Partagez | .
 

 So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 22
▪ Discussions : 80
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa   07.07.14 7:56

Nastia Thomas Elsa
So, it's you...
Participants ✦ Anastasia, Thomas et Elsa.
Statut ✦ Privé.
Lieu ✦ Chez Thomas.
Date ✦ Samedi 12 juillet.
Moment ✦ Après-midi.
Météo ✦ Soleil timide avec pas mal de nuages.
Prévention -18 ✦ Ca ne risque pas non.
PNJ ✦ /





Dernière édition par Elsa K. Adkins le 08.07.14 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 22
▪ Discussions : 80
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa   07.07.14 8:04

Qui ignore l'amour vit heureux, il a des nuits tranquilles et des jours sans trouble, dans sa paisible maison.
Nastia & Thomas & Elsa♪♫


Cela faisait pratiquement un mois que j'étais partie et avait posé mes valises chez Sweeney. Il avait été adorable et m'avait accueilli les bras ouverts. Egalement un mois que j'avais retrouvé Oney. Il m'avait tant manqué... Et les retrouvailles furent quelque peu... mouvementées. Mais cela faisait surtout un mois que je n'avais pas revu Thomas après notre séparation. Et pour être honnête, je n'en étais toujours pas remise et j'avais beau tomber peu à peu dans les bras de mon meilleur ami, je rêvais de mon ex fiancé encore certaines nuits et il n'était pas rare que je me mette à pleurer sans raison apparente. On ne ferme pas une plaie de trois ans comme ça... Alors forcément, vous vous dites que c'est ce qui me pousse à me trouver dans la rue de notre maison, sa maison, que je deviens folle, le surveille et cherche à rester dans sa vie.

Et bien vous vous trompez complètement. Au volant de la voiture d'Oney (pour ne pas me faire repérer), je viens en fait récupérer des objets oubliés lors de mon départ. Je n'avais pas osé y retourner, de peur de tomber sur lui ou pire sur cette fille. Seulement, il était temps que je laisse tout ça derrière moi et mes deux amis m'avaient poussée à aller récupérer mes dernières affaires, bien qu'elles ne me soient pas forcément nécessaires. Mes doigts se crispèrent un peu sur le volant en pensant au fait qu'il allait falloir que je rentre dans cette maison.

Thomas m'avait-il déjà totalement effacé de ses souvenirs, me remplaçant par elle ? Dormait-elle déjà chaque nuit dans les même draps que moi ? Cette pensée m'était insoutenable. Mais j'étais une adulte et je me devais de bouger, de cesser de penser à cet imbécile. Pour rester polie. Nous étions samedi, aussi il n'était pas censé être au travail. Mais j'espérai vraiment qu'il était seul, ou alors qu'ils ne soient carrément pas là, ce qui m'aurait franchement arrangé. Prenant mon courage à deux mains, je posais pied à terre, fermant la porte à clé avant de vérifier qu'aucun Hamilton n'était dans les parages. Il n'aurait plus manqué que ça. Que sa soeur pointe le bout de son nez et le fourre dans ce qui ne la regardait pas. Une fois de plus. Il commençait à faire bon à Fairbanks, le froid s'en allait doucement et à vrai dire nous étions même en été, j'avais donc laissé tomber gros manteaux, même si personne ne se baladait en maillot de bain dans les rues.

Arrivée devant cette porte dont j'avais jadis les clés, je me retrouvais un peu démunie. Devoir frapper chez moi. Je sais bien que ce n'est plus le cas, mais tout de même... Après avoir pris une grande inspiration, trois petits coups résonnèrent contre la devanture en bois. Mes yeux se fermèrent pour reculer au maximum la confrontation et se rouvrirent aussitôt que la porte signala son ouverture. « Oh ! » Mon premier réflexe aurait put être celui de vérifier l'adresse, mais cela était inutile, je connaissais le chemin par coeur. Non. Face à moi il y avait « Nastia, je suppose ? » Les mâchoires crispées, je ne put m'empêcher de la détailler de la tête au pied. Blonde, comme moi, pas étonnant, en fait, son visage ressemblait un peu au mien je crois. Bien que je détestais cette idée, elle avait les yeux clairs, le visage fin. On sentait bien quel homme était derrière tout ça. Je ne chercherai pas à faire de rendu psychologique, vous trouverez bien tous seuls. Et puis il y avait ce ventre. Difficile de passer à côté à vrai dire. J'avais face à moi cette briseuse de couple qui avait chamboulé toute ma vie. « Elsa, ça te dis surement quelque chose non ? Je viens chercher des affaires, tu sais que j'ai oublié chez moi. » Oui, j'étais froide, amère, limite méchante. Quoique pas vraiment, pas encore du moins. Ma colère sourde allait sûrement finir par éclater. 

fiche par blackheart. - image par crédit.


Dernière édition par Elsa K. Adkins le 08.07.14 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 25
▪ Discussions : 427
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa   07.07.14 17:18

So it's you...
Thomas & Elsa & Nastia♪♫


Deux semaines. Ça faisait deux semaines que j’habitais avec Thomas et je dois dire que c’était un petit bonheur. Oui, pour la première fois depuis que je le connais, je ne me suis pas disputée avec lui et nous étions même sur un petit nuage. Je commençais à regarder les meubles et couleurs pour aménager la petite chambre pour bébé et Thomas me disait si oui ou non ça lui plaisait. Je voyais qu’il restait un peu distant malgré tout mais je savais qu’au fond de lui, c’était parce qu’il ne voulait pas me montrer qu’il était enthousiaste. Je pense qu’il l’est même encore plus que moi depuis qu’il sait qu’il va avoir un fils. Bon, rien n’est sûr à 100% encore mais le médecin nous a encore montré à l’échographie qu’on commençait à voir son sexe se former et on y voit bien un sexe masculin. Autant vous dire qu’il commence déjà à me parler voiture et quatre cents coups et ça me fait peur…

C’était un samedi tranquille et plutôt ensoleillé comme une journée de juillet normale. Nous étions sortit en ville le matin pour un petit-déjeuner tardif après avoir fait une petite grasse matinée dans le lit. Peanuts était même venu avec nous et c’était avec bonheur que je voyais Thomas l’accepter un peu plus chaque jour. D’ailleurs, je blaguais souvent en lui disant qu’ils allaient se ballader entre mecs quand il le sortait. Ce chien était dingue de lui dès le début et j’avais l’impression que c’était de pire en pire depuis que Thomas lui prêtait une réelle attention.

J’étais seule à la villa maintenant, Thomas étant partit sortir le chien mais surtout, il était partit m’acheter des fraises. Et oui, une femme enceinte a des envies et là, j’avais une énorme envie de fraises. Bon, je partagerais avec lui pour le remercier de l’effort qu’il aura fait et je nous préparais de la chantilly pour apprécier encore plus. Bah quoi ? C'est pas parce qu'on est des futurs parents qu'on a pas le droit de s'amuser un peu et de prendre du bon temps non ? D'ailleurs, je ferais bien fondre du chocolat aussi... je fus sortie de mes pensées par trois coups à la porte. Qui ça peut bien être ? C'est peut-être Thomas qui a oublié ses clés, il est partit dans la précipitations. Je mis ma chantilly au frigo, contente de voir que je l'avais réussi avant d'aller ouvrir et de tomber nez à nez avec une blonde qui avait l'air surprise de me voir. « Nastia, je suppose ? » Je fus tout de suite mal à l'aise comprenant l'identité de la fille que j'avais face à moi. Elsa. Ou le grand amour de Thomas. Je ne comprenais pas trop pourquoi elle était là mais, mon estomac se serra d'anxiété. Et si elle était venue supplier Thomas de tout recommencer et qu'il décidait de retourner avec elle ? Et s'il se rendait compte que je suis moins bien qu'elle. Il faut avouer qu'on se ressemble mais elle est bien plus jolie. Allez comprendre ce qu'il m'a trouvé...  Elle me détaillait et j'en étais gênée. Je voyais son regard examiner la moindre parcelle de mon corps, s'attardant un peu sur mon ventre de plus en plus apparent. Je savais ce qu'elle devait se dire et à vrai dire, je n'avais pas envie de me battre.

« Elsa, ça te dis surement quelque chose non ? Je viens chercher des affaires, tu sais que j'ai oublié chez moi. » Ma main se crispa sur la porte à l'entente de ses deux derniers mots. Non ce n'était plus chez elle et j'avais déjà bien du mal à vivre avec le fait qu'il ait vécu avec elle ici mais qu'en plus elle me le rappelle me donnait encore plus cette impression d'être une étrangère dans une maison remplie de souvenirs qui ne sont pas les miens. J'aurais pu être aussi venimeuse qu'elle mais je décidai de laisser couler, comprenant qu'elle avait la rage contre moi. « Entres, Thomas ne va pas tarder à rentrer. Il est sortit...faire des courses. » Je la laissai entrer pour qu'elle aille chercher ses affaires mais je ne sais pas réellement comment agir avec elle. En fait, j'étais plutôt gênée et je ne savais pas quoi dire ou faire. Il y avait un silence entre nous et je dois avouer que j'avais peur de dire ou faire quelque chose qui allait la faire sortir de ses gonds. « Tu veux un café ou je ne sais pas ? Un verre d'eau ?... »

fiche par blackheart. - image par crédit.


all of me.
'Cause all of me loves all of you. Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections. Give your all to me, I'll give my all to you. You're my end and my beginning even when I lose I'm winning. 'Cause I give you all of me and you give me all of you, oh. - blackheart & tumblr & john legend.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Bienvenue à Fairbanks

▪ Âge : 24
▪ Discussions : 659
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa   08.07.14 16:40

“He promised her that he would give her everything, everything she wanted, as men in love always do. And she trusted him despite herself, as women in love always do.”
Nastia & Elsa & Thomas♪♫


La laisse du chien dans une main, un sac en plastique dans l’autre, je marchais d’un pas rapide en direction de la maison. Encore une fois, j’avais cédé aux doux caprices de Nastia… Ils n’étaient pas si nombreux –pour l’instant- et en me pliant en quatre pour elle, j’avais l’impression de compenser mes ‘absences’. Non, nous ne parlons pas des absences au sens propres du terme, qui sont légitimes, puisqu’Hamilton ou pas, il faut bien que je travaille… Surtout depuis qu’Alice tente un tour de force et que je n’ai plus le droit à une erreur si je veux suivre les trace de notre père – et le surpasser.
Non, je parle plutôt de ce genre d’absences au sens figuré du terme…Celles où je suis physiquement avec Anastasia mais tellement pensif, tellement absorbé par des souvenirs dont je devrais me débarrasser, qu’au final c’est comme si je n’étais pas là. Je sais  qu’Anastasia se rend compte de ces moments où je m’évade, songeant à mon ex, qui malgré notre rupture, ne quitte jamais totalement mes pensées. Je sais aussi qu’elle se doute que c’est Elsa qui occupe parfois mon esprit, me rendant par la même occasion d’humeur morose le temps de quelques heures. Mais au final, elle est d’une nature conciliante et joue la même comédie que moi…Se voilant la face, ignorant l’ombre d’Elsa qui plâne sans cesse dans les murs de cette maison. À force de l’ignorer, cette ombre finira sans doute par disparaître ou par mourir, absorbée par la lumière du petit bonheur qui va pointer le bout de son nez dans quelques mois.

J’aurais voulu être rapide et rentrer au plus vite chez nous, mais voila, lorsqu’un samedi presque ensoleillé et pas trop froid faisait son apparition, tout le monde semblait vouloir en profiter et passer sa journée à l’extérieur. Ce fut donc au coin d’une rue que je croisai Marlon, mon ami de toujours –que je ne vois plus assez à mon goût- et qui s’étonna de me voir promener un chien. Il connaissait mon aversion pour les animaux domestiques et l’air moqueur il ne put s’empêcher de me charrier en disant qu’après la bague au doigt, me voila tenu en laisse. Il n’avait pas tort sur cette dernière chose. Lorsque je promenais Peanuts, on ne savait plus trop qui promenait qui… En revanche, la première chose n’était plus d’actualité… Et je me rendis compte à quel point il fallait que je trouve un moment pour parler à Marlon. C’est dingue ! C’est mon meilleur ami et il ne sait même pas que j’ai quitté Elsa…Et que j’allais être papa. Je me contentai de rire à sa blague avant de lui faire comprendre que j’étais pressé et que je l’appellerai pour qu’on trouve un moment pour se voir. Peanuts savait qu’on était presque arrivé et pressé de rentrer à la maison il tirait comme un damné sur sa laisse. Heureusement que c’était un beagle et pas un de ces chiens énormes, genre Saint Bernard…

J’ouvris en trombe la porte et lâchai la laisse alors que le chien se mit à courir à toute vitesse en direction du salon, la laisse trainant sur le sol. Quelle calamitée cet animal parfois. « On est rentrés !» À peine avais-je eu le temps de passer le seuil de la porte que je sentis une tension inhabituelle, immédiatement confirmée par la vision de deux silhouettes de deux femmes que je connaissais trop bien. Mes deux femmes…Enfin si on peut dire ça comme ça. Elles le furent un temps. Une grimace se forma sur mon visage avant qu’il ne devienne blafard. Je posai le sachet de fraises à l’entrée avant de m’approcher, presque hésitant, vers les deux blondes. « Elsa ? qu’est… qu’est-ce que tu fais là ? » La culpabilité d'antan avait refais surface alors que mon ex fiancée m'avait certainement vu entré avec tout ce dont je lui avais refusé. Un animal domestique, un bébé, et céder à ses petits caprices futiles. J'avais envie de faire demi-tour...Et pourtant, je savais que ce n'était pas la solution. Je ne pouvais et je ne devais pas laisser Anastasia et Elsa dans la même pièce.


fiche par blackheart. - image par crédit.




   
And my heart beats
Take off all of your skin, I'm brave when you are free.Shake off all of your sins and give them to me. Close up, let me back in, I wanna be yours, wanna be your hero - blackheart & tumblr & Empire.  

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Fairbanks
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa   

Revenir en haut Aller en bas
 

So, it's you... Nastia, Thomas & Elsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 3.0 :: It's a brave new world. :: Farewell District. :: Housings of Farewell.-