Partagez | .
 

 Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 7
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   13.07.14 20:43

Nickolàs Rostovski
Feat James Franco.
Nom ✦ Rostovski. Prénom ✦ Nickolàs. Surnom(s) ✦ Nick, Nicky ou Nicko comme vous voulez. Date et lieu de naissance ✦ 1er novembre 1979 à Moscou. Âge ✦ Trente cinq ans. Nationalité ✦ Americano - Russe. Activité ✦ Journaliste.  Classe sociale ✦ Très bonne. Orientation sexuelle ✦ Hétérosexuel. Statut civil ✦  Marié. Date d'arrivée à Fairbanks ✦ Le 11 janvier 2012  Lieu d'habitation ✦ Farewell district,. Crédits ✦ tumblr.
La vie à Fairbanks ✦
Quand es-tu arrivé à Fairbanks, comment, pourquoi et es-tu heureux d'y vivre ? ✦ Je suis arrivé à Fairbanks il y a un deux ans et demi. Pourquoi être venu ici alors que je venais de Chicago ? Eh bien Rhéa et moi avions besoin de changer d'environnements, nous avions appris sa stérilité et il nous fallait vraiment un endroit tranquille pour poser nos valises, nous avons choisi un peu au hasard et nous avons débarqué comme un cheveu sur la soupe du jour au lendemain. Je m'y sens bien ici et je ne compte pas repartir du moins pas tout de suite. Même si le fait d'avoir tant voyager m'empêche de poser mes valises très longtemps dans un seul endroit je me sens rapidement étouffer dans un endroit précis. As-tu déjà quitté Fairbanks et pourquoi être revenu ? ✦ Non depuis que je suis arrivé avec mon épouse nous n'avons pas quitté Fairbanks, enfin si bien sûr moi je m'en vais de temps en temps pour mon travail et aussi pour voir mon père en Russie, mais je n'ai jamais déménagé de Fairbanks pour y revenir ensuite. Quand je m'en vais-je ne reviens jamais. Trop de souvenirs surement. Que penses-tu des habitants de Fairbanks et du style de vie d'ici ? ✦ Honnêtement ? Je ne fais pas vraiment attention aux habitants de Fairbanks mais ça ne vient pas que d'ici je ne fais jamais attention aux gens je vis ma vie et eux la leur c'est ainsi que j'ai toujours vécu du coup je ne pourrais pas vous dire ce que je ressens face aux habitants de cette ville ni de leur style de vie.Prêtes-tu attention au site de Freezy Nightmare et qu'en penses-tu ? ✦ C'est quoi ça ? Ah oui c'est le ou la malade qui s'amuse à calomnier tous les habitants en brisant des vies, des mariages et des cœurs ? Non je n'y prête pas attention et je pense que si tout le monde faisait comme moi cette personne s'arrêtera d'elle-même de raconter ce genre de chose. L'ignorance est la meilleure chose à faire face à ce genre de chose. As-tu déjà envoyé une rumeur à Freezy ou fait colporter une rumeur qui s'est retrouvée sur le site ? ✦ Non mais ça ne va pas j'ai beaucoup de défauts mais je ne suis pas le genre de personne à faire attention à ce genre de rumeur alors je ne m'imagine pas envoyé des rumeurs ou colporter un ragot qui vient de ce site. Jamais je ne ferais cela et je ne sais pas comment les autres peuvent le faire. Peut-être est ce le plaisir de détruire les autres. Je ne sais pas.
Tes aspirations dans la vie ✦
Quelles sont les 10 choses que tu aimerais accomplir ou obtenir avant de mourir ? ✦1- RETROUVER MON FRERE. Celui-ci étant partie avec ma mère quand il était encore petit j'aimerais le revoir et savoir ce qu'il est devenu aujourd'hui.
2- SAUTER EN PARACHUTE. Avec tout ce que j'ai fait dans ma vie j'aimerais voir l'effet que ça fait de sauter en parachute.
3- VIVRE SUR UNE ILE PARADISIAQUE. Et cela au moins une petite année. Une année où je ne ferais rien, ou je ne me prendrais pas la tête et je profiterais seulement des plaisirs simples de la vie.
4- PILOTER UN AVION. Juste pour connaître la sensation d'être seul avec les nuages. Savoir ce que ça fait d'être seul dans le ciel.
5- ECRIRE UN LIVRE. Bien que j'adore mon travail de journaliste j'aimerais pouvoir écrire un livre et qu'il est du succès, c'est mon désir secret personne n'est au courant.
6- FAIRE DE LA PLONGEE SOUS-MARINE. Même après mes tours du monde je n'ai jamais eu l'occasion de voir l'océan sous cet aspect.
7- FONDER UNE FAMILLE. Cela semble compromis pour Rhéa et moi vue que ma femme est stérile mais je ne désespère pas, peut être qu'un jour nous adopterons un enfant qui aura réellement besoin d'une famille.
8- VISITER LE JAPON. C'est un pays où je n'ai encore jamais mis les pieds, il serait peut-être temps d'y jeter un œil.
9- SURMONTER MA CLAUSTROPHOBIE. Ça serait pas mal si j'arrivais à vaincre cette peur idiote.
10- FAIRE SORTIR MON PERE DE PRISON. Et pouvoir vivre quelques années auprès de lui. C'est dingue comme il me manque même si je le vois une fois par an ce n'est pas assez pour moi. Quelle est ta plus grande fierté ? ✦ Ma plus grande fierté personnelle est d'avoir repris mes études pour pouvoir devenir journaliste. J'avais besoin de ça pour me prouver à moi-même que je pouvais y arriver. J'avais arrêté avant le lycée et même si j'ai dû travailler très dur pour y arriver j'ai réussi ce que je souhaitais. Ça m'a prouvé que je pouvais obtenir tout ce que je souhaitais si je travaillais dur. Quel est ton plus grand regret ? ✦ Avoir abandonner mon père quand nous nous sommes fait embarqué par la police à New York. Ne pas avoir dit à la police que mon père mentait quand il disait m'avoir obligé à faire tous ces coups foireux, ne pas le laisser partir en prison en Russie et me battre encore plus pour le faire sortir. Et si je pouvais revenir en arrière je reviendrais au moment ou mon père est devenu un voleur et je lui dirais de ne pas faire ça, de rester tel qu'il était. Même si ce changement voulait dire que je n'ai jamais rencontré Rhéa ou Tessa. Que je n'ai jamais vécu mon rêve et que je n'ai pas autant voyagé je serais avec mon père aujourd'hui et il m'aurait élevé comme tous les pères. Quel est ton plus grand rêve ? ✦ Trouver ma famille manquante, mon petit frère et lui présenter ma femme. Le faire rentrer dans ma vie pour de bon. Et ensuite fondé une famille avec Rhéa, parce que même si je la trompe depuis deux ans elle est ma femme. Et c'est avec elle que je voulais des enfants et que j'en veux encore. J'aimerais l'entendre me dire qu'elle est enceinte mais je sais que ça n'arrivera pas. Ce n'est qu'un rêve. Quel est ton pire cauchemar ? ✦ Perdre quelqu'un de ma famille. Mon père, mon frère ou ma femme. J'ai peur qu'un jour la mort les emportent ou que Rhéa claque la porte derrière elle après m'avoir lancé son alliance au visage. J'ai peur de perdre Tessa aussi parce que même si je n'arrive pas déchiffré mes sentiments pour elle, elle compte dans ma vie. Même si un jour je sais que je perdrais l'une d'entre elle, Tessa et moi devront faire un choix. Selon toi à quoi aspires-tu le plus dans la vie ? ✦ La vie m’a appris deux choses très importantes, il n’y a rien de plus précieux que sa famille on ne peut rien faire sans elle. Je ne suis rien sans ma famille et j’aimerais qu’ils soient tous auprès de moi en ce moment même. Mais la vie m’a appris aussi qu’il ne faut jamais se prendre la tête et vivre quand même au jour le jour. Profiter de la vie comme si c’était notre dernier jour sur terre. Caper Diem c’est tout à fait ça. En toute logique mes aspirations sont la Famille et le Plaisir.
Pseudo et/ou prénom ✦ Stéphanie. Sexe ✦ Féminin. Âge ✦ 25 ans. Où as-tu trouvé le forum ? ✦ Via Bazzart. Qu'en penses-tu ? ✦  C'est un très beau forum et les membres ont tous l'air très sympathiques. As-tu des suggestions ? ✦ Non aucune. Autre(s) compte(s) ✦ Nope c'est mon seul compte. Scénario ou PI ? ✦ Personnage inventé. Souhaites-tu être parrainé(e) ? ✦ Non ça ira^^. Souhaites-tu intégrer une team ? Oui je veux bien.  :coeur:  Souhaites-tu recevoir les mps liens ✦ [X] oui [] non.  Souhaites-tu recevoir les mps des nouveautés ✦ [X] oui [] non


Dernière édition par Nickolàs Rostovski le 15.07.14 23:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 7
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   13.07.14 20:44

Everything you can imagine is real.
Don't cry because it's over, smile because it happened.
 ✦ Les enfants sont les personnes les moins bien comprises de la terre, et c'est parce que la terre est gouvernée par des grandes personnes qui ont oubliées qu'elles furent aussi des enfants. 

« Je m’en vais Sebastian, j’en ai assez de toi et de tes petites combines, j’en ai assez de vivre en Russie et je prends un de nos fils avec moi ! » La voix de sa mère venait de retentir dans leur salon, la belle américaine aux courbes délicates et au parfum enivrant souhaitait partir de chez elle et quitté ses deux fils ainsi que son mari. Luz. C’était son prénom. Le jeune Russe était très amoureux de sa Luz seulement ils n’avaient pas les mêmes ambitions, la demoiselle aspirait au luxe et à une vie extraordinaire, elle pensait qu’en se mariant avec Sebastian Rostovski fils d’un grand homme d’affaires elle aurait des bijoux et de l’argent à ne plus savoir quoi en faire, mais la vérité c’est que Sebastian a coupé les ponts avec ses parents quand il avait seize ans et qu’il n’était qu’un simple garagiste. Toutes ses espérances sont tombées à l’eau lorsqu’elle a découvert le pot aux roses, elle savait que rompre avec lui pour cela amènerait la honte sur elle et sa famille. Elle s’est mariée avec lui mais sans grande conviction puis elle a fait deux enfants, deux enfants qu’elle ne souhaitait pas et elle l’a obligé à trouver un emploi plus important pour plus d’argent. Mais pour l’instant-là n’était pas réellement la question Sebastian se fichait bien de ce que sa chère et tendre pensait de sa manière de mettre du beurre dans les épinards, ce qui le dérangeait c’était l’idée qu’elle choisisse son fils et pas l’autre. Ils étaient pourtant tous les deux à elle. « Ah parce que tu choisis en plus lequel des deux tu garderas ? C’est vraiment beau de voir à quel point tu es aimante avec tes enfants. » Le ton montait dans la bâtisse russe, l’ainé des deux garçons, Nickolàs, ne voulait pas que son frère entende tous cela, Lukas était trop jeune pour comprendre, trop jeune pour souffrir. D’un signe de tête ferme mais totalement fraternel il ordonne à son cadet de partir dans sa chambre et de le laisser régler cela. « La ferme ! Je ne voulais pas du tout de gosse et tu m’en as fait deux alors j’ai le droit d’en prendre qu’un seul sur les deux ! » Les prunelles sombres du petit garçon se referment soigneusement, il n’a jamais imaginé que sa mère le détesté autant, les haïssais même. Il voit bien les autres mamans de ses petits camarades de classe, elles sont aimantes, leur font des gâteaux et invitent les autres familles à diner. Sa mère n’est qu’une garce sans cœur, il l’a toujours su. Ses jambes se sont enfin mises à bouger le faisant entrer dans le monde des adultes alors qu’ils n’avaient que huit petites années. « Je reste avec papa. Tu peux partir avec Lukas. » Sa mère était certes une garce mais il savait parfaitement que son père allait plonger dans l’abysse de la dépression et qu’il l’entrainerait avec lui le fils qui restera à ses côtés. Lukas pourra vivre seul mais il ne pourra jamais supporter la pression de son père. Le regard sombre, la colère se peignait sur les traits de sa génitrice, elle était furieuse et ça il pouvait en être sûr. Son visage se crispait, elle entortillait ses cheveux entre ses doigts, ses narines se dilater et ses pupilles s’assombrissaient, si elle avait des fusils à la place du regard elle aurait déjà tué son mari et son jeune fils. « T’es sûr de toi ? Parce que si je m’en vais-je ne reviendrai plus jamais. » La menace ne fonctionnerait pas avec Nickolàs, il savait de toute façon que sa mère ne reviendrait jamais qu’il choisisse de rester ou de partir avec elle. Il ne la verra jamais et c’était tant mieux. « Justement. C’est ce que je veux. » Ses mots sortirent avec violence de sa bouche, il avait presque crachait ses paroles. Luz quitta du regard celui à qui elle avait donné naissance, aucune tristesse ne s’attachait à ses traits, elle ne ressentait rien du tout. Le lendemain matin Lukas et Luz partaient, loin, très loin de Nickolàs et Sebastian. Ils perdaient tous les deux un être cher… Un frère pour l’un, un fils pour l’autre. La vie s’annonçait déjà très dure pour ses deux-là. 
 ✦Moi, je vole, je plane, tandis qu'il y a pleins de gens qui sont morts à l'intérieur. Ça ne se voit pas, mais dès qu'ils ouvrent la bouche, on se rend compte qu'ils sont foutus. Ils ont été tués par la vie.

« Ben alors mon petit chéri, qu'est-ce que tu fais ici tout seul en pleine nuit. » Il était deux heures du matin et Nickolàs se trouvait encore assied dans le parc. Comme il l'avait imaginé son père a totalement perdu l'esprit et à plonger dans la dépression, une dépression très importante et impressionnante. Le petit garçon a dû apprendre à grandir plus vite afin de subvenir à ses besoins mais aussi à ceux de son père. « Mon papa, il est parti et il m'a laissé tout seul dans le parc. » Les larmes de celui-ci coulaient en abondance sur ses joues. Il semblait seul au monde et son visage tiraillé par la tristesse était en train d'émouvoir la jeune infirmière qui venait de terminer son service à l'hôpital non loin de là. Émue par autant de désespoir les bras de l'infirmière se sont enroulés autour du corps de ce pauvre petit bonhomme. Le regard sombre du petit garçon et ses joues d'enfant baignaient de larme sont totalement irrésistible que ce soit pour une femme ou pour un homme. Attaché au bras de l'inconnu les doigts agiles du petit garçon détachés en douceur les bijoux liaient à son poignet avant de s'attaquer à son sac à main. Carte bancaire, liquidité, bijoux, objets précieux, tout atterrit dans les poches de l'enfant alors que sa sois disant sauveuse ne se doute de rien évidemment. Nickolàs, relâche sa prise, hoche la tête et se montre digne en relevant la tête et en essuyant ses larmes, ses fausses larmes. En rentrant chez lui il donne le tout à son père et s'assoit tranquillement à ses côtés alors que celui-ci compte les billets qui ornent ses poches depuis quelque temps déjà. Son sourire s'élargit alors qu'il passe sa main dans les cheveux de son fils. « Deux mille dollars en une petite semaine tu es doué mon fils. » Il hochait la tête en souriant, il était fier de faire plaisir à son père même s'il savait que ce qu'il faisait était mal et illégal. Depuis quelque temps déjà le jeune garçon dépouillé les passants de leurs biens les plus précieux, c'était tellement facile que ça en devenait triste pour eux. Sebastian Rostovski avait pété les plombs et avait entrainé son fils dans des trafics vraiment pas très net, le faisant tomber dans la délinquance très tôt. « J'ai le droit de choisir notre prochaine destination ? J'en ai assez de Buenos Aires. » Oui, ils avaient changé d'environnement, la Russie devenait trop étouffante pour les deux vagabonds, désormais ils restaient deux ou trois mois dans la même ville, voir le même pays, avant de partir ailleurs pour de nouvelles arnaques. « Tout ce que tu voudras Nick, on ira ou bon te semblera. » On ne pouvait pas reprochait cela à la petite famille qu'ils formaient désormais, ils étaient plus soudés que jamais et même si le père était totalement inconscient il aimait son fils plus que jamais et ferait n'importe quoi pour lui. « Je veux voir Los Angeles au moins une fois. » Nickolàs se fichait bien de Los Angeles ce qu'il l'intéressait, c'était l'argent qu'il pourrait dégoter dans cette ville de paillettes.
 ✦ Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage, traversé çà et là par des brillants soleils ; Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage, qu'il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

« Ceci est un hold up ! Si vous faites ce que l'on vous dit tout se passera bien ! »New York. 1999. L'homme qui vient de prononcer cette phrase n'est autre que Nickolàs qui a bien grandi désormais. Le voici à vingt ans dans une banque. Les petits trafics ne fonctionnent plus aujourd'hui, il n'a plus dix ans, ce n'est plus aussi simple de voler des bijoux à des femmes bien qu'il se serve de son charme pour faire cela. Comme Arsène Lupin. Le jeune homme a arrêté les cours depuis bien longtemps, il n'a aucune base réelle, il aime cette vie de vagabond même si parfois il aimerait que tous cela s'arrange un petit peu. « Mets l'argent dans le sac ! » Sebastian secoue son arme devant la pauvre guichetière qui est à la limite de fondre en larmes. Ça crève le cœur au plus jeune des Rostovski mais il lui en parlera plus tard, lorsqu'ils rentreront tranquillement chez eux ou du moins à l'hôtel. Tournant le regard l'espace d'une seconde Nickolàs se fait surprendre par le chef de la sécurité et par l'arme qu'il pointe sur lui. « Lâchez vos armes ! » Le cœur battant contre sa poitrine, il abandonne son arme sur le sol, est-ce qu'ils allaient s'en sortir ? La réponse était clairement non, il savait que rien ne pourrait les aider. Ils allaient être arrêtés. Jusqu'à ce que son père appuie sur la détente et que l'on entende, pas une mais deux détonations. Le jeune homme reste bouche bée face au corps du pauvre chef de la sécurité qui se retrouve avec une balle dans sa poitrine. Il était mort, pas besoin de prendre son pouls pour le voir. Les deux voleurs s'en vont rapidement et s'engouffrent dans la voiture avant de fuir à toute vitesse. « Putain mais t'es complètement con ou quoi ? T'as tué un mec papa ! Nous ne devions pas faire ça, je croyais que nos armes n'étaient pas chargées d'ailleurs ! » Le jeune homme se met à grimacer légèrement en sentant une douleur au niveau de son ventre avant qu'un liquide chaud se déverse doucement contre son ventre. Son t-shirt s'imbibe de rouge et il se rend enfin compte qu'il est touché. Son cœur s'emballe avec violence avant que son père ne s'arrête dans un hôtel pour soigner son fils. Nickolàs n'est pas gravement touché la balle n'a fait qu'effleurer sa peau et heureusement pour lui, mais il ne peut pardonner à son père ce qu'il a fait à cet homme, cet homme qui était peut-être un mari, un fils, un père. « J'aurais dû le laisser te tirer une balle dans la poitrine sans rien dire alors ? » « Pourquoi pas ? Après tout ceux que l'on a faits aux autres ont le mérite peut être. » Le plus vieux des deux cesse ce qu'il faisait, relevant la tête vers son fils qui divaguer surement. Il ne laissera jamais son fils mourir, il l'aime trop pour cela. « Ne dis pas de connerie Nickolàs. Tout se passera bien ce soir on file au Mexique et c'est bon. » Sebastian avait craché cela pour calmer Nickolàs mais il savait qu'il lui faudrait du temps pour oublier, peut-être qu'ils devraient changer de vie, c'était temps de le faire désormais. Le soir même ils essayent de prendre l'avion pour le Mexique mais des policiers les attendent devant les portes d'embarquement. « Vous êtes en état d'arrestation... » Les deux hommes se font menotter devant tout le monde avant d'être amenés au commissariat. Sebastian a tout pris sur lui, il a tout avoué, il a aussi avoué que son fils avait été entrainé contre son gré et il a même dit que Nickolàs avait été quelque peu menacé pour faire toutes ses choses. Bien sûr c'est faux le père ne souhaite pas entrainer le fils dans sa chute, il ne le mérite pas. Devant le juge, quelques jours plus tard, père et fils sont côte à côte. La main du jeune homme de vingt ans serre le bras de son père, il ne faut pas qu'il aille en prison trop longtemps. Ils vont se calmer, s'arrêter, ils vont arrêter les conneries mais il ne peut pas perdre son père, pas maintenant. « Monsieur Rostovski vous avez été reconnu coupable d'arnaque, de cambriolage dans plusieurs pays, ainsi que de meurtre, en conséquence vous allez être extradé en Russie où vous serez jugé pour tous vos crimes. » Le verdict était tombé, les prisons en Russie sont horribles là-bas son père allait souffrir et il le savait parfaitement bien. Il a beau être un homme, être quasiment majeur ses larmes se sont mises à couler sans qu'il ne puisse contrôler ses émotions. « Non non, papa, non je vous en prie !!!! » Ses bras se sont accrochés à lui alors qu'il le serrer contre lui pour la dernière fois surement. « Pardonne-moi Nick j'aurais voulu t'offrir une meilleure vie. Il n'est pas trop tard pour toi. » Sur ses mots les policiers l'ont emmené, loin de lui, trop loin de lui.
 ✦ L'amour est synonyme de patience, de bienveillance, il n'est jamais jalousie. L'amour n'est jamais violent, ni grossier. Il n'est jamais vantardise, ni égoïsme. Il ne prend jamais offense, n'a aucun ressentiment. L'amour ne prend nul plaisir dans le pêché d'autrui, mais se réjouit de la vérité. Il est toujours prêt à pardonner, à croire, à espérer, et à endurer, quelque soit l'épreuve. 

« Eh bien cher monsieur on peut dire que vous êtes passé très près de la mort. » Les yeux de Nickolàs peinaient à s'ouvrir totalement, le plafond de cet endroit était blanc crème et l'odeur horrible qui lui vrillait les narines n'était autre que l'odeur d'un hôpital. Il venait de se réveiller après deux petits jours d'inconscience. La nature de son séjour à l'hôpital ? Eh bien un accident de voiture, un accident plutôt conséquent mais qui, heureusement pour notre ami, n'a pas été dangereux pour sa santé. Seule sa jambe se retrouve plâtrée et son corps est couvert d'ecchymoses.« Hum... Qu'est ce qu'il s'est passé ? » « Vous avez eu un accident de voiture il y a deux jours Monsieur Rostovski. Vous avez perdu le contrôle de votre véhicule après vous êtes endormis au volant. Vous vous souvenez de votre soirée ? » Il hoche la tête négativement, il ne se souvenait de rien il était bien trop dans les vapes pour cela. Tout ce don il se souvient c'est de la partie de poker qu'il a organisé dans un bar, des quelques verres pris, de la défaite de ses adversaires et de son pactole dans ses poches. Mais vraisemblablement ce ne sont pas des choses à dire à une infirmière, aussi séduisante soit elle. Une partie de poker clandestine et des arnaques ce n'est pas quelque chose qu'il divulguait, surtout que pour une fois elle savait son véritable nom. Nickolàs à vingt-six ans, six ans que son père a disparu de sa vie et qu'il ne peut lui rendre visite qu'une fois par an, il lui a promis de changer, promis d'arrêter les bêtises et de vivre une vie normale, mais il ment bien entendu. Il enchaine les arrestations, il enchaine les journées et les semaines d'intérêt général, dans chaque état, chaque ville, chaque pays son nom disparaît et il s'appelle autrement. Peu importe quel rôle il endosse il est doué dans ce domaine, mentir, manipuler c'est naturel pour l'adulte qu'il est devenu. Son tableau de chasse est immense et il collectionne les femmes quand d'autre collectionne les timbres. Il ne souhaite pas s'engager, de toute manière aucune femme ne lui donne envie de se fixer. Elles ont toutes un défaut de taille, soit elles ne veulent pas bouger de leur pays, soit elles ne sont pas assez intelligentes pour lui, soit elles sont trop gentilles et Nickolàs déteste la gentillesse chez les gens, les personnes naïves il n'arrête pas de les torturer et de les manipuler, les modelant comme il le souhaite. Et pourtant... Il ne savait pas encore ce qui lui tomberait dessus dans cet hôpital de Chicago. Bientôt la vie serait différente. Les jours passent donc et Nickolàs reste enfermer à l'hôpital le temps qu'on lui fasse les examens nécessaires avant sa sortie. Il apprend à connaître l'infirmière qui se trouvait à son chevet et essaie de la connaître d'avantage. Cette femme est sublime, une beauté que l'on voit bien trop rarement et il avait connu beaucoup de femmes depuis l'adolescence. Rhéa était son prénom. Cette femme aux courbes délicates et harmonieuses venait de Grèce. Elle était à Chicago depuis quelques années déjà et son rêve était de devenir infirmière. Ce qu'elle est devenue désormais.« Rhéa, écoute je m'en vais ce soir de l'hôpital, je me disais que ça serait bien que l'on aille boire un verre ensemble, pour faire plus ample connaissance. » Le visage de la sulfureuse grecque est resté tout d'abord de marbre avant qu'elle ne se mette à sourire réellement. « D'accord pour le verre mais à une seule condition, tu me promets de te reposer un peu. » Il hoche la tête avant que l'infirmière ne dépose ses lèvres sur sa joue. C'était étrange comme réaction mais il sentait son cœur battre contre sa poitrine comme un adolescent de douze ans avec sa première petite amie. Est-ce que c'est ce que l'on ressent quand on tombe amoureux ? Peut-être bien.

« Voilà si je t'ai amené ici ce soir c'est parce que je voudrais te poser une question, une question très importante et que je ne pensais jamais avoir à poser de toute ma vie. Rhéa, je t'aime, je t'aime vraiment et je voudrais que tu deviennes ma femme. » Voici une année que Rhéa et Nickolàs se voyaient et vivaient une histoire d'amour plutôt passionnelle. Rhéa n'était pourtant pas une femme pour lui, elle est douce, fragile et gentille, pourtant il en est totalement tombé amoureux, comme quoi l'amour peut frapper à n'importe quel moment sans que l'on ne s'y attende vraiment.« Oui. Oui je veux t'épouser. » L'émotion était à son comble autant pour la jeune femme que pour le jeune homme, tous les deux allaient passer un cap très important et ils ne s'en rendaient pas encore compte. Très vite les choses se sont enchainées, après avoir enroulé cette bague autour de son doigt Nickolàs ne pensait pas que la vie serait autant difficile, il allait tout préparer, il fallait tout arranger pour le jour J mais la peur s'emparer de lui au fur et à mesure que les jours avancés. Il se souvient encore du mariage de ses parents, il se souvient du moment où sa mère est partie, du moment où son père est tombé dans la dépression et à entraîner son jeune fils dans sa chute. Rhéa était la seule femme qui avait réussi à toucher son cœur, et si elle décidait du jour au lendemain de partir et de lui écraser le cœur contre le sol ? Il ne souhaitait pas plonger dans la dépression, il ne souhaitait pas être comme l'homme qu'il avait tant admiré. Le jour de la cérémonie, c'est Nickolàs qui se cachait pour se détendre, il ne pouvait pas faire d'erreur en passant cette bague à son doigt, il était sûr de son choix, il aimait Rhéa et il voulait qu'elle devienne sa femme. Ce petit regain d'énergie l'encourage et il rentre dans l'église ou se déroule la cérémonie.« Je le veux.Ces mots sont sortis tous seuls de sa bouche. Après cela il a embrassé sa femme comme si c'était la première fois. Presque deux ans après leur rencontre les deux protagonistes se sont dits oui pour l'éternité.

 ✦ Je ne suis pas amoureuse de lui, tu sais. Non. Je ne veux pas être amoureuse. Ni de lui. Ni d'un autre. Je ne veux pas que ma vie dépende de quelqu'un. Je ne veux pas que tout s'écroule si ça ne marche pas. Je ne veux même pas qu'on essaie lui et moi. Je ne m'en remettrais pas, si jamais ça ne marche pas. J'ai le cœur bousillé. Bousillé. Pété. Défoncé. Je ne veux pas que mon bonheur soit lié à une seule personne. Non, je ne veux pas tomber amoureuse de lui. 

« Quinte flush royale, c'est tout à moi les chéris. » Cette femme était vraiment impressionnante, son physique fin et gracieux, son visage d'ange et son sourire à tomber par terre étaient en fait un leurre et elle dépouillait toutes les personnes autour de la table, y compris Nickolàs qui fulminait depuis quelques mois déjà. Cette femme à du caractère et il ne se doutait pas une seule seconde qu'il rencontrait un tel bout de femme dans une ville comme Fairbanks. Elle était vraiment impressionnante son caractère similaire à celui du journaliste était à la fois étrange et totalement agréable. Nickolàs connaissait toutes les techniques pour tricher et il était sûr que la jeune femme trichée aussi. Du haut de ses trente-trois ans il n'était pas idiot elle ne pourra pas lui enlever ça. Si elle pouvait le battre il savait encore reconnaître lorsque quelqu'un triche. Après tous les pigeons partis, Nickolàs rattrape la jeune femme et la bloque contre le mur. « Je sais que tu triches. » Il serait son poignet entre ses doigts sans lui faire de mal, il pouvait sentir les battements de son cœur s'affolaient mais son visage restait impassible. « Va te faire voir, je t'ai battu à la loyale ! Si tu ne sais pas perdre, il ne faut pas jouer ! » L'homme gronde en l'entendant dire cela mais elle n'avait pas tort, il ne supporter pas d'avoir été battue et ce n'est pas machiste parce qu'il ne supporterait pas d'être battu par un homme non plus. Son regard sombre croise celui de la belle alors qu'il cherchait quoi dire. Depuis la première fois qu'ils s'étaient vue il y avait cette tension sexuelle entre eux, ou est-ce quelque chose de plus fort. Aucun des deux ne le savait, mais en tout cas c'est bien les lèvres de Nickolàs qui se sont échouées sur celle de sa victime. Il en avait tellement envie qu'il n'ait pu empêcher un soupir de bien être de s'échapper entre ses lèvres. « Je suis mariée. » Sa voix suave contre son oreille le rendait totalement dingue, la pression de ses doigts se resserrait autour de ses hanches alors que son souffle percutait ses lèvres, les caressants en douceur. Les doigts de l'homme s'enroulaient autour des cheveux bruns de sa prisonnière avant qu'il ne murmure à son tour. « Moi aussi je suis marié. » Leurs lèvres se sont rencontrées avec fougue alors qu'il soulevait la charmante demoiselle au corps de rêve. Elle le rendait totalement fou, cette demoiselle s'appelait Tessa et rien qu'entendre le son de sa voix le transportait dans un état second. Les deux protagonistes finissent par passer la nuit ensemble, une nuit passionnée et emplie de fougue. Certes ce n'est pas la première fois que Nickolàs trompe Rhéa mais cette fois ci c'est différent, Tessa est différente des autres femmes, elle a ce je ne sais quoi qui fait craquer l'homme comme aucune autres auparavant.
 
Deux ans que Nickolàs a rencontré Tessa, il cache son aventure à sa femme mais un jour ou l'autre elle apprendra tous et il faudra alors divorcer. Il pourrait abandonner la jeune brune pour récupérer sa femme mais ce n'est pas aussi simple. Tessa est devenue très importante pour lui, bien plus que ce qu'il pensait. Entre eux ce n'est pas que seulement charnel mais c'est un besoin d'être ensemble. Dire qu'ils s'aiment ? Ça serait surement trop mais ils ne sont pas loin de ce genre de sentiment. Ils gardent leurs mariages à flot pour ne surtout pas montrer ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre mais c'est pourtant flagrant. Dernièrement sans en parler à Rhéa, Nickolàs à amener sa maitresse en Russie, non pas pour qu'elle rencontre son père mais pour qu'elle le soutienne dans cette épreuve difficile. Il a beau être marié depuis cinq ans sa chère et tendre moitié ne sait pas du tout que son mari a arnaqué bon nombre de personnes, pour elle il est simplement journaliste et l'a toujours été. Avec Tessa c'est différent il lui a parlé de sa vie d'avant, puis ils se sont rencontrés dans une partie de poker clandestins alors elle est plus amène de le comprendre. Quoi qu'il en soit, Nickolàs ne sait pas ce que lui réserve le futur mais ça ne risque pas d'être le bonheur total.


Dernière édition par Nickolàs Rostovski le 14.07.14 22:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   13.07.14 20:48

Bienvenue sur la banquise :**:
James, quel merveilleux choix :3 Bon courage pour ta fiche, et si tu as un soucis, n'hésites pas :coeur:

PS: si tu as besoin que je supprime mon message, n'hésites pas :*-*:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 7
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   13.07.14 23:36

Merci beaucoup jolie blonde. :coeur1: 
Ton message ne me gêne absolument pas.  :licks: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 24
▪ Discussions : 254
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 5:10

OMG James le magnifique ! :crazy: :bave2:
Bienvenue sur la banquise et bonne chance pour ta fiche !


I feel so cold...
Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree ?I travel the world and the seven seas, everybody' s looking for something :Some of them want to use you.Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you. Some of them want to be abused. - blackheart & crédits.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 7
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 9:57

Merci mademoiselle  :groopie:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 201
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 10:29

JAMES.  :god: 
Bienvenue parmi nous !  :heart: 


Si tu t'enquiers pourquoi sur mon tombeau.
Si tu t'enquiers pourquoi sur mon tombeau On aura mis deux éléments contraires, Comme tu vois être le feu et l'eau Entre éléments les deux plus adversaires : Je t'avertis qu'ils sont très nécessaires Pour te montrer par signes évidents Que si en moi ont été résidents Larmes et feu, bataille âprement rude : Qu'après ma mort encores ci dedans Je pleure et ars pour ton ingratitude. - blackheart & Maurice Scève.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 18
▪ Discussions : 198
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 10:48

Bienvenue par ici ! :coeur: Nickolàs, j'adore ce prénom. :bave: 


Eden Ham
Si tu ne t'accroches pas suffisamment à ton rêve, il s'en ira sans aucun remord. Alors accroche-toi au tien de toutes tes forces, afin qu'il ne s'échappe pas comme l'a fait le mien. - blackheart & NII Fall 2013.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 24
▪ Discussions : 66
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 11:12

Bienvenue ! :smile: Et bon courage pour ta fiche, j'ai hâte d'en lire davantage, ton personnage a l'air super sympa !


Sometimes I find myself alone regretting Some little fooling thing Some simple thing that I've done I'm just a soul whose intentions are good Oh lord, please don't let me be misunderstood.


PS : Recherche activement RP. Motivée dynamique et volontaire, je postule pour le rôle de partenaire. J'ai pas de CV mais j'vous aime :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 232
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 11:25

Ce BG ! Bienvenue ici, courage pour ta fiche ♥


    everybody wake up
    WILL YOU CATCH ME IF I JUMP IN FRONT OF YOU ?
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 15:44

Bienvenue  :*-*: :licks: 


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 18:53

Mais de rien beau brun :3
J'aime déjà beaucoup le début de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 7
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   14.07.14 23:44

Merci beaucoup. Je suis ravi de cet accueil et de voir que mon personnage plait déjà  :groopie: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 141
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   15.07.14 8:24

Bienvenue sur la banquise :pingu:


Elizabeth Calloway
Baby I'm gonna put your skin on mine, be inside you all my life and if you let your heart open up your mind. I'm gonna be your satellite and I'll hang over your world at night. And I can hear you sleep beneath the candle light, I can see your dreams like they were mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 28
▪ Discussions : 7
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   15.07.14 23:12

Merci ma belle.  :coeur1: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 26
▪ Discussions : 409
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   16.07.14 9:19

Bienvenue parmi nous :**:


« I'm trying to hope
with nothing to hold »
isabel alexis montgomery
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables. ♠ Nickolàs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» “Jamais homme sage et discret ne révèle à femme son secret.”[Hélène]
» Quand on va mal, on fume, on boit et on parle surtout entre pôtes (Sacha)
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Boit'Kitu et Kult d'la Vitesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: Meeting and Confessions. :: Le registre d'état civil.-