Partagez | .
 

 Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 43
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   08.07.14 16:42

Bill Adams Mila Roseburry
Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène
Participants ✦ Billy et Milla
   Statut ✦ privé
   Lieu ✦ chez Mila puis chez Billy
   Date ✦ Début juillet
   Moment ✦ Fin de matinée
   Météo ✦ Frais mais ensoleillé
   Prévention -18 ✦ nop, nous sommes des âmes innocentes
   PNJ ✦ non merci ^^ .



Go to Neverland
Ai je aussi passé l'âge des chiens dans les nuages, de courir sous l'orage? 1 2 3 fais le compte a peine jusqu'a 100, jusqu'1 million je sais compter pourtant. Quand les potions nous feront vivre jusque 500 ans, à 60 je serai adolescent
© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 43
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   08.07.14 17:33


∞ Le Cow boy et la Sirène

Mila & Billy





Chaque jour, je travaillais chez le disquaire, et je m'y sentais bien. Il y avait pas mal d'habitués à la boutique, et je m'entendais bien avec eux. On partageait nos goûts musicaux et nos avis sur les derniers albums sortis. J'aimais aussi quand quelqu'un venait acheter un instrument et que je lui faisais tester. Voir le plaisir d'une personne à jouer, surtout sur un nouvel objet, c'était plaisant. Comme s'il apprenait à l'apprivoiser, à faire que l'instrument devienne sien. Parmi les habitués, il y avait Mila. Une jeune demoiselle avec qui je m'entendais très bien. Je me rappelle encore du jour où je suis venu vers elle.

Il y avait peu de monde à la boutique, alors je m'occupais en rangeant les albums qui avaient été mal rangés, ou que je jugeais mal classés. J'aime bien quand c'est bien mis. C'est là que je la vis entrer dans le magasin. Mila. Je lui adressai un sourire, puis la laissai regarder ce qu'elle voulait, mais elle semblait un peu perdue. Ravi de pouvoir me rendre utile, je lui ai demandé si je pouvais l'aider. Et c'est ainsi que chaque fois qu'elle venait, je lui conseillais de nouveaux albums.
Un jour, je l'observais discrètement alors qu'elle regardait les instruments. Je finis par m'approcher d'elle, sourire aux lèvres, lui demandant si elle voulait essayer un instrument. Mais elle n'osait pas, persuadée qu'elle ne saurait pas en jouer.

Tout le monde peut jouer, il suffit d'apprendre. Déjà, il faut faire connaissance avec l'instrument.

Je lui mis une guitare classique entre les mains, dans la position qui convenait pour jouer. Ce n'est pas du tout évident lorsque l'on est débutant. Je me suis alors mis à genoux face à elle pour être à sa hauteur. Oui, j'ai certainement omis de dire que Mila était en fauteuil roulant, bien que je ne comprenne pas vraiment ce que ça change. Si, ça change que je me suis mis à genoux face à elle, afin de pouvoir communiquer plus aisément, de pouvoir la voir, apprivoiser l'instrument. Alors qu'elle hésite, je pose ma main sur le bois de la guitare.

C'est un superbe instrument, vous devriez le prendre.

Je me sentis d'humeur joueur.

Allez n'ayez pas peur! Prenez la, et je vous apprendrai!

C'est comme ça que tout a commencé.


Aujourd'hui, c'était dimanche, alors je ne travaillais pas. Et j'avais dit à Mila que je viendrai chez elle vers onze heure pour notre premier cours! Enfin, je n'aime pas appeler ça un cours. J'étais pas prof. Je voulais juste l'aider, lui apprendre à maîtriser son instrument, comme on l'avait fait pour moi, pour qu'elle sache en jouer, et qu'elle connaisse ce plaisir, ces émotions. Aussi, je pourrai lui apprendre un peu le chant, bien que je ne savais pas trop comment le faire. On avait décidé que le cours aurait lieu chez moi, car c'était mieux pour le matériel, et parce qu'elle aimait bien sortir de chez elle. Elle sera ravie alors! Car j'ai bien l'intention de lui faire découvrir un peu où j'habite, et qu'on joue dehors.

Mon frère m'a laissé la voiture ce matin (oui on en a une pour deux, ça revient moins cher), et je suis donc parti chercher ma nouvelle amie. J'étais content de pouvoir partager la musique avec elle, ça allait être génial! Elle était une sirène. Incapable de marcher, mais beaucoup plus belle et précieuse que n'importe qu'elle humaine! Et moi, j'allais lui apprendre a s'exprimer de sa plus belle voix. Je me gare non loin de chez elle, et le sourire aux lèvres, je frappe à sa porte. Si je ne me retenais pas, je sautillerais sur place d'impatience.

code by PANICK!ATTACK



Go to Neverland
Ai je aussi passé l'âge des chiens dans les nuages, de courir sous l'orage? 1 2 3 fais le compte a peine jusqu'a 100, jusqu'1 million je sais compter pourtant. Quand les potions nous feront vivre jusque 500 ans, à 60 je serai adolescent
© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   09.07.14 8:33

Knew all the words to the popular songs with the radio on full volume I remember there was a time I used to sing for you [Tracy Chapman] ♪♫ - Billy & Mila
Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène


Je serre les dents et pince les lèvres. Elles ne couleront pas ces foutus larmes. Pas pour ça. Pas pour lui, pas aujourd'hui du moins. Le soleil brille, les gens s'amusent dans la rue alors non, je ne pleurerais pas. Je roule sans but, progresse lentement mais surement, sans m'arrêter malgré la fatigue dans mes bras qui commence à se faire ressentir. Moi qui n'étais pas très musclée avant l'accident, il y a eu un changement radical depuis que je suis en fauteuil roulant, obligée d'user de mes bras pour avancer. Je n'en peux plus de nos querelles incessantes. Oui je veux sauver notre couple, parce qu'on mérite de tout recommencer, parce qu'on s'aime et que c'est incontestable. On s'aime et cela pourrait être plus fort que toutes mes trahisons si seulement on parvenait à tourner la page. Mais Aaron s'y refuse et si je le comprends je préférerais qu'il demande le divorce m'expliquant qu'il est incapable de me pardonner et qu'il n'y arrivera jamais plutôt que de continuer à me torturer et lui par la même occasion, en continuant à vivre sous le même toit que moi. C'est pour cela que j'ai quitté la ville avec empressement, les larmes aux yeux et qu'à présent je progresse sans direction dans les rues de Fairbank. Je ne veux pas rentrer avant ce soir. Même si je sais qu'il ne sera pas à la maison de l'après midi, je ne supporte plus de vivre entre quatre murs. Je veux me trouver une passion, je veux donner un sens  à mon existence! J'avais l'équitation qui occupait tout mon temps mais aujourd'hui je suis réduite à donner des cours et si je partage de formidables relations avec mes élèves et qu'ils me donnent l'occasion de rester en contact avec les chevaux, il n’empêche que cela ne sera jamais comme avant lorsque je montais Frodon durant des heures pour des galops vibrants et des promenades délassantes. Je vais rénover le ranch et partir en quête de fond pour l'association que j'ai monté avec Zoey. Fantastique. Cela va m'occuper un peu et après? Je voudrais tant apprendre quelque chose, sauf qu'à près de trente ans retourner à l'université est plus qu’incongru...Et c'est alors que je passe devant la boutique de musique. Je la connais fort bien, aimant me perdre dans les rayons en quête de CDs, mais l'idée qui me vient à l'instant est tout autre: et si j'apprenais la musique? Après tout je me passionne pour cette art en me contentant d'en profiter...et si je pratiquais?

Deux semaines que je suis entrée dans la boutique en fouinant du coté des instruments plutôt que des CDs. J'ai bien vite pris conscience de mon manque de connaissances et je m’apprêtais à abandonner lorsque Billy est venu me proposer son aide. S'il avait toujours su me conseiller lors de mes précédentes visites, cette fois-ci ma requête me paraissait trop vague que pour qu'il puisse m'aider. Et pourtant, deux semaines après une courte discussion que nous avons eu ce jour là, je suis plantée devant la fenêtre de mon salon trépignant d'impatience ou presque! On frape et je m'empresse de rouler jusqu'à la porte d'entrée que j'ouvre avec un large sourire que l'on ne me connait plus que peu depuis l'accident.

Billy!
fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 43
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   09.07.14 20:32


∞ Le Cow boy et la Sirène

Mila & Billy





C'était un pari fou que je faisais, un pari digne d'un chapelier! Moi, donner un cours de musique? Je ne pense pas être un très bon professeur et je ne me vois pas du tout comme tel, mais ce n'est rien. Je pense que lorsque l'on est passionné, on peut tout transmettre! Et c'est avec joie que je vis Mila m'ouvrir, un sourire sur son visage.

Mila!

Sans réfléchir d'avantage, je la prends dans mes bras l'espace de deux secondes, manifestant ma joie. Je savais qu'elle n'avait pas envie de rester ici. On avait dit qu'on irait chez moi, alors c'était parti.

Prête à découvrir mon château?

Je ris un peu. Voilà que je me prenais pour un prince. Évidemment, c'était avec ironie que j'appelai ma maison comme ça. Elle avait plus l'allure d'une tanière que d'un château. J'espérais tout de même que Mila apprécierait, qu'elle s'y sentirait un peu chez elle. Le plus naturellement du monde, je me dirige vers ma voiture sans penser à aider Mila à faire rouler son fauteuil. Pour moi, Mila n'avait rien de différent des autres, et j'en oubliais les politesses. J'oubliais qu'elle pouvait avoir besoin d'aide. C'est une fois arrivés à la voiture que je réalisai que je devais l'aider à s'installer dans la voiture, ce que je fis. Je parvins à ranger le fauteuil dans le coffre en pliant les sièges arrières. Faut dire que notre voiture n'est pas très grande. Une fois que j'ai réussi à caser l'engin roulant, je monte côté conducteur, tout fier de moi. Je démarre donc la voiture, et c'était parti. Sur le chemin, on faisait la discussion naturellement, et je vins à lui poser une question qui me trottait dans la tête.

Tu fais quoi dans la vie?

C'est vrai, elle, elle me connaissait uniquement sur mon lieu de travail, mais moi, je ne savais même pas dans quoi elle travaillait. On discuta ainsi, jusqu'à arriver au bord de la forêt, soit tout près de chez moi. Je savais que Mila manquait cruellement d'aventure. Il suffisait de l'entendre parler du fait qu'elle n'aimait pas rester chez elle, ou qu'elle soit malheureuse d'être en chaise. Mais moi je voulais lui montrer que jambes ou non, on pouvait découvrir des choses superbes. J'arrêtai donc la voiture ici, sourire aux lèvres.

Terminus!

Je descends de la voiture, tout content, je récupère le fauteuil et aide Mila à s'installer. Cette fois, je me sens l'âme d'un guide, et je me mets derrière le fauteuil de Mila, la poussant, afin qu'elle n'ait qu'à s'occuper du paysage.

Ici c'est chez moi. C'est loin, c'est grand, c'est sauvage. J'espère que tu aimeras. J'habite dans une maison un peu plus loin avec mon frère, mais il est pas là aujourd'hui. Profite du paysage, car on fait la route à pieds exprès. C'est quand même agréable tu trouves pas?

J'étais tout sourire. J'aimais tellement cet endroit. On marcha ainsi quelques minutes, je dirais... six minutes. Puis on pouvait voir quelques maisons. C'était là que j'habitais. On se dirigeait vers la mienne, et je m'apprêtai à ouvrir la porte, me tournant d'abord vers Mila dans un léger rire.

Oui bon, j'ai un peu exagéré en parlant de château. Mais en tout cas...

Je glisse les clés dans la serrure et ouvre la porte en grand, non seulement pour que Mila puisse passer aisément, mais aussi en signe de bienvenue.

Tu peux être ici chez toi.

Laissant mon amie passer devant, je ferme la porte derrière nous et pose les clés sur un meuble dans l'entrée. Ce que l'on pouvait remarquer en premier, c'était un sol marron foncé tout comme les meubles, et un mur très blanc, décoré de dessins faits à la main par mon frère et moi. On en a passé du temps! Ces dessins représentent plusieurs contes qui se lient les uns au autres. Mais le plus présent était bien sûr Peter Pan, trônant au milieu du décors, se battant fièrement contre le terrible Capitaine Crochet!

une partie du mur:
 


code by PANICK!ATTACK



Go to Neverland
Ai je aussi passé l'âge des chiens dans les nuages, de courir sous l'orage? 1 2 3 fais le compte a peine jusqu'a 100, jusqu'1 million je sais compter pourtant. Quand les potions nous feront vivre jusque 500 ans, à 60 je serai adolescent
© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   10.07.14 11:51

Knew all the words to the popular songs with the radio on full volume I remember there was a time I used to sing for you [Tracy Chapman] ♪♫ - Billy & Mila
Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène


Billy me prend dans ses bras un court instant avant de me demander tout enthousiaste si je suis prête à découvrir son château. J’acquiesce en souriant. Son naturel me tue. Déjà en temps normal je ne connaissais pas beaucoup de personne aussi franche et simple que lui mais depuis l'accident tout n'est plus qu'hypocrisie autour de moi alors Bill me change beaucoup. Tout comme il agit d'instinct, sans réfléchir à ses actes, moi je ris de tout et de rien en sa compagnie. Il est une perle rare que je suis ravie d'avoir rencontré. Tandis qu'il se dirige vers sa voiture je rentre chercher mon sac à mains avant de le rejoindre grâce à la rampe aménagée devant ma porte depuis peu. Je suis reconnaissante à Aaron qui a littéralement harcelé un ami maçon pour qu'il entame et achève les travaux dans un temps record. Il faut dire qu'avant je ne pouvais pas quitter la maison à moins d'être accompagnée par quelqu'un qui devait me porter de ma porte d'entrée au pied d'escaliers menant au trottoir, rien n'est plus désagréable que d'être cloîtré de force chez soi! Je m'approche de la voiture et réalise qu'il ne sait pas que j'ai besoin d'aide pour m'installer à l'intérieur. Je m'apprête à le lui expliquer quelque peu gênée mais il réalise lui même que je suis en difficulté et il vient m'aider. Le trajet se déroule tranquillement tandis que nous discutons de tout et de rien. Il cherche à en savoir plus sur moi et je ne sais guère que répondre, je choisis finalement d'être sincère.

Pas grand chose à vrai dire. N'ayant pas fait d'études universitaires je vivais de ma passion pour l'équitation jusqu'à l'accident. Depuis j'ai monté une association caritative et je donne des leçons d'équitations à mes amis. A vrai dire je voudrais reprendre les études mais je crains qu'une trentenaire dans un amphithéâtre risque de faire tâche...


Je conclus amusée, je ne suis pas véritablement frustrée par mon âge, ce n'est pas comme si je savais quelles études m’intéresseraient. Je n'ai jamais été passionnée que par l'équitation il est donc compliqué de se trouver en quelques mois de nouveaux hobbys, pour le moment je me contente donc de ce qui vient et qui m'intrigue: la langue française, la musique, ce genre d'activités qui m'intéressent et que je ne peux que tenter avant de savoir si elles me passionnent véritablement ou si je m'en lasse assez vite. Tandis qu'on discute je ne prête que peu attention au paysage mais lorsqu'il s'arrête au milieu de nul part je commence à me poser quelques questions. Il sort mon fauteuil du coffre et je me demande s'il s'agit d'une blague jusqu'à ce qu'il m'explique que nous terminerons à pied pour profiter de la vue. Je lui adresse un sourire enthousiaste et nous avançons. Je me perds dans la contemplation des environs avant de me rendre compte qu'il me pousse. Quoi de plus logique puisque j'avance depuis tantôt? Sauf qu'habituellement j'ai horreur de cela, j'aime à me débrouiller seule mais là cela ne me gêne pas. Ne réagissant donc pas je me contente d'observer la forêt environnante.

Ça doit être formidable de vivre ici! Tu t'endors avec le hululement des hiboux et tu t'éveille avec le champs des pinçons!

Je découvre les lieux avec des yeux d'enfants. De petites maisons s'alignent finalement au cœur de ces bois et je trouve cela fantastique. Elles n'ont guère de prétentions mais leur situation est unique. Dans la famille on m'a habituée aux villas luxueuses et je n'ai donc jamais envisagé de vivre autrement  pourtant, je me verrais bien ici dans quelques années avec Aaron à mes cotés et nos enfants jouant dans la rivière non loin. Des illusions.

C'est très gentil de ta part, c'est sans doute mieux qu'un château tu sais. Je suis habituée aux maisons luxueuses mais une petite maison en pleine nature me semble tellement plus agréable...

Je passe la porte et mon attention est de suite attirée par un mur recouvert de dessins. Je n'en reviens pas et m'approche lentement avant de passer ma main dessus. Je ne sais pas exactement ce que j'attendais mais c'est ravie que je me tourne vers Billy.

Ils sont de toi ces dessins? C'est amusant!
fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 43
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   15.07.14 20:58


∞ Le Cow boy et la Sirène

Mila & Billy





Dans la voiture, je m’apprêtais à lui dire qu'il n'y avait pas d'âge pour reprendre les études. Mais quelque chose me frappa en plein cœur. Des cours d'équitation??! Monter à cheval? Comme un vrai Cow Boy?! Je ne dis rien sur le moment, car on arrivait à destination. Mais je me promis de lui en reparler plus tard. Je rêverais de savoir monter à cheval!

C'est ainsi qu'on était arrivé chez moi, dans mon entrée. Une chance que le fauteuil de Mila soit passé par la porte, bien que je n'y pensais pas sur le moment. J'étais content qu'elle remarque les dessins. Bon c'est vrai qu'on les voyait beaucoup, mais ça avait l'air de lui plaire non? Je lui souris.

Oui c'est moi. Et mon frère. Il dessine bien mieux que moi!

Je commence à m'engager en direction de ma chambre, où j'avais tous mes instruments de musique. En vrai je n'avais qu'une guitare classique et une électrique, mais j'avais aussi tout plein de machins que j'avais bidouillé et qui faisait un certain son. J'aimais bien découvrir de nouvelles choses. C'est là que, je ne m'aperçus pas de suite que la maison n'était pas du tout du tout faite pour quelqu'un se déplaçant en fauteuil roulant. Elle était étroite de partout, et mon amie ne pouvait pas me suivre. Je me retourne vers elle l'air embêté, mais je cela ne dura que quelques secondes avant que je ne prenne ça pour un jeu en m'approchant d'elle.

C'est le moment où je dois montrer que je peux être fort!

Je ris un peu et me penche vers Mila pour qu'elle s'accroche à mon cou. Puis je passe un bras dans son dos et l'autre sous ses jambes avec délicatesse, et la porte jusqu'à la chambre. Je la pause le plus doucement possible sur mon lit.

Voilà princesse!

Je souris, fier de moi, puis sors chercher sa guitare que j'avais laissé dans l'entrée. Pendant ce temps, Mila pouvait voir une chambre semblable à celle d'un adolescent. Il y avait mes deux guitares et l'ampli, avec plein de bidules et d'outils sur un bureau. Au mur, juste trois cadres représentant Led Zeppelin, Aerosmith et AC/DC. En fait, ma chambre ressemblait un peu à un atelier, avec mon lit deux places au milieu. Y'avait même un peu de peinture dans un coin, quand je m'amusais à essayer de peindre. Ça avait aussi servi pour les dessins du salon! Au milieu du bureau, une vieille télé toute carrée qui lisait les cassettes. Oui, on n'était pas vraiment nouvelles technologies. Il faut savoir que chez nous, on ne captait pas la télé ni la radio. Mais moi tout ce que je voulais c'était regarder mes bonnes vieilles cassettes.

Je reviens donc dans ma chambre, sourire aux lèvres, la guitare de Mila en main. Je dépose l'instrument sur mon lit à côté d'elle, sans retirer la housse. Ce n'est pas mon instrument après tout, je la laisse le manipuler, c'est important. J'attrape ma guitare classique et m'assois, tout content, sur un tabouret que j'approche du lit. Machinalement, je commence à grattouiller ma guitare afin de l'accorder à l'oreille. Je lève ensuite mon regard vers Mila en souriant, comme un gamin impatient d'ouvrir ses cadeaux de noël.

Bon, je dois te prévenir, je n'ai jamais appris à personne, alors je vais essayer de faire de mon mieux. Ta guitare est accordée?

code by PANICK!ATTACK



Go to Neverland
Ai je aussi passé l'âge des chiens dans les nuages, de courir sous l'orage? 1 2 3 fais le compte a peine jusqu'a 100, jusqu'1 million je sais compter pourtant. Quand les potions nous feront vivre jusque 500 ans, à 60 je serai adolescent
© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   16.07.14 13:20

Knew all the words to the popular songs with the radio on full volume I remember there was a time I used to sing for you [Tracy Chapman] ♪♫ - Billy & Mila
Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène


Une fois que Billy m'a expliqué que ces dessins sont de lui et de son frère, je recommence à les contempler mais un peu plus fascinée encore. Ils ont été fait à main levée cela se voit de suite et le résultat est remarquable. Ce ne sont peut-être pas des chefs d’œuvres mais les deux frères sont de très bons dessinateurs c'est indéniable ! Et puis ils ont dû beaucoup s'amuser à refaire la décoration de leur maison en laissant leur imagination divaguer, on le comprend vite en observant les mises en scène entre les différents personnages. Des Disney pour la plupart. Cet univers ne m'a jamais particulièrement fascinée, il faut dire qu'enfant j'étais plus du genre à gambader dans les champs avec Matt, Adriel et Aaron plutôt que postée devant la télévision. Pourtant la passion que semble vouer Billy à ces histoires pour enfants me donnent envie de m'y intéresser. D'ailleurs, sans l'accident je serais très certainement plongée dans ce monde enchanté afin de le faire découvrir à ma petite fille. Si seulement je ne l'avais pas perdue. Si tout c'était déroulé comme il aurait fallu que les choses se déroulent, je serais maman d'une petite demoiselle d'un mois et demi. La gorge serrée je détourne le regard du mur et rejoins Billy dans sa chambre. Du moins c'est ce que je cherche à faire mais l’encadrement de la porte n'est pas suffisamment large que pour laisser passer mon fauteuil roulant. L'expression ennuyée que m'adresse mon ami me fait pouffer de rire et je ne parviens pas à me calmer tandis qu'il me transporte jusqu'à son lit où je prends une pose de châtelaine alors qu'il me qualifie de princesse. Je me calme alors qu'il m'apporte une guitare. Si j'ai déjà gratté sur celle de mon père qui en jouait certaines soirées d'été suite à un bon barbecue entre voisins, je ne suis jamais parvenue à faire mieux que les cinq premières notes de l'hymne américain que m'avait enseigné mon paternel lorsque j'avais une douzaine d'années. Cependant Billy ne semble pas prendre la mesure de mon incompétence puisqu'il me demande si ma guitare est accordée. Je lève vers lui un regard honteux avant de lui sourire et de m'expliquer.

J'imagine que cela signifie que chaque corde doit jouer une note précise...C'est cela ?

Je ris de mon manque de connaissances, je dois avoir l'air bien bête mais je l'avais prévenu, je n'ai jamais fait de solfège et c'est à peine si je connais les notes. Enfin, j'exagère peut-être un peu, mon papa m'a appris la gamme et le principe de clés, certaines altérations aussi mais mon savoir en matière de musique se résume à cela et puis toutes ces informations remontent à plus d'une dizaine d'années, ma mémoire s'est donc altérée en plus du reste.

Sincèrement je ne saurais pas te dire si elle est accordée parce que je ne sais pas quelle note est attribuée à chacune des cordes...Après je veux bien essayer de me souvenir comment sonne un do ou un mi ! Fis-je avec un sourire tout en pinçant les cordes de façon machinale.

fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 43
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   16.07.14 18:58


∞ Le Cow boy et la Sirène

Mila & Billy





J'aimais la voir rire ainsi. Et je ris à mon tour lorsqu'elle me demanda ce que j'entendais par accorder la guitare.

Tu débutes en tant qu'élève et moi je débute en tant que prof. C'est parfait, on a le même niveau!

Je ris à nouveau et vais fouiller dans mon petit bazar pour ramener à Mila un accordeur électrique. Je l'allume, et, alors que je parles, des aiguilles bougent et une petite lumière rouge apparait. Je m'assois sur le lit à côté d'elle et lui montre.

Tiens ce sera plus simple avec ça. Tu joues une corde, il la reconnait et te dit si elle est trop aiguë ou trop grave avec cette aiguille. Après tu peux tourner les clés là haut jusqu'à ce que la lumière devienne verte.

Je pointe la lumière rouge du doigt.

Tu vois, ma voix est mal accordée.

Je ris un peu, observant l'engin.

Ma voix est un mi trop grave!

Oui, il ne fallait pas grand chose pour m'amuser en général, ou pour que je me pose des questions idiotes. Si j'étais seul, je me serais amusé à essayer de faire un mi parfait avec ma voix, mais je me retins, laissant Mila accorder sa guitare. Je la regarde faire en souriant. C'était beau de voir un pro manipuler un instrument, mais une débutante, ça l'était tout autant. Elle découvrait sa guitare, comme pour l'apprivoiser. J'aimais bien observer ça. Je l'aidai un peu, puis, quand elle eu fini, je réfléchis à comment lui apprendre. Comment avait fait mon professeur déjà, en dehors du solfège? Ah, les accords de base, ça sera bien! Je me lève et pars chercher un petit cahier dans lequel j'avais noté des choses. Vers les premières pages, je trouvai les accords, et les amenai à Mila, m'asseyant à nouveau au bord du lit avec entrain. Je lui montre les dessins ressemblant à une partie du manche de la guitare avec des lettres au dessus, et des 0 ou X à chaque corde.

C'est les accords de base, ça te montre comment les jouer.

Je pointe du doigts le papier et les cordes tout en parlant.

Cette corde, c'est celle-ci, celle-là c'est elle, elle c'est elle, et ainsi de suite. Ça représente le manche. Les points, c'est là où tu dois mettre tes doigts. Par exemple pour le La, tu dois placer tes doigts comme ça.

J'attrape doucement ses doigts et les place sur le manche.

Les X, c'est les cordes que tu ne grattes pas. Les 0, c'est les cordes que tu gratte à vide. Les autres, tu grattes c'est tout.

Je souris et attrape ma guitare ainsi qu'un médiator se trouvant sur ma table de nuit. Je place mes doigts sur le manche et gratte les cordes pour lui montrer comment il faut faire. J'espérais que j'expliquais bien. C'était pas facile d'être professeur!

code by PANICK!ATTACK



Go to Neverland
Ai je aussi passé l'âge des chiens dans les nuages, de courir sous l'orage? 1 2 3 fais le compte a peine jusqu'a 100, jusqu'1 million je sais compter pourtant. Quand les potions nous feront vivre jusque 500 ans, à 60 je serai adolescent
© caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 20
▪ Discussions : 318
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   17.07.14 15:49

Knew all the words to the popular songs with the radio on full volume I remember there was a time I used to sing for you [Tracy Chapman] ♪♫ - Billy & Mila
Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène


Nous nous amusons de mon incompétence mais cela ne risque pas de me vexer, Billy l'a dit, nous sommes tous les deux apprentis dans un domaine et loin de nous l'idée de nous mettre la pression à ce sujet, en effet, avant 'être professeur et élève, nous sommes surtout des amis et c'est à peu près tout ce qui importe. Tandis qu'il fouine dans ses affaires j'en profite pour observer sa chambre. C'est la musique qui prédomine, elle est partout dans cette pièce et cela ne m'étonne pas, comme il  me l'avait expliqué il y a plusieurs mois de cela, elle est la chose la plus importante dans sa vie et je peu parfaitement comprendre ce genre de passion puisque l'équitation fut la mienne durant une dizaine d'années. Il revient vers moi avec un accordeur électrique et m'explique son fonctionnement qui s'avère finalement assez simple. Corde par corde je les fait sonner et tente de faire virer la lumière du rouge au vert. Je n'ai pas grand chose à faire puisque la guitare était déjà assez bien accordée, contrairement à sa voix me fait-il remarquer ce qui me fait sourire. Approchant le boitier de ma bouche je commence à parler.

-Et moi alors? Est-ce que ma voix est accordée? hummmmmm?
fis-je en riant tout en cherchant à faire changer la lumière, en vain. Faisant mine de bouder je reporte mon attention sur les informations que me donne Bill. Les accords. Les choses sérieuses commencent. Je n'étais pas une élève particulièrement assidue étant adolescente mais les choses sont différentes aujourd'hui que j'ai choisi moi-même la matière que l'on m'enseigne. Et puis, mon professeur est bien plus amusant que ceux que j'ai pu voir défiler devant le tableau durant ma scolarité! J'avoue ne jamais leur avoir laissé la moindre chance, dégoûtée par l'école dès la primaire je me braquais de suite face à ces gens qui me privaient de ma liberté, qui me cloîtraient entre quatre murs, qui me poussaient à grandir alors que tout ce que je demandais c'était ma liberté, mon comportement de gamine, mes virées dans les champs, mes tags sur les murs, mes vols de gâteaux. Tout ce que je voulais c'était être avec Aaron et agir comme lorsque nous étions enfants. Et, sans le savoir, mes enseignants me privaient de cela, tout comme ceux d'Aaron l'éloignaient de moi, lui qui était déjà à l'unif', focalisé sur ses études de médecine qui lui prenaient tout son temps...Peu importe, j'oublie tout cela et en revient aux cordes que m'indique mon ami. J'acquiesce chaque fois, tentant d'assimiler ce qu'il me dit. Lorsqu'il prend sa guitare et joue je commence vraiment à comprendre mais c'est surtout ce qui accompagne sa guitare qui m'intrigue.

C'est quoi monnnsssiiiieeeuuuurrr?
m'enquis-je avec un air enfantin.

fiche par blackheart. - image par crédit.


The Way It Was

«If I go on with you by my side can it be the way it was? When we met did you forget about those golden eyes?
                                                            by The Killers  GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprends moi à être un cow boy, je t'apprendrai à être une sirène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « La vie est une farce, apprends à rire » _Marie-Claire Blais. [ With Katherine Murdshaw - CLOS ]
» Montre-moi, apprends-moi, contrôle-moi...! [Livre II - Terminé]
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Apprends à rester à ta place!!
» ARSENIY Δ aujourd'hui, j'apprends à être sociable. tiens, salut connard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Beyond the plains. :: Waterfowl Forest. :: Creamer's Field Reserve.-