulement, pour le moment je suis plutôt fauchée donc les voyages sont malheureusement reportés à plus tard. Que penses-tu des habitants de Fairbanks et du style de vie d'ici ? ✦ Je n'y ai pas encore prêté attention. Depuis mon installation je suis trop occupée à retrouver un rythme de vie correct. Cependant les gens me semblent assez chaleureux de ce que j'en ai vu. J'espère juste qu'ils ne sont pas curieux, une question trop indiscrète sur mon passé et ils risqueraient de recevoir mon poings dans les cotes sans l'avoir vu arriver...Prêtes-tu attention au site de Freezy Nightmare et qu'en penses-tu ? ✦ Freezy Nightmare? Je n'ai pas encore eu l'occasion d'en entendre parler...Je poserais des questions à ma cousine si ce site est aussi important qu'il n'y parait. As-tu déjà envoyé une rumeur à Freezy ou fait colporter une rumeur qui s'est retrouvée sur le site ? ✦ Vu que je n'y connais rien je n'ai pas encore eu ce plaisir mais cela risque d'arriver...Pas que j'apprécie de dévoiler la vie de mon entourage, juste que j'ai la fâcheuse tendance de me venger et souvent de façon démesurée, je pourrais donc être tentée de colporter une rumeur sans valeur au sujet du facteur qui aura laissé mon journal sous la pluie ou au chauffard qui m'aura coupé la route...
Tes aspirations dans la vie ✦
Quelles sont les 10 choses que tu aimerais accomplir ou obtenir avant de mourir ? ✦  Me débarrasser de ma maladie. C'est un enfer. En quittant la clinique pour la deuxième fois je pensais m'être débarrassée de mon anorexie mais rien n'y fait, il y a Alan qui me hante et la nourriture qui me dégoûte. Les deux sont liés et tant que je ne me débarrasse pas de l'un, je ne me débarrasserais pas de l'autre ce qui m'amène à: Oublier Alan. Je n'en ai pas envie. Il a été l'homme de ma vie, le seul, l'unique. Le premier, peut-être le dernier que j'aimerais autant. L'oublier ce serait renier une part importante de ma vie, de mon bonheur. Cependant c'est une étape indispensable à mon rétablissement.Trouver l'amour. Cela m'aidera certainement à réaliser mes deux premiers projets. Ceci n'en est pas véritablement un, c'est juste un espoir. Je ne crois pas ressentir un jour à nouveau ce que j'ai pu ressentir pour Alan je ne chercherais donc pas l'homme de ma vie, juste celui qui fera en sorte que je ne termine pas ma vie seule. Percer dans le milieu de la photographie. C'est une passion depuis que je suis enfant, transmise par mon grand-père à mon humble avis. Je passe des heures en quête du cliché parfait et j'espère un jour être récompensée pour mon travail en étant publiée. Intégrer un groupe de rock. Je joue de la batterie depuis mes seize ans. On imagine plus un mec derrière cet instrument ce qui fait que je n'ai encore jamais eu l'occasion d'intégrer un groupe, j'ose espérer que les musiciens sont plus ouverts et moins misogynes à Fairbank! Finir mes études de journalisme.  Il ne me reste plus qu'une année et si j'ai hâte de tenir mon diplôme en main et de travailler enfin dans le milieu qui me plait, il n'empêche que les études en elles mêmes sont un véritables calvaires! J'ai doublé une année à cause de ma cure mais je pense que je l’aurais ratée même en étant scolarisée normalement. Etudier n'a jamais été mon fort il faut dire... Tisser des liens avec ma cousine. Si j'ai perdu toute ma famille (et c'est les choix que j'ai fait en quittant l'Ecosse), je retrouve ici une part dont je ne connais rien et avec laquelle je compte bien rattraper le temps perdu! M'intégrer dans cette ville. Je veux tout recommencer. Oublier ma famille, mon chéri, ma maladie. Je m'offre un nouveau départ ici, à Fairbank et j'espère que les choses se passeront mieux qu'en Ecosse. Devenir une journaliste de renom. Ce métier m'a toujours enchantée cependant, s'il s'agit de rédiger de minables articles dans des journaux de villages je ne vois pas l'intérêt. Je veux travailler pour le Wall Street Journal, le New York Times ou le Washington Post! Voyager. Voir des paysages à couper le souffle...et les photographier! M'épanouir dans mon job de serveuse. C'est un milieu que je ne connais que peu. Aussi bien en tant qu'employée que cliente, les bars et moi on ne s'est jamais bien entendus. Mais puisque c'est le seul emploi bien payé que j'ai pu trouver dès mon installation ici, j'ai sauté sur l'occasion.Quelle est ta plus grande fierté ? ✦ Mon tempérament fougueux et mon caractère. Je ne lâche jamais l'affaire et suis plutôt courageuse, intrépide. J'aime cette part de ma personnalité même si elle a tendance à me rendre irréfléchie. Quel est ton plus grand regret ? ✦ Ne pas avoir pu profiter un peu plus encore d'Alan. Je me voyais déjà fonder une famille avec lui et vivre soixante ans à ses cotés. Aujourd'hui tous mes projets sont tombés à l'eau et je ne crois même plus en l'Amour ce putain de sentiment qui gâche bien trop de vies à mon gout. Quel est ton plus grand rêve ? ✦ Intégrer l'équipe d'un grand journal et gagner le prix Pulitzer. Mon frère et ma sœur ont toujours été mis en avant tandis que j'étais à la traîne, je n'ai jamais fait la fierté de mes parents et je veux donc réussir en tant que journaliste et pouvoir leur dire que j'ai réussi bien des choses et que ce n'est pas grâce à eux!Quel est ton pire cauchemar ? ✦ Ne pas parvenir à m'intégrer dans cette ville. Après tout je suis écossaise, la culture américaine je n'en connais rien. Je crains de regretter mon choix d'abandonner ma vie pour tout recommencer ici. Selon toi à quoi aspires-tu le plus dans la vie ? ✦ POPULARITÉ. & peu importe le domaine finalement. Qu'il s'agisse du journalisme, de la photographie ou de la musique, tout ce que je veux c'est être reconnue pour ce que je suis. Enfin. PLAISIR. Ces quatre dernières années ont été les pires de ma vie. Un enfer. Le néant. Je veux tourner la page et réapprendre à sourire et à profiter de la vie.
Pseudo et/ou prénom ✦ Arwiie Sexe ✦ Fille. Âge ✦ 16 ans. Où as-tu trouvé le forum ? ✦ DC de Mila  :licks:   . Qu'en penses-tu ? ✦  :bave:   . As-tu des suggestions ? ✦ Nop. Autre(s) compte(s) ✦ Mila Roseburry. Scénario ou PI ? ✦ PI mais lien avec Harper. Souhaites-tu être parrainé(e) ? ✦ Non merci ♥️. Souhaites-tu intégrer une team ? Yeah  :**:  . Souhaites-tu recevoir les mps liens ✦ [X] oui [] non.  Souhaites-tu recevoir les mps des nouveautés ✦ [X] oui [] non


Dernière édition par Aileen Ramsey le 12.07.14 8:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 21
▪ Discussions : 8
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 8:51

Enfance 0 à 12 ans.
Chercher à plaire.

Les Ramsey sont membres d'une famille fort ordinaire. Voilà ce qu'aimaient à dire mes parents lorsqu'ils cherchaient à venter l’opulence et la réussite de notre nom. Faussement humbles ils insistaient pour nous faire passer pour une famille comme les autres qui a elle aussi certaines difficultés à surmonter et qui s'épanouit en permettant aux autres d'être heureux. Lorsqu'on leur demandait dans quelles associations ils s'investissaient ils adoptaient un sourire mielleux et expliquaient qu'ils ne répondraient pas pour ne pas se venter et puis, de toute manière il y en avait tellement qu'ils seraient incapables de les énumérer! Des gens horribles mes parents. D'un autre coté, il semble que je sois la seule à penser cela. Mon entourage ayant connaissance de leurs usages en matière de "frime dissimulée" assurait qu'au moins ils agissaient bien, même si ce n'était pas pour les bonnes raisons. Mon frère les adorait ou du moins c'est ce qu'il laissait entendre pour qu'ils continuent à payer sa bourse d'études, lui qui allait devenir un chirurgien de renom et dont nos parents étaient si fiers! Quant à ma sœur elle aussi laissait entendre qu'ils étaient merveilleux à ses yeux mais je pense qu'elle, elle le pensait véritablement puisqu'elle suivait les traces de mère, une mannequin de plus dans la famille qui défilerait pour les plus grands couturiers et qui faisait, elle aussi, la fierté de nos parents. Et ensuite il y a moi, perdue, désespérée, sans rêves, sans objectifs, sans avenir, sans valeurs. Ce ne sont pas mes mots mais bien ceux de mes deux géniteurs. En même temps, peut-être n'avaient-ils pas tort. J'étais en effet une enfant sans grandes ambitions qui se serait contentée d'un job de boulangère ou de secrétaire. Des emplois remarquables, sauf qu'ils ne vous mettent pas sous les feux de la rampes et ça, c'est de suite moins passionnants aux yeux des Ramsey...En même temps, à peine née j'avais déjà un énorme poids sur les épaules: puisque mes deux frères et sœurs avaient déjà de beaux projets, moi je ferrais de la politique! Un fils qui sauve des gens, une fille qui joue de ses charmes et une autre au pouvoir, que demander de plus? Mais plus je grandissais, plus mon tempérament sauvage faisait surface, bien loin de la rigueur politique. En réalité, tout en moi était bien loin de ce qu'on attendait de ma petite personne. Dès lors, à dix ans à peine mes parents semblaient avoir déjà tiré un trait sur moi. Aucun potentiel. Une fille à renier. Une enfant sans intérêt. J'ai grandi dans l'ombre de mon frère et ma sœur et personne ne m'a donné la moindre chance.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Adolescence 12 à 18 ans
Trouver le bonheur.

Jusqu'à mes dix-huit ans j'ai donc été le vilain petit canard. Si jusqu'à mes quatorze ans je cherchais désespéramment à plaire à mon entourage, j'ai fini par comprendre que cela n'avait pas le moindre intérêt. Je pouvais jouer la poupée, l'enfant modèle, le petit rat de bibliothèque, la fille forte et courageuse bref, je pouvais endosser tous les rôles, j'étais toujours un cran en dessous des deux autres. Un rien moins belle que Flore, un rien moins intelligente qu'Ayric. A quatorze ans donc, j'en ai eu ras le bol. J'ai prix conscience que cette famille n'était pas faite pour moi ou peut-être l'inverse, quoi qu'il en soit, j'ai commencé à compter les jours qui me séparaient de ma majorité, date à laquelle je comptais bien tout plaquer pour partir vivre loin d'ici. J'ai commencé à fréquenter des gens me ressemblant bien plus malgré le fait que mes parents les dénigraient sans cesse. Mon premier petit ami fut un punk mais en y repensant je me demande si la seule chose que j'aimais chez lui ce n'était pas la façon qu il avait de rendre mes parents fous de rage avec ses expressions vulgaires et ses tenues irrévérencieuses. Mais peu importe, je me sentais enfin libérée, de l'emprise de mes parents. Cependant je n'étais pas totalement comblée. Je n'étais plus malheureuse mais je n'étais pas véritablement heureuse pour autant...A seize ans j'ai intégré un groupe de rock. A l'époque j'envisageais mon gout pour la batterie comme passager, je ne me voyais pas jouer dans un groupe à longs termes. Et pourtant j'ai découvert dans les festivals des gens formidables qui me comprenaient enfin. C'est là que j'ai rencontré l'homme qui est enfin parvenu à me rendre heureuse. Vraiment heureuse, enfin heureuse. Alan. Si aujourd'hui son prénom rime avec douleur, à l'époque il était encore la définition pure et simple de l'Amour. Encore un peu timide à l'époque, parfois rejetée à cause de mon nom de famille qui faisait peur à plus d'un, je restais souvent à l'écart à la fin des concerts. Le 12 juillet 2008 mon groupe et moi avions fait la première partie d'un groupe écossais plutôt reconnu. A la fin des deux concerts je rangeais mon matériel tandis que le reste des musiciens buvaient non loin. Je me pensais seule et me suis mise à chantonner une vieille berceuse. Lorsque j'ai entendu une voix rauque et suave poursuivre la chanson je suis restée bouche bée. De un parce que le chanteur de cette tuerie de groupe s’approchait de moi. De deux parce qu'il connaissait une vieille berceuse qui me tenait à cœur. De trois parce que cet homme était terriblement sexy.  On a passé la soirée à parler musique, il m'a raccompagnée, mes parents l'ont hait au premier regard tout comme moi j'en étais tombée folle amoureuse au premier regard. On s'est rapidement mis en couple sans se faire d'illusions: on ne durerait pas très longtemps! Et pourtant, chaque jour semblait faire grandir l'amour que l'on se portait. Après deux ans on envisageait déjà le mariage...J'avais arrêté la musique pour des études de journalisme qui ne déplaisaient pas à mes parents mais leur avis n'avait plus la moindre valeur, je les avais choisie seule ces études, comprenant que ni la musique, ni la photographie, mes deux passions, ne pourraient me faire vivre. Alan se débrouillait avec l'argent des concerts et il commençait à avoir son petit succès en solo d'ailleurs. Il ne se passait pas une journée sans que l'on se voit, ne serais-ce que pour s'embrasser vite fait. Le paradis.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Jeune adulte 18 à 21 ans.
Tout s’effondre.
Mais comme les choses bien ne durent jamais, j'ai fini par l'admettre, notre petit monde idyllique s'est effondré. C'était prévisible mais inenvisageable tant qu'on vivait sur notre petit nuage. Un rendez-vous chez le médecin nous a bien vite fait retomber sur terre. Le 20 octobre 2011 on a diagnostiqué un cancer généralisé à Alan. Il n'y avait rien à faire. Il mourrait dans l'année. Je crois que je suis morte le jour où j'ai appris cela. En tous cas c'est ce que j'aurais voulu. Si j'étais morte je n'aurais pas eu à vivre l'enfer qui m'a menée ici à Fairbank. Alan prenait bien la chose. Il n'avait de cesse de me répéter que ce que nous avions partagés durant trois ans était unique, que nous devions être heureux d'avoir pu vivre pareille histoire et qu'y repenser suffirait à illuminer notre vie. Moi je hurlais que sans lui je ne pourrais pas vivre. Que ce que nous avions partagés justement était la seule chose que je voulais. Qu'une autre vie n'aurait pas le moindre sens. Et j'ai fait une grosse erreur. Je lui ai demandé de m'épouser. Il a refusé voulant que j'aille de l'avant une fois qu'il ne serait plus là. Je lui ai demandé à plusieurs reprises et chaque fois il refusait. Alors j'ai cherché à me couper les veines. Si moi je suis morte en apprenant son décès imminent, lui est mort en me découvrant me vidant de mon sang. J'ai vu dans son regard que quelque chose était à jamais brisé en lui. En nous. Et son état s'est dégradé. Deux semaines après ma tentative de suicide, le 4 novembre 2011 il mourrait et je pense bien qu'en voulant mourir je lui ai donné le droit de le faire. S'il s’agrippait à la vie pour moi depuis plusieurs mois, il avait abandonné la bataille puisque moi même je n'étais pas prête à me battre pour rester à ses cotés. M'en voulant terriblement j’ai avalé trois boites d'aspirines. Mais rien n'y fait, il me faut vivre apparemment. Je suis sortie de l’hôpital le 24 février 2012 avec des séances de psychanalyses imposées. Et vous savez comment mes parents m'ont soutenue dans cette épreuve? En me crachant au visage que j'étais une honte pour la famille et que je cherchais simplement à me rendre intéressante. Le seul point positif c'est que pour la première fois de ma vie j'ai vu mon frère et ma sœur leur tenir tête et prendre ma défense. Si le suicide ne fut rapidement plus une option, j'ai rapidement trouvé un autre moyen de me faire souffrir pour me punir: j'ai cessé de m'alimenter.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Adulte 21 à ?
Se reconstruire.
Il y a trois ans, Alan James Williams est mort d'un cancer généralisé. Nous avions vingt et un ans & nous nous aimions depuis trois ans. Les trois plus belles années de ma vie. A sa mort j'ai cessé de m'alimenter.  A trois reprises j'ai été amenée d'urgence à l’hôpital à cause de déshydratation. La première fois qu'un médecin m'a considérée comme anorexique, c'était il y a deux ans. Dès lors, je suis venue dans cette institution. Aujourd'hui, je pars et fait le serment de m'en sortir.

Aileen Irma Ramsey, 1er juillet 2014

Un dernier regard sur le livre d'or et j'abandonne mon stylo avant de saisir  mes deux sacs de voyage et de grimper dans le taxi qui m'attends juste devant le hall d'entrée de la clinique. Cela fait trois ans que je ne me suis plus sentie aussi libre même si, évidemment,  j'avais le droit de sortir de cet endroit, ce n'était jamais à longs termes. A présent, je suis libre de recommencer ma vie. Les médecins affirment que je vais reprendre ma vie où je l'ai laissée mais ce n'est qu'un énorme mensonge. Si je suis censée reprendre mon existence où je l'ai abandonnée il y a trois ans de cela, je devrais être en route pour rejoindre Alan. Sauf qu'il était mort. Alors voilà,  je vais devoir tout recommencer. Sans lui. Je serre les poings, ferme les yeux et regrette les larmes qui roulent le long de mes joues. Le chauffeur de taxi ne voit rien et tant mieux.

Nous avons quitté la clinique depuis deux heures lorsqu'il me dépose devant l'aéroport. J’hésite avant de poser pied à terre. Mon âme d'aventurière s'est toujours résumée à des nuits à la belle étoile au bord d'un lac écossais ou à des randonnées en Ecosse. Pour la première fois de ma vie j'ai peur de me lancer dans une aventure trop grande pour moi. Est-ce que j'ai véritablement envie de tout plaquer? Est-ce que j'aurais la force de tout recommencer? Si la réponse à ces deux questions est non, je sais que je n'ai plus guère le choix, je viens de téléphoner à mes parents en leur déclarant tout ce que je pense d'eux depuis deux décennies et je pense bien qu'après cela ils ne me laisseront plus la moindre chance. Et c'est mieux, qu'est-ce qu'ils pourraient encore m'apporter? Mon avenir doit se jouer ailleurs, je le sais, loin de mes souvenirs. Je sors du taxi, paye le chauffeur et m'enfonce dans la foule agglomérée devant la bâtiment.

Installée dans l'avion je fixe hésitante mon téléphone. Est-ce que je préviens Harper de mon arrivée? Après tout c'est elle que je rejoins et elle n'en a pas la moindre idée...Mais si elle me répondait ne pas avoir la possibilité de m'accueillir? Je ferrais quoi moi je suis dans l'avion, il décolle dans cinq minutes, je n'ai plus le temps de faire demi-tour! Et puis on a suffisamment discuté par courrier et mail que pour savoir que l'on s'entend bien, elle ne peut pas me rejeter alors qu'on rigolait bien par lettres...si? Je commence à douter. Une hôtesse me demande d’éteindre mon téléphone durant le vol. Trop tard aussi bien pour faire demi-tour que pour prévenir ma cousine. Espérons qu'elle apprécie les surprises. Je clos les paupières et somnole tout le temps du vol. Ma nouvelle vie, me voilà.


Dernière édition par Aileen Ramsey le 13.07.14 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 201
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 9:36

Rebienvenue, et super choix d'avatar ! o/


Si tu t'enquiers pourquoi sur mon tombeau.
Si tu t'enquiers pourquoi sur mon tombeau On aura mis deux éléments contraires, Comme tu vois être le feu et l'eau Entre éléments les deux plus adversaires : Je t'avertis qu'ils sont très nécessaires Pour te montrer par signes évidents Que si en moi ont été résidents Larmes et feu, bataille âprement rude : Qu'après ma mort encores ci dedans Je pleure et ars pour ton ingratitude. - blackheart & Maurice Scève.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 29
▪ Discussions : 232
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 10:19

Re-bienvenue ici avec la belle Bonnie ! T'as déjà bien avancé ta fiche :**:


    everybody wake up
    WILL YOU CATCH ME IF I JUMP IN FRONT OF YOU ?
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 75
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 12:22

Ma coloc  :coeur1: 
Rebienvenue & bonne chance pour le reste de ta fiche :D


and it's too cold outside for angels to fly

an angel will die covered in white, hoping for a better life, we'll fade out tonight straight down the line. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 27
▪ Discussions : 141
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 13:38

Re bienvenue !!! :pingu:

OMG Bonnie :scared:


Elizabeth Calloway
Baby I'm gonna put your skin on mine, be inside you all my life and if you let your heart open up your mind. I'm gonna be your satellite and I'll hang over your world at night. And I can hear you sleep beneath the candle light, I can see your dreams like they were mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 21
▪ Discussions : 8
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 18:09

Merci vous tous  :*-*:   :licks: 
En fait j'avais une tonne d'idées mais c'est écrit à la va vite donc je dois retoucher l'ensemble  :**: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 409
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 18:35

Rebienvenue parmi nous :*_*:


« I'm trying to hope
with nothing to hold »
isabel alexis montgomery
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   12.07.14 21:22

Re-bienvenue sur la banquise :**:
Je suis ravie de te compter parmi ma famille ! J'ai hâte d'en lire plus, mais tu sais déjà que j'adore ton personnage ! A croire qu'on a pas de pot dans la famille :mdr: Si t'as le moindre soucis n'hésite pas :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 21
▪ Discussions : 8
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   13.07.14 9:01

Merci Alexis  :) 
Il nous faudra absolument un lien vu qu'on en a pas avec Mila  :*-*: 

Tous maudits  :cry2: 
Mais je crois que c'est pas juste dans la famille, on devrait renommer le forum genre Blood Falls ou un truc comme ça xD Hate qu'on RPG entre Ramsey en tous cas  :excit: 
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey   

Revenir en haut Aller en bas
 

Your hands are on my hips, your name is on my lips ♥ Aileen Ramsey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis pas bourré, hips ! [terminé]
» (D11) ▲ how to kill with bare hands - pho&vi.
» Clap Your Hands [James & Pollo]
» rapport de bataille apocalypse
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: Meeting and Confessions. :: Le registre d'état civil.-